Credit Immobilier

Crédit Immobilier: RAPSIM souligne un bon pas – Simulation


Classe dans: entreprise
sujets: Sans objectifs, jeunesse, économie, femmes, Première nation, GPC

MONTRAL, le 25 octobre 2019 / CNW Telbec / – Le réseau montréalais pour visiteurs individuels et mobiles (RAPSIM) se félicite des investissements annoncés ce matin par le gouvernement du Québec. Dans le cadre du Fonds d'investissement Montréal Montréal, les actions locales reçoivent une aide additionnelle de 5,5 millions de dollars pour répondre à divers besoins.

3 millions de dollars seront dépensés pour le développement d'un Centre de contrôle de la consommation d'alcool, de la services humides comme il y a Toronto et Ottawa, que tous les partenaires montréalais travaillent à la mise en œuvre. Un montant de 1 million de dollars est également prévu pour accroître les interventions auprès des femmes en situation d'itinérance, dont les ressources doivent constamment être refusées faute de place.

Des fonds sont également prévus pour soutenir le projet. Résilience montréalaise, la nouvelle source pour les autochtones sur la place Cabot. Un soutien sera également apporté au soutien social en matière de logement social, et cette intervention contribuera à soutenir la stabilisation des personnes sans abri.

Ces investissements seront loin de satisfaire tous les besoins, mais ils apporteront un soutien important pour la mise au point de réponses plus nombreuses pour différentes populations. Ainsi, la ville devra continuer dans cette direction et veiller à ce que les budgets qui seront bientôt soumis par les gouvernements du Québec et du QuébecOttawa offrir également des investissements supplémentaires, y compris pour le développement de nouveaux logements sociauxdit Pierre Gaudreau, directeur de RAPSIM.

Itinrance grandit à Montréal, même cet hiver Royal Victoria servira à absorber le trop-plein de fonds. Pour inverser cette tendance, il est également essentiel que RAPSIM insiste sur le fait que davantage est fait pour prévenir le phénomène.

Ainsi, comme indiqué dans le cadre de la commission spéciale pour la direction de la protection de la jeunesse, il est nécessaire de renforcer le travail de cette dernière pour empêcher le passage de la rue des jeunes.

RAPSIM et ses 111 membres seront des partenaires dans le déploiement d’actions dont le soutien est prévu avec les fonds annoncés aujourd’hui.

SOURCE Réseau d'assistance montréalaise et d'itinérance (RAPSIM)

Vous pouvez également être intéressé par ces versions

Communiqué envoyé le 25 octobre 2019 à 11h25 et distribué par: