Loi Pinel

Loi Pinel: "Avec la réforme de l'APL, tout le monde peut avoir ce dont il a besoin et au bon moment", déclare Julien Denormandie


Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, a répondu aux questions de 20 minutes le lundi 4 novembre. – ROMUALD MEIGNEUX / SIPA

  • La réforme des LPA entrera en vigueur au début de 2020.
  • L'aide est maintenant calculée sur les douze derniers mois et mise à jour tous les trimestres.
  • Le ministre Julien Denormandie défend la mesure et répond aux critiques du gouvernement concernant la lutte contre la pauvreté et les inégalités.

Ce sera la réforme majeure des prochains mois. À partir de janvier 2020, la méthode de calcul de l'aide personnalisée au logement (APL) changera. Bien qu’ils dépendent actuellement du revenu qu’ils ont reçu il ya deux ans, ils seront désormais
réévalué trimestriellement, en tenant compte des revenus des douze mois précédents. Une véritable révolution pour plus de 6,5 millions de personnes qui bénéficient de l'appareil aujourd'hui.

Pour justifier cette réforme, le gouvernement a pris la plume et envoyé une lettre qui arrivera dans les boîtes aux lettres dès mercredi. Le responsable peut s’inquiéter: la nouvelle méthode de calcul APL incitera 1,2 million de personnes à recevoir moins d’aide qu’auparavant. Et diverses associations
remettre en question l'efficacité et la rapidité avec lesquelles le gouvernement lutte contre la pauvreté.

Face à ces doutes, Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, a expliqué 20 minutes. À l'APL, il défend une réforme du "sens commun" et de la "justice", tout en rappelant que dans la lutte contre la pauvreté, "tout ne se fait pas du jour au lendemain".

À partir de ce mercredi, les 6,5 millions de personnes bénéficiant de l'APL recevront une lettre dans leur boîte aux lettres expliquant les nouvelles règles de calcul. Pourquoi avez-vous voulu cette réforme?

Nous lançons la réforme "APL en temps réel". Nous allons enfin calculer le montant de PLA en fonction de votre situation et de vos revenus actuels. Cette réforme permettra à chacun d’obtenir ce dont il a besoin, et surtout de le recevoir au bon moment et non pas deux ans plus tard, comme c’est le cas aujourd’hui.

Prenons, par exemple, une femme qui était à temps plein il y a deux ans. De nos jours, elle dirige une famille monoparentale à temps partiel. Avant la réforme, elle recevait moins de PLA qu'elle n'en avait le droit. Nous mettons fin à tout cela. La réforme permet d’ajuster le niveau de LPA immédiatement, en fonction de la situation. Je pense que c'est un bon sens et une réforme de la justice.

Tous les destinataires de la LPA recevront une lettre ce mercredi pour présenter cette réforme. De plus, un simulateur sera disponible sur le site Web des FAC à partir de décembre. Cela permet à chacun de déterminer le montant de PLA auquel il aura droit l'année prochaine.

Les bénéficiaires de l'AAP devront-ils mettre à jour tous les trimestres pour continuer à bénéficier de l'aide?

Non Grâce à la retenue à la source, nous avons la possibilité de connaître les salaires et les revenus de nos concitoyens en temps réel. Nous allons utiliser cette information. À moins que la situation change (mariage, réinstallation, naissance, etc.), la grande majorité des bénéficiaires n'aura rien à faire, ce sera entièrement automatique.

Chaque trimestre, les FAC examinent ce que vous avez gagné au cours des 12 derniers mois (de janvier 2019 à décembre 2019 pour le premier trimestre de 2020, puis d'avril 2019 à mars 2020 pour le deuxième trimestre, etc.). Par exemple, nous verrons si vous avez besoin de plus d’ACS parce que vous êtes au chômage ou que vous avez trouvé un emploi.

Deux catégories doivent mettre à jour leurs données au moins une fois par an. Le premier groupe est constitué de personnes indépendantes de moins de deux ans: entrepreneurs automobiles, entrepreneurs. Avant la réforme, ces personnes disposaient d’un ensemble de mesures qui, en réalité, ne leur permettait pas de bénéficier de l’APA. Au début de 2020, ils peuvent déclarer leurs revenus et en tirer profit.

La deuxième catégorie est destinée aux personnes qui reçoivent un soutien. Ces pensions peuvent varier considérablement d'une année à l'autre, par exemple lorsque l'ex-conjoint arrête le paiement. Cependant, il n’existe pas de base de données permettant de savoir automatiquement si une pension est payée ou non. Si le paiement est arrêté, la personne peut immédiatement mettre à jour sa situation.

"Pour protéger un ancien système, on en vient à ne pas donner la protection nécessaire à ceux qui en ont besoin aujourd'hui."

Environ 1,2 million de personnes verront leur PLA tomber l'année prochaine …

Avant la réforme, il y avait chaque année entre 1 et 2 millions de personnes dont le montant de la PLA variait de haut en bas. C'est pourquoi je refuse d'utiliser les termes gagnants ou perdants. Personne ne peut comprendre que vous ne calculez pas le montant de votre PLA en fonction de votre situation actuelle. C'est une réforme de la justice: pour protéger un ancien système, on ne vient pas fournir la protection nécessaire à ceux qui en ont besoin aujourd'hui. C'est complètement absurde.

Prenons l'exemple d'un jeune entrant sur le marché du travail. Grâce à la réforme, il obtiendra moins d’APL qu’auparavant, car les premiers revenus sont immédiatement enregistrés.

Les paiements APL ne s'arrêtent pas du jour au lendemain pour les jeunes employés. Par exemple, le niveau d'APL ne changera pas au cours des trois premiers mois (pour un jeune employé dont le premier emploi commencerait en janvier 2020). Le prochain trimestre prendra alors en compte vos premiers mois d’employé et l’APL diminuera progressivement. Aujourd'hui, personne ne peut comprendre qu'un jeune employé non scolarisé qui travaille dans une banque possède autant de PPA qu'un étudiant qui ne peut pas trouver d'emploi.

D'autre part, ce que les gens ne disent pas, une injustice est une injustice. Avant la réforme, un jeune employé qui n’avait pas fait de demande d’APL à l’école, mais qui avait présenté sa première demande une fois embauché, n’avait généralement pas d’APL. Elle a été appliquée à une échelle d’entrée qui l’excluait de l’APL. Nous avons mis fin à cette échelle. L'année prochaine, il aura droit au même montant d'APL que ceux qui ont fait une demande alors qu'ils étaient étudiants. Il n'y aura plus d'injustice quant à la date de première application de l'APL.

La réforme permettra à l'État d'économiser 1,2 milliard d'euros par an. Est-ce un calcul de budget?

Pourquoi y a-t-il une économie? Parce que 500 000 emplois ont été créés depuis deux ans et 300 000 chômeurs de moins. Ce n’est pas une économie honteuse, c’est lié au fait que nous sommes moins au chômage et donc plus de personnes avec un salaire. De plus, cette économie permet d’investir ailleurs, dans des écoles ou d’autres projets sociaux.

S'il y a un ralentissement économique avec une augmentation du chômage demain, ce que je ne souhaite pas, cette réforme entraînera des coûts supplémentaires. Ceci est normal car cela signifie que vous avez besoin d’un plus grand filet de sécurité. Cela prouve qu'il s'agit d'une réforme de contenu et de structure et non d'une réforme budgétaire. Je suis très attaché à l'APL qui permet à un grand nombre de Français de payer leur loyer. En aucun cas nous ne les interrogerons.

"(Réduire l'APL de 5 euros au début de la période de cinq ans) était une erreur, dis-je clairement."

Le gouvernement avait choisi de réduire l'APL de 5 euros à compter du début de la période de cinq ans. En regardant en arrière, était-ce une erreur?

C'était une erreur, je le dis clairement. C'était une décision budgétaire qui traitait du budget que nous avions reçu lorsque nous sommes arrivés au pouvoir et qui avait été élaborée par l'ancienne majorité. Mais cette décision ne correspondait pas à une véritable réforme comme nous le faisons aujourd'hui.

N'avez-vous pas peur que cette erreur brouille le message de justice que vous défendez avec votre réforme?

Les bénéficiaires doivent être correctement soutenus et cette réforme bien expliquée. Mais je crois sincèrement que c'est bon pour les Français. Après la déduction à la source, nous réalisons l’APL en temps réel. Je pense que le sens de l'histoire est que ces outils sont assignés en fonction des besoins du moment. Cela montre que l’État peut rapidement s’adapter aux changements de la situation des Français, alors qu’il réagissait moins auparavant.

Pourquoi le gouvernement a-t-il choisi de ne plus indexer les LPA sur l’indice de révision de loyer? Cela signifie que les ménages doivent dépenser plus pour le logement …

Vous ne devez jamais analyser un budget en prenant telle ou telle mesure séparément. Si les LPA augmentent de 0,3% et non au niveau de l'inflation, c'est que nous avons fait des choix différents dans le budget. Nous avons choisi d'abolir complètement la taxe d'habitation afin de réduire l'impôt sur le revenu. Il s'agit d'une réduction d'impôt très importante de quelques milliards d'euros.

Mais de nombreux bénéficiaires d’APA n’ont déjà payé aucun impôt ni coût de logement en raison de leurs revenus très bas. Ils ne bénéficieront pas des nouvelles mesures fiscales …

Certaines de ces personnes bénéficieront du bonus d'activité, qui a été profondément revalorisé, ou le minimum vieillesse a également été revalorisé. Ils peuvent également bénéficier de l'exonération fiscale pour les heures supplémentaires. C'est tout ce qui doit être vu. Le pouvoir d'achat est essentiel pour les Français et cela passe par deux choses: réduire le fardeau fiscal et veiller à ce que les minimums sociaux soient fixés au bon moment. C'est ce que nous faisons.

L'Institut des politiques publiques a publié une analyse du budget 2020 qui montre que les ménages les plus pauvres ne réaliseront guère de profit, contrairement à la classe moyenne ou aux nantis. Pourquoi le gouvernement ne corrige-t-il pas cela?

Tu ne devrais jamais te cacher derrière ton petit doigt. La pauvreté est un problème majeur dans notre pays. Soutenir les personnes en situation de pauvreté est un énorme défi. C’est l’importance du plan de lutte contre la pauvreté que nous avons lancé il ya un an avec de nouvelles actions, soit sur certains minimums sociaux, soit sur les conseils des jeunes, pour leur permettre de sortir de la pauvreté.

"Je crois vraiment en la politique des stocks. Mais tout ne se passe pas du jour au lendemain"

Mais que devrions-nous dire aux plus pauvres? "Attendez, allez-vous bientôt sortir de la pauvreté?"

Je ne peux pas dire ou impliquer que notre politique ne viserait que les classes inférieures. Nous soutenons fermement la classe moyenne sans oublier les Français les plus pauvres. En ce qui concerne ces derniers, nous avons cette politique du plan de lutte contre la pauvreté. Vous sortez les gens de la pauvreté en leur donnant la chance d'être maîtres de leur destin. La première protection est la formation et l'emploi. Telle est la signification du projet politique qui est le nôtre. Est-ce que ça va assez vite? Probablement pas. Toute notre énergie doit être utilisée pour aller encore plus vite.

Selon l'INSEE, l'indice de Gini, qui mesure l'inégalité, a fortement augmenté en 2018. De plus, le taux de pauvreté a également augmenté. Ne doutez-vous pas de votre politique à l'égard de ces sujets?

Ce qui me pose problème, c’est qu’une étude aussi sérieuse ait une préférence méthodologique qui perturbe les résultats. Cela m'agace profondément. (L’INSEE a en effet calculé un premier taux de pauvreté ne tenant pas compte de la baisse des loyers des logements sociaux, mais même si ce chiffre était pris en compte, le taux de pauvreté augmenterait de 0,2 point en 2018, 14,3% de la population).

Même en tenant compte de cette correction, je suis aux prises avec des études qui ne tiennent pas compte de la réalité de ce que nous faisons et qui permettent pourtant d’améliorer les conditions de vie des personnes en situation de pauvreté. . C'est un peu simple. Je ne cache pas du tout les choses. Bien entendu, le niveau de pauvreté de notre pays est encore beaucoup trop élevé. Je crois vraiment en la politique des stocks. Mais bien sûr, tout ne se passe pas du jour au lendemain.



3,8K

des actions