Loi Pinel

Loi Pinel: SCI – Investissement sans taxe


SCI, Civil Real Estate Company, n’est pas une solution miracle pour échapper à tous les impôts. Néanmoins un nombre peut être évité avec cette, y compris les droits de succession. De plus en plus de personnes choisissent d'investir dans l'immobilier à travers ces types de projets. Nous avons rassemblé pour vous toutes les fonctions de ce type de société. explication:

Qu'est-ce qu'une SCI?

La SCI (Société Civile Immobilière) est une société qui, en tant que "personne morale" à caractère "civil", ne peut exercer aucune activité commerciale.

Créer une SCI peut être très utile, notamment pour faciliter le transfert de vos ressources. Il existe différents types de SCI.

La location SCI

C'est la forme de lésion médullaire la plus utilisée. Différentes personnes (parents, amis ou relations), partenaires pour acquérir et gérer un ou plusieurs biens. SCI détient les propriétés, les partenaires ne détiennent des actions de SCI que proportionnellement à leurs contributions respectives. Vous ne pouvez pas les expédier à un coût inférieur à celui d'une expédition conventionnelle.

Lorsque la SCI achète une propriété, elle acquiert les mêmes droits qu’une personne physique et bénéficie des mêmes avantages (loi sur la franchise fiscale de la législation Pinel). Les loyers sont gagnés et chaque partenaire reçoit des dividendes proportionnellement à sa part dans la SCI.

L'attribution de SCI

Ce type de SCI permet d’acquérir ou de construire un bâtiment puis de le diviser en fonction du nombre de partenaires. La SCI devient donc une copropriété. Cependant, cette forme est très peu utilisée.

Fonds de multipropriété SCI (Société de multipropriété)

Dans ce type de SCI, les partenaires achètent des actions qui leur donnent le droit de jouir d’un appartement ou d’une maison pendant une certaine période. Ces acquisitions sont considérées comme financièrement risquées.

Vente de construction ICS

Ces SCI ne sont pas destinées aux particuliers, mais aux développeurs.

Les 3 vrais "plus" d'une SCI

Envoyez votre richesse plus facilement

Depuis le 31 juillet 2011, les parents peuvent envoyer tous les dix ans 159 325 € à chacun de leurs enfants sans que les enfants paient la taxe de donation sur ce montant. De la même manière, les grands-parents peuvent donner tous les dix ans 31 865 EUR à chacun de leurs petits-enfants dans les mêmes conditions.

L'avantage est que le don est fait sur les actions de SCI et non sur la propriété elle-même. Comme une propriété n'est pas divisible, la donation d'actions facilite le transfert d'actifs.

Si les montants que vous souhaitez partager sont des actions SCI, leur valeur est généralement inférieure à la valeur réelle de la propriété, ce qui profite aux héritiers qui en ont plus tous les 10 ans. De plus, la valeur des parts est calculée sur l’actif net de la SCI; s'il a des dettes, le transfert est encore moins cher.

Pour le couples non mariés, la SCI permet un certain montage, l’achat croisé. La propriété est ainsi dissoute en nu-propriété et en usufruit. Chaque partenaire peut échanger son nu-propriété ou son usufruit contre celui de l'autre. En cas de décès d'un partenaire, les héritiers ne peuvent pas être expulsés. Découvrez notre dossier Achetez-en deux sans être mariés.

Un statut plus simple que l'indivision

L'indivision est toujours le statut le plus commun et dans lequel les héritiers sont retrouvés après le décès de leur proche, car ils avaient une possession commune.

Ce système est assez contraignant, même si, depuis 2006, l'unanimité n'est plus obligatoire pour les décisions concernant la gestion de la maison. Une SCI est plus facile à gérer en ce sens que des blocages, liés à la présence d'un mineur ou de plusieurs personnes en désaccord, ne peuvent pas exister en raison de la nature de l'organisation.

De plus, si l'un des associés souhaite quitter la SCI, il lui suffit de vendre ses actions à d'autres associés. Dans ce cas, seuls les frais d'enregistrement de 5% relatifs à l'acte privé sont dus. Dans l'indivision, une vente classique doit être organisée avec l'intervention d'un notaire.

Notre avis: Si vous souhaitez associer vos enfants à l'achat de biens immobiliers ou acheter une propriété avec votre partenaire, sans être marié ou marié, SCI est probablement la forme la plus appropriée pour vous. N'hésitez pas, par exemple, à demander conseil à votre notaire. Toutefois, soyez prudent, l'intégration d'enfants mineurs dans une SCI nécessite normalement le consentement du juge des tutelles.

Échapper à certaines taxes

SCI n’est pas une société de commerce et n’est donc pas tenue de publier ses comptes. Néanmoins, vous devez être en mesure de répondre à tout moment aux autorités fiscales et de préparer un relevé annuel des résultats sur le formulaire 2072, que vous trouverez sur www.impots.gouv.fr.

Comment faire une déclaration de revenus avec une SCI?

Les revenus et la répartition des bénéfices ou des pertes entre les associés sont indiqués par la SCI, mais ce dernier, au nom de la transparence fiscale, ne paie pas d'impôt sur le revenu. Ce sont les partenaires qui sont imposés sur les revenus fonciers. Si vous avez une très grande richesse, vous pouvez opter pour l’impôt sur les sociétés.

Dans le cas où l'un des associés est une personne morale, c'est-à-dire une entreprise, les bénéfices sont BIC (bénéfices industriels et commerciaux) et, en tant que tels, sont imposés au régime réel.

Et en cas de pénurie?

En tant que partenaire, vous n’avez qu’à imposer votre revenu total à un maximum de 10 700 euros par an; à moins que ces déficits ne soient compensés par d'autres avantages fonciers.

Qu'en est-il du SCI à capital variable?

Qu'il s'agisse d'un SCI à capital fixe ou variable (ICS conventionnel), la gestion et l'administration de la société ne varient à aucun moment. de même, il n'y a pas d'inconvénient à une SCI à capital variable par rapport à une SCI classique.

Une SCI à capital variable est tout simplement plus flexible. Il permet de changer de partenaire, d'augmenter ou de diminuer le capital, le tout sans avoir à soumettre de nouveaux statuts au tribunal de commerce, ni à faire une nouvelle annonce légale. Un simple rapport suffit.

De plus, seuls les partenaires fondateurs sont mentionnés dans les statuts de ce type de SCI. Les personnes associées n'apparaissent alors pas dans les statuts sauf sur leur demande. Discrétion garantie pour les nouveaux partenaires.

Depuis le 15 mai 2001, une loi spécifique est applicable aux SCI à capital variable.

Le capital de la SCI peut donc être déterminé au prix du bien acheté, ce qui permet de créer cet euro. Dans ce cas, le capital est libéré quand et quand le bien est vendu.

Trouvez la solution de sauvegarde qui vous convient le mieux.