Loi Pinel

Loi Pinel: VERALLIA augmente ses objectifs pour 2019 et monte en bourse


Posté le

Pixabay

(AOF) – Verallia gagne 27,62 euros, en hausse de 4,67%, après avoir augmenté ses objectifs de croissance organique pour 2019 et son EBITDA ajusté, quelques semaines après son introduction en bourse. Le spécialiste des emballages en verre pour boissons et produits alimentaires vise une croissance organique de 8% à 10% de son chiffre d’affaires consolidé, contre 6% à 8% auparavant. L’EBITDA ajusté devrait s’élever à plus de 610 millions d’euros, contre 610 millions d’euros précédemment prévus. Les autres objectifs restent inchangés.

Les investisseurs sont conquis à la Bourse de Paris, principalement parce que Verallia a affiché de solides résultats au cours des neuf premiers mois de l’année.

Le chiffre d’affaires réalisé sur la période s’élève à 1,976 milliard d’euros, en hausse de 7,2% à données publiées. À taux de change et périmètre constants et hors hyperinflation en Argentine (IAS 29), les ventes ont augmenté de 10,1%. Le troisième trimestre enregistre une croissance organique de + 10,6%.

L’EBITDA ajusté a quant à lui atteint 478 millions d’euros, en hausse de 12,9% en données publiées et de 16,9% à périmètre et taux de change constants.

La marge du BAIIA ajusté a augmenté de 122 points de base, dont 80 points de base liés à l’impact de la norme IFRS 16, à 24,2%, contre 23% un an plus tôt.

AOF – PLUS D'INFORMATIONS

Construction – Construction

Les indicateurs sont rouges pour le secteur de la construction. Au premier trimestre, les mises en chantier ont chuté de près de 8% sur une base annuelle. Cette légère amélioration par rapport à février 2019 (-10%) résulte d'une légère amélioration du logement collectif. Les mises en chantier de maisons unifamiliales ont diminué de 9,4% au cours de la période.

En 2018, les mises en chantier ont diminué de 7%, en deçà de 400 000, pour s'établir à 398 100 unités. En ce qui concerne les permis de construire, ils ont diminué de 7,1% à 460 500. Ces évolutions négatives sont le résultat d’une série de facteurs pour le secteur: notamment les mesures d’économie de 800 millions d’euros imposées à HLM, une augmentation de la TVA sur les logements neufs (de 5,5% à 10%). , l'abolition du programme d'investissement locatif de Pinel dans les petites villes et les zones rurales, et dans les mêmes zones, révisé à un prêt à taux zéro (PTZ). Un autre facteur cyclique s’ajoute: à l’approche des élections municipales, de nombreux maires ont raccourci la distribution des permis de construire pour satisfaire leurs citoyens.

©
AOF

Les informations AOF reproduites sur Capital.fr sont extraites du service d’information AOF.
Ces informations sont protégées par les droits de propriété intellectuelle d'OPTION FINANCE SAS, éditeur du service d'informations commerciales en temps réel AOF, et de ses employés.
Par conséquent, toute reproduction, copie, duplication, modification, transfert, retransmission, traduction, exploitation commerciale ou non, la création d'un lien hypertexte ou la réutilisation de cette information de quelque manière que ce soit est soumise à l'accord préalable et écrit d'OPTION FINANCE SAS. contributeurs.
AOF peut être contacté à l'adresse suivante aof@optionfinance.fr
OPTION FINANCE SAS collecte ses données à partir des sources les plus sûres. Toutefois, OPTION FINANCES SAS et ses contributeurs garantissent, sous réserve de négligence grave, l'absence d'erreurs et de défauts, même cachés, ou l'exhaustivité ou le non-respect d'un quelconque usage de ces données et OPTION FINANCE SAS ou l'un de ses contributeurs, et ne peut être tenu responsable des retards ou des interruptions pouvant en affecter l'accès.
L'utilisateur du service OPTION FINANCE SAS utilise les données de l'AOF à ses risques et périls et doit indemniser OPTION FINANCE SAS et ses contributeurs de toute réclamation résultant de cette utilisation.