Rachat De Credit

rachat de crédits: Colony Capital Inc (CLNY) Transcription de l'appel des résultats du T3 2019 -Simulation


Logo du bonnet de bouffon avec bulle de pensée.

Source de l'image: The Fool Motley.

Colony Capital Inc (NYSE: CLNY)
Appel des résultats du troisième trimestre 2019
8 novembre 2019, 10h00 HE

Contenu:

  • Commentaires préparés
  • Questions et réponses
  • Appelez les participants

Remarques préparées:

opérateur

Cordialement, Bienvenue à la téléconférence sur les résultats du troisième trimestre de Colony Capital Inc. (Manuel d'utilisation).

Je souhaite maintenant transférer la conférence à votre hôte, Lasse Glassen, ADDO Investor Relations. Merci Tu peux commencer.

Lasse GlassenRelations investisseurs

Bonjour à tous et bienvenue à la téléconférence sur les résultats du troisième trimestre de 2019. Le président et chef de la direction, Tom Barrack, parle aujourd'hui de l'appel de la société. et Mark Hedstrom, COO et CFO; le président de la société Darren Tangen; et le futur PDG, Marc Ganzi, sont également disponibles pour la séance de questions-réponses. Avant de les appeler, vous devez garder à l’esprit que certaines informations présentées contiennent des déclarations prospectives. Ces déclarations sont basées sur les attentes actuelles de la direction et sont soumises à des incertitudes et à des hypothèses de risque. Les risques et incertitudes pouvant entraîner une différence significative entre les activités et les résultats financiers de la Société et ces déclarations prospectives sont décrits dans les rapports périodiques de la Société, qui sont déposés périodiquement auprès de la SEC. Toutes les informations évoquées au cours de cet appel commencent à compter d’aujourd’hui, le 8 novembre 2019, et Colony Capital n’a aucune intention ni obligation de mettre à jour ses événements et circonstances futurs. En outre, certaines informations financières figurant dans le présent appel représentent des mesures financières non définies par les PCGR qui sont présentées à la fois sur une base consolidée et sur une base sectorielle.

La publication des résultats de la société, publiée ce matin et disponible sur le site Web de la société, offre un rapprochement avec la taille de l'écart appropriée et une explication des raisons pour lesquelles la société estime que ces mesures financières non définies par les PCGR sont utiles pour les investisseurs. En outre, la société a préparé un tableau afin de rapprocher certaines mesures financières non définies par les PCGR avec la taille d’écart correcte par segment à présenter. Et cette coordination est également disponible sur le site Web de la société.

Et maintenant, je souhaite transférer l'appel à Tom Barrack, président du conseil et chef de la direction de Colony Capital. Tom?

Tom BarrackPrésident Directeur Général

Bonjour, merci Lasse, Au cours du trimestre écoulé, nous avons poursuivi nos objectifs stratégiques de gestion et de gestion chirurgicales des liquidités des entreprises anciennes dans l’intérêt de nos multiples parties prenantes. Nous nous sommes ainsi positionnés pour devenir le principal fournisseur de solutions en matière de connectivité avec les L’infrastructure d’occupation doit devenir l’équité et le crédit des principaux logos mondiaux de la communication mobile et de la technologie pour les téléphones mobiles et combler ainsi l’écart numérique. Ces objectifs comprenaient: l'un de réduire les frais généraux et administratifs et de réajuster les incitations de nos athlètes sur le terrain; deux pour simplifier notre entreprise et aligner notre structure de capital sur notre stratégie d'entreprise; trois génèrent des liquidités grâce à la maximisation de la valeur des entreprises traditionnelles, tout en compliquant l'écart entre les évaluations publique et privée des actifs de la société; quatre modifient le profil de rendement des actifs au bilan de Colony Capital du rendement actuel vers un rendement total avec une compensation immobilière numérique définissable; et enfin, nous nous concentrons sur les nouveaux soldes d'origine numérique éligibles pour les FPI pour les acquisitions, les véhicules et les plateformes, ainsi que sur les produits de gestion numérique des investissements immobiliers dans lesquels nous avons une longueur d'avance et une capacité de construction accrue.

En général, je me félicite des progrès que nous avons accomplis dans la réalisation de nos objectifs et de notre concentration sur l'infrastructure numérique et l'immobilier numérique. Colony Capital sera en mesure de tirer parti d'opportunités intéressantes avec rendements élevés dans un secteur qui est positionné pour maintenir une forte croissance séculaire. Maintenant, je veux vous donner un aperçu de certains des points les plus importants du trimestre. Pont numérique. Au cours du trimestre, nous avons finalisé l’acquisition de Digital Bridge et avons désigné Marc Ganzi comme prochain PDG de Colony Capital, qui entrera en vigueur au second semestre 2020. La transaction apporte à Digital Bridge une équipe de professionnels de haut niveau et un portefeuille d’actifs de haute qualité sous la franchise Colony. Marc nous appelle aujourd'hui et est disponible pour une période de questions à la fin de la conversation. Colonie industrielle. Nous avons également conclu un accord final en vue de la vente de notre plate-forme industrielle légère pour 5,7 milliards de dollars à Blackstone. La transaction permet à Colony d’obtenir des rendements attractifs pour les investisseurs et de générer des liquidités substantielles qui contribueront, entre autres, à accélérer notre transition en cours vers l’immobilier et les infrastructures numériques. Depuis notre acquisition de Cobalt à la fin de 2014, nous générerons un bénéfice total pour nos actionnaires d'environ 600 millions de dollars. Suivant NRE.

En outre, nous avons finalisé la vente de NRE à AXA pour 17,01 $ par action. À la suite de cette transaction, Colony a généré un revenu brut de 160 millions de dollars grâce à la vente de sa participation de 11% et au produit du contrat de gestion. Et surtout, les actionnaires de NRE devraient recevoir environ 16% de leur TRI réalisé dès le début de leur investissement. Autres actions et dettes. Nous avons progressé de manière continue dans la monétisation accélérée de notre secteur pour les autres actions et dettes et avons achevé la monétisation d’actifs de 272 millions de dollars au cours du trimestre. En tenant compte des revenus de l’OED pour ce trimestre, le total des gains de l’OED pour l’année écoulée est de 651 millions de dollars. Gestion des investissements de crédit. Nous avons organisé la première clôture de notre cinquième fonds mondial de crédit immobilier, dont les engagements en capital s'élevaient à 428 millions de dollars. Prochaine réduction G & A.

Au cours du trimestre, nous avons réalisé environ 80% des économies de coûts d'exploitation annoncées précédemment qui représentaient entre 50 et 55 millions de dollars et sommes en voie d'atteindre ou de dépasser notre objectif d'ici le début de 2020. CLNC. Hier soir, CLNC a annoncé ses résultats pour le troisième trimestre et annoncé un nouveau plan stratégique visant à scinder son portefeuille en un segment principal et le solde en un segment non stratégique hérité. Le nouveau plan générera des liquidités importantes pour CLNC grâce à la vente de ces actifs non stratégiques, qui seront réinvestis dans de nouveaux investissements de base. Cette rotation des actifs du segment non stratégique plus ancien vers le segment principal stimulera la croissance principale et le résultat net, tout en simplifiant les opérations commerciales globales. En raison de cette nouvelle stratégie et des périodes de rétention plus courtes pour les actifs non stratégiques, CLNC a constaté au cours du troisième trimestre des réductions de valeur importantes qui ramènent la valeur comptable non amortie des PCGR à un niveau qui, à notre avis, reflète la valeur liquidative de la Société. En même temps, le dividende a été ramené à un niveau désormais couvert par le résultat de base existant. Combinés à une divulgation considérablement améliorée des actifs de CLNC, nous estimons que ces actions combinées positionnent mieux la société pour sa croissance à long terme et la création de valeur pour ses actionnaires.

En outre, et comme nous l’avions annoncé hier soir, Colony Capital a lancé une discussion à l’intention des administrateurs indépendants de Colony Real Estate Credit concernant une transaction visant à créer la plus grande REIT de crédit gérée en interne avec une stratégie clairement définie et positionnée pour une plus grande croissance et une maximisation des profits. Cette transaction potentielle impliquerait un transfert des principales activités de gestion de crédit de Colony Capital vers le crédit immobilier de colonie. Une nouvelle étape dans le repositionnement stratégique de Colony Capital visant à simplifier les deux sociétés, à regrouper les intérêts des actionnaires dans des voies définies et spécifiques, et à positionner Colony Capital en tant que plateforme de référence pour l’infrastructure immobilière numérique et le crédit immobilier en tant que leader hypothèque gérée en interne. Bien que Colony Capital ait hâte de travailler en étroite collaboration avec CLNC sur une transaction potentielle, aucune garantie ne peut être donnée pour un accord pouvant être atteint ou sous la forme d'un contrat éventuel. Nous vous informerons plus en détail dans les mois à venir sur cette transaction potentielle et sur l'internalisation proposée de la direction de CLNC. Nous avons mis en œuvre ce que nous avions promis de faire lorsque je deviendrais directeur général et nous nous félicitons des progrès importants réalisés jusqu'à présent. Maintenant regarde devant toi. Les ventes du secteur devraient générer un produit net d'environ 1,2 milliard de dollars pour Colony Capital et nous prévoyons que cette transaction sera achevée d'ici la fin de l'année.

À la suite de la vente et des autres opérations de monétisation, il est plutôt fait référence à l’appel du capital à un montant équivalent de liquidité à un moment qui nous semble propice. Nous nous concentrons sur le partage des détails des deux points du plan stratégique numérique de la colonie, que nous décrivons de manière générale en septembre et que nous plaçons la présentation sur notre site Web à la mi-décembre, et nous espérons pouvoir vous parler ensuite. En résumé, tout se trouve dans le conseil d'administration de la capitale et l'équipe de direction a confiance dans les perspectives de croissance attrayantes qui s'offrent à nous. Et nous pensons que nous prenons les bonnes mesures pour créer une valeur à long terme pour toutes les parties prenantes.

Et maintenant, je vais le transférer à notre chef des finances et chef de l'exploitation, Mark Hedstrom. Mark?

Mark HedstromChef de l'exploitation et chef de la direction financière

Merci Tom et bonjour à tous. Pour rappel, en plus de la publication de nos résultats du troisième trimestre, nous avons présenté ce matin un aperçu de l’entreprise et un rapport financier supplémentaire. Les deux documents sont disponibles dans la section Actionnaires publics de notre site Web. Au cours de la téléconférence d'aujourd'hui, je donnerai un aperçu de la performance de notre secteur d'activité au troisième trimestre en ce qui concerne nos initiatives de réduction des coûts et diverses transactions importantes réalisées pendant et après la fin du trimestre. En ce qui concerne nos résultats financiers pour le troisième trimestre. La perte nette GAAP attribuable aux actionnaires ordinaires au troisième trimestre s'est chiffrée à 555 millions de dollars, soit 1,16 dollar par action. Cela résulte en grande partie de certains coûts et provisions pour pertes sur créances totalisant 540 millions de dollars pour la quote-part de la société. De ce montant, 387 millions USD étaient attribuables à la diminution de l’écart d’acquisition, principalement en raison d’une charge liée à la vente en cours de la plateforme industrielle et du portefeuille immobilier au quatrième trimestre. En outre, l’écart d’acquisition a subi une dépréciation en raison de la baisse des frais de gestion futurs de CLNC en raison de la scission du portefeuille et de la réduction de la valeur comptable du portefeuille, ce que je traiterai plus en détail ultérieurement. Ce sont tous des éléments essentiels du repositionnement stratégique en cours de la société. En raison de la très bonne performance et de la très bonne exécution des flux de trésorerie liés aux opérations du trimestre, l’activité s’est chiffrée à 102 millions de dollars, soit 0,19 dollar par action.

En excluant les pertes nettes de 4 millions USD, principalement liées aux pertes nettes sur investissements et autres actions et dettes compensées par les frais de résiliation de la convention de gestion reçus de NRE core FFO, se seraient élevées à 106 millions USD ou 0,20 USD par action. Au cours du trimestre, nous avons continué de progresser vers les initiatives stratégiques dont Tom vient de parler et nous avons également connu un trimestre d’activité solide dans la plupart de nos 6 secteurs d’activités isolables existants, ce qui constitue une exception et des progrès constants par rapport à nos activités précédentes. nos objectifs de réduction des coûts. En commençant par le portefeuille du secteur immobilier de la santé du même magasin, le NOI a diminué de 7% par rapport au deuxième trimestre de 2019. Au troisième trimestre de 2019, le résultat opérationnel net du même magasin a enregistré une radiation unique de certaines créances des locataires dans le portefeuille hospitalier. En excluant les éléments non récurrents du résultat opérationnel net dans le même magasin, le résultat opérationnel net comparable des soins de santé dans le même magasin n'aurait diminué que de 4% d'un trimestre à l'autre. En termes de financement, nous avons refinancé un prêt de 212 millions de dollars en livres sterling destiné à un portefeuille d'actifs immobiliers au Royaume-Uni, avec un nouveau prêt de 223 millions de GBP, entièrement prolongé, assorti d'un taux d'intérêt nettement inférieur. Ce refinancement, ainsi que les opérations de refinancement précédemment réalisées cette année, couvrent toutes les échéances des prêts à court terme de soins de santé.

Dans le cadre de l'achèvement de l'initiative de refinancement des soins de santé en 2019, la société a conclu un swap de taux d'intérêt notionnel à terme obsolète de 2 milliards de dollars qui avait été pris en charge dans le cadre de la fusion avec Colony NorthStar en janvier 2017. Le swap avait été initialement conclu en juin 2015 pour couvrir les hausses et les taux d'intérêt éventuels, ainsi que le potentiel de financement par capitaux propres qui en résulterait, à une échéance spécifique de la dette hypothécaire en décembre 2019. Après le refinancement du plus important crédit d'assurance maladie en juin 2019 La société a annulé le swap complet pour un montant total de 365 millions de dollars. Aux fins des flux de trésorerie liés aux opérations de base, la société a exclu les pertes de swap réalisées, car celles-ci constituaient une couverture économique contre le risque de refinancement de la dette arrivant à échéance dans le portefeuille de soins de santé et les flux de trésorerie liés aux opérations de base ne reflétaient pas les gains ou pertes réalisés par nos véhicules immobiliers ou nos sociétés de gestion d'actifs . En ce qui concerne le secteur de l’immobilier industriel, ses résultats opérationnels ont été légèrement supérieurs à ceux prévus pour le trimestre. La vente de la quasi-totalité des actifs industriels annoncée précédemment devrait être achevée au quatrième trimestre de 2019.

Par conséquent, pour toutes les périodes présentées et les périodes précédentes présentées, les actifs et les passifs connexes du secteur industriel sont présentés à titre d'actifs et de passifs destinés à la vente dans le bilan consolidé et les résultats opérationnels correspondants sont présentés dans le résultat des activités abandonnées dans l'état des résultats consolidé. En raison de la perte nette et des principaux flux de trésorerie liés aux opérations courants selon les PCGR pour le trimestre, des intérêts créditeurs transférés de 36 millions de dollars que nous prévoyons d’obtenir du fonds à capital variable industriel sur la base du prix de vente contractuel, avec une charge correspondante de 50% de partager la gestion. Des montants supplémentaires sont attendus à la conclusion de la transaction. Passons au segment immobilier d’hôtellerie. Comparativement à la même période du troisième trimestre de 2019, le NOI du magasin du même magasin avant les réserves de FF & E a augmenté de 2%, principalement en raison d’une annulation unique de la taxe foncière constituée avant 2018. En excluant la reprise unique du résultat net du troisième trimestre de 2019 avant les réserves de FF & E, il était généralement stable par rapport à la même période de l’année précédente. Hier, CLNC a annoncé un plan stratégique visant à scinder ses actifs en un portefeuille de base qui se développera et un portefeuille légitime non stratégique qui sera monétisé avec les rendements réinvestis dans le portefeuille de base.

Dans le cadre de la rationalisation de son portefeuille, CLNC a considérablement réduit la valeur comptable de certains de ses anciens portefeuilles non stratégiques afin de mieux prévoir sa valeur de marché dans l'attente de ces ventes. En outre, CLNC a réajusté le dividende actuel à des niveaux pouvant être couverts immédiatement par le résultat de base existant et a modifié la définition du résultat de base pour ne refléter que les résultats du portefeuille de base. Au troisième trimestre, CLNC a déclaré des revenus de base de 45 millions USD, soit 0,34 USD par action, contre 41 millions USD ou 0,31 USD par action au trimestre précédent. Toujours dans le cadre de la rationalisation du portefeuille de CLNC, la société a modifié sa convention de gestion avec CLNC afin de rapprocher le coût de base de la nouvelle valeur comptable au quatrième trimestre, entraînant une réduction des coûts de gestion annuels de 45 $. millions de dollars à 33 millions de dollars à partir du quatrième trimestre. Nous présentons ci-après nos autres secteurs d’actions et de dette ou OED et notre portefeuille d’actions d’une valeur de 1,6 milliard de dollars, séparés en OED stratégiques et en OED non stratégiques. L'OED stratégique inclut nos investissements, en plus du capital de tiers, où nous réalisons des économies de gestion de portefeuille et que nous prévoyons de développer à terme. Au cours du troisième trimestre, la valeur comptable dans les OED stratégiques a diminué de 16%, principalement en raison de la finalisation de la vente de NRE et de la première clôture du cinquième fonds mondial de crédit de la société, qui avait remboursé le capital précédemment détenu par la société. fournis aux investissements d’entrepôt pour le fonds.

Nous gérons également et liquidons activement les LED non stratégiques, y compris les investissements existants, qui ne constituent pas une activité essentielle dans les activités actuelles de gestion des investissements. Au cours du troisième trimestre, la valeur comptable des OBD non stratégiques a diminué de 79 millions de dollars, ou 8%, à 935 millions de dollars. Notre secteur d'activité Gestion des investissements a connu une croissance significative au cours du trimestre suite à l'acquisition de Digital Bridge en juillet 2019, qui n'a été que partiellement compensée par la vente de NRE et de certains autres actifs au cours du trimestre. Colony a clôturé le troisième trimestre avec un actif géré de tiers de 39,3 milliards de dollars, soit une augmentation de 37% par rapport à 28,6 milliards de dollars le trimestre précédent. Les capitaux gérés ont atteint 22,4 milliards de dollars, en hausse de 0,24 dollar par rapport à 18 milliards au trimestre précédent. Ensuite, je ferai le point sur le plan de restructuration et de réorganisation de la société annoncé au quatrième trimestre de 2018. Au cours de l’année qui a suivi le lancement du plan, la société a réalisé environ 80% des économies de coûts escomptées, qui sont passées de 50 à 55 millions de dollars, sur la même base, grâce à diverses initiatives, notamment la réduction de plus de 13% des coûts de gestion. personnel de la société qui existait au moment de l'annonce de la restructuration. Nous prévoyons atteindre ou dépasser l'objectif initial de réduction des coûts au cours des 1 ou 2 prochains trimestres. Vous constaterez de plus en plus l’impact de ces économies sur les F & A dans nos états financiers établis selon les PCGR et les flux de trésorerie liés aux opérations, ainsi que l’impact des économies de coûts après la conclusion des opérations de vente en cours.

Cependant, les comparaisons d'une période à l'autre sont difficiles, principalement en raison des coûts de transition du personnel non récurrents liés à la vente de NRE et à l'ajout de Digital Bridge en juillet 2019. À titre d'exemple, les coûts de cessation d'emploi du troisième trimestre se sont élevés à 39 millions provenant de NRE ont été inclus dans les coûts de compensation. D'autres recettes ont été réclamées, dont 26 millions de dollars, ce qui correspond aux montants versés ou remboursés par NRE. Les frais généraux et administratifs du troisième trimestre, établis sur la base des flux de trésorerie liés aux opérations, qui corrigent les coûts ponctuels et non décaissés, y compris les coûts que je viens de mentionner, ont diminué de 14% dans le même magasin, en comparaison annuelle. En résumé, nous sommes très satisfaits de nos progrès stratégiques et de nos résultats opérationnels au cours des neuf premiers mois de 2019 et nous attendons avec intérêt une fin d’année solide et suivrons bientôt le plan stratégique détaillé de la société.

Avec cela, je veux transférer la conversation à l'opérateur pour commencer avec Q & A. Opérateur?

Questions et réponses:

opérateur

(Instructions pour l'opérateur) Notre première question vient de la lignée de Jade Rahmani avec KBW. Continuez avec une question.

Jade RahmaniKBW – Analyste

Merci beaucoup Je pense que je commencerai par – en ce qui concerne la proposition d’internalisation de CLNC que je voudrais savoir si vous avez envisagé – ou envisageriez un type de transaction avec une tierce partie telle que Brookfield ou Blackstone que la société a acquis le contrat de gestion et comment serait-ce comparable à une transaction entre parties liées entre les deux entités?

Tom BarrackPrésident Directeur Général

Jade c'est Tom. Merci pour la question. C'est clairement incroyablement complexe. Et nous ne pouvons pas gérer les détails spécifiques. Mais dans l'ensemble c'est simple. Nous sommes le principal actionnaire et nous continuerons à faire la meilleure exécution dans l’intérêt de tous les actionnaires. Et comme nous sommes l'actionnaire majoritaire, nous le sommes vraiment. En raison de la complexité de l’entité et des autres instruments de crédit de la Colonie, qui investissent parfois avec cette entité et le contrat de gestion externe. C'est une portée compliquée pour un tiers. Nous avons confiance en notre propre équipe de direction. Nous sommes convaincus que les actifs que nous avons réalisés hier ont constitué un pas en avant dans la création de ce que nous considérons comme le meilleur taux hypothécaire. Nous verrons bien sûr toutes les options disponibles. Mais si vous comprenez la complexité de ce qui est ici, nous pensons que c'est vraiment le meilleur et probablement le seul véhicule. Darren est là. Darren est sur cette assiette. Y a-t-il d'autres commentaires?

Darren J. TangenPrésident

Non, je suis totalement d'accord, Tom. Et il y a du travail à faire ici dans les mois à venir, comme l'a dit Tom. Mais je pense que finalement nous pensons que c'est la meilleure solution pour toutes les parties prenantes impliquées.

Jade RahmaniKBW – Analyste

Oui, je trouve intéressant de vous entendre dire cela parce que je suis cette société depuis 2009 et que j'ai assisté à plusieurs de ces transactions destructrices de valeur. Et je pense que vous voudrez peut-être examiner si une tierce partie aurait également un sens dans la façon dont le rapport coût-avantages d'un tel intérêt se produirait s'il se réalisait. Je pense qu’à l’heure actuelle, de nombreux titres de créance de type privé offrant une valeur élevée de capital permanent offrant un prêt hypothécaire de type REIT devraient être évalués.

Tom BarrackPrésident Directeur Général

Mais c’est clairement le but de ce que nous faisons. Nous espérons donc que vous avez raison et que de nombreux participants ont de bonnes idées pour tous les actionnaires et que nous les divertirons comme il se doit.

Jade RahmaniKBW – Analyste

Et quelle est la raison technique pour laquelle un actionnaire ne serait pas nécessaire, car je pense que Colony Capital détient 36% de Colony Credit.

Tom BarrackPrésident Directeur Général

Ainsi, en tant que Jade, les contrats de gestion sont liés aux activités de prêt privé de Colony et à une internalisation du contrat. Si la contrepartie en question est en espèces et non pas l'émission d'actions par CLNC, alors selon ce scénario et cette structure de transaction. Il n'est pas nécessaire qu'il y ait un vote des actionnaires.

Jade RahmaniKBW – Analyste

D'accord Il est envisagé qu'une partie, sinon la majorité, des actifs d'OED de Colony Capital serait également transférée ou vendue à CLNC.

Tom BarrackPrésident Directeur Général

Il est trop tôt pour prendre cette décision dans cette voie, car la CLNC co-investit avec d’autres entités captives privées de la CLNY et nous laisserons le processus déterminer ce qui est viable et ce qui ne l’est pas. Bien sûr, certains de ces silos sont gérés par le même groupe de gestion, ce qui était notre pensée sur l'internalisation pour aligner ces intérêts. Mais nous laissons le processus déterminer ce qui est viable et ce qui ne l’est pas, il est trop tôt pour le savoir.

Jade RahmaniKBW – Analyste

Quant à industriel. Avons-nous besoin de comprendre que le calendrier de la vente a été retardé? Et pouvez-vous lui donner de la couleur? Quand comptez-vous clôturer la vente? Et pouvez-vous l'expliquer?

Tom BarrackPrésident Directeur Général

Oui, le calendrier de la vente n'a pas du tout été retardé. Nous avons toujours dit que c'était vers la fin de l'année et le resterait vers la fin de l'année. Nous nous attendons à la mi-décembre. Et tout se passe comme prévu. Une partie de l’ensemble du portefeuille, la majorité ne sera pas exécutée dans le même contexte et il s’agit d’une petite partie de la transaction totale de moins de 2% – 200 millions de dollars. Mais tout est prévu pour fermer. Aucun problème.

Jade RahmaniKBW – Analyste

D'accord En ce qui concerne les soins de santé, Ventas a publié des résultats quelque peu décevants et limité ses prévisions de croissance pour 2020. Cela change-t-il un scénario qui pourrait fonctionner pour le portefeuille de soins de santé et ce que vous en pensez?

Tom BarrackPrésident Directeur Général

Pas vraiment, je veux dire, Ventas est le meilleur de sa catégorie. Debbie fait un excellent travail et elle doit faire face à un vent de face lorsque l'industrie évolue et cherche simplement la transparence, comme tout le monde. Nous continuons à les considérer comme un acteur précieux et notre refinancement automatique est crucial. Et je pense qu'elle se battra jusqu'à la victoire et cela n'aura aucun impact sur ce qui fait progresser nos pratiques et nos politiques.

Jade RahmaniKBW – Analyste

Enfin, envisagez-vous une éventuelle privatisation de la société, Colony Capital 2.0, une société axée sur le numérique? Ou voyez-vous – vous attachez une grande valeur aux avantages d'être public?

Tom BarrackPrésident Directeur Général

Regardez, nous apprécions clairement les avantages d'être public si cela fonctionne dans votre effet. Chaque jour est une frustration lorsque nous essayons d’expliquer la valeur marchande publique des actifs qui sont parfois évalués sur le marché privé. Et le secteur de la gestion des investissements est quelque chose qui n’est pas vraiment bien considéré dans un environnement public. Ainsi, lorsque nous avons eu cette idée d'un changement de gestion de placement de FPI diversifié au cours de la dernière année, nous avons réalisé que son marché n'achète pas cela. Ce que vous voulez, c'est une voie de circulation claire et unique, puis le marché public et l'émission de nouvelles actions offrent de nombreux avantages. Nous pensons que les affaires numériques sont mieux gérées dans un environnement public, car l’équilibre et les liquidités que nous générons peuvent être utilisés comme un excellent outil. Et le côté gestion des investissements de la société est liquide et aussi luxuriant que nous l’avons vu. Les catégories numériques que nous avons rencontrées – et puis Mark est ici et peut en parler un peu plus.

Étant donné que nous traitons d’une part avec des actifs au bilan à fort potentiel de croissance, nous sommes passés d’anciens actifs qui, comme je l’ai déjà dit, sont physiquement obsolètes, financièrement obsolètes et fonctionnellement obsolètes. Avec la constitution d'un solde basé sur le rendement total, il est très intéressant pour nous en tant que propriétaire. Et du côté de la gestion des investissements, avec un tel équilibre, cela conduit à un meilleur alignement sur l'univers du commanditaire. Pour ajouter quelque chose à Marc?

Mark HedstromChef de l'exploitation et chef de la direction financière

Non Tom, je pense que vous l'avez synthétisé correctement. Nous pensons réellement qu'il existe une opportunité sans précédent de déployer des capitaux sur nos très précieuses plateformes et que nous constatons des opportunités d'investissement de plus de 480 milliards de dollars dans l'écosystème d'infrastructure numérique. Au cours des cinq prochaines années, nous mettrons en œuvre des réseaux IoT stratégiques, des réseaux 5G, l’Internet de tout comme nous l'appelons. Et si nous regardons ce type côte à côte par rapport à ce que nous voyons dans un type d’immobilier traditionnel et si nous investissons dans l’immobilier traditionnel, ces opportunités de marché offrent simplement une plus grande opportunité à nos locataires et à nos clients.

Jade RahmaniKBW – Analyste

Et juste pour faire suite, l’opération INXN est-elle une chose que vous avez envisagée ou pourriez même considérer comme une transaction potentielle à ce stade?

Mark HedstromChef de l'exploitation et chef de la direction financière

Je suis désolée, clarifiez la question. Parlez-vous de la privatisation du secteur de la messagerie instantanée?

Jade RahmaniKBW – Analyste

La transaction InterXion que Digital Realty Trust doit acheter. Je me demandais si c'est quelque chose que Colony – Digital Colony aurait envisagé ou pourrait envisager à ce stade?

Mark HedstromChef de l'exploitation et chef de la direction financière

Sans aucun doute. Merci Nous ne commentons vraiment pas les rumeurs du marché concernant des transactions qui – dans la presse dans laquelle notre nom est distribué. Et pour le moment, je ne ferai pas de commentaire sur InterXion.

Jade RahmaniKBW – Analyste

Merci d'avoir répondu aux questions.

opérateur

Merci Notre prochaine question vient de la ligne de Mitch Germain de JMP Securities. Continuez avec votre question

Mitch GermainJMP Securities – Analyste

Peut-être que maintenant – Marc Ganzi, je vous serais reconnaissant de commenter l’aujourd’hui, le cours de l’action à environ 0,50 USD sur le dollar, indiquant le meilleur emplacement de votre unité OP pour vous assurer que cette entreprise peut changer les choses?

Mark HedstromChef de l'exploitation et chef de la direction financière

Sans aucun doute. Merci Mitch. Écoutez ce que Tom aime dire: nous jouons à l’offensive, nous jouons à la défense. Sur le plan défensif, nous avons clairement indiqué nos objectifs et ce que nous avions promis de faire pour le marché. La vente de NRE à la vente industrielle, l’élagage de notre portefeuille OED, sont des éléments essentiels pour nous permettre de clarifier notre histoire et de nous permettre de mener à bien notre mission. Du côté offensif du football, nous avons été très clairs sur ce que nous voulons faire. We willen balanskapitaal gebruiken om het te laten werken achter onze beste logo's, onze beste bedrijven, onze beste managers op plaatsen waar we denken dat we meer totaal aandeelhoudersrendement kunnen leveren. Laten we nu de opmerking over het totale aandeelhoudersrendement uitpakken: we willen activa effectief goedkoper kopen dan waar we activa verkopen; ten tweede willen we een hogere geïmpliceerde opbrengst; ten derde willen we betrokken zijn bij bedrijven met een hogere organische groei met dubbele cijfers die woonachtig zijn in een aantal van de bedrijven die we vandaag al bezitten en die actief zijn zoals ik denk dat de meesten van jullie weten dat Colony vandaag 10 zeer waardevolle digitale activa bezit en / of beheert die we u graag enkele hoogtepunten zullen geven van wat we in het derde kwartaal hebben gedaan, omdat het betrekking heeft op die activa waar veel geweldige dingen gebeurden in het digitale domein binnen Colony.

Wij geloven ook wanneer u die balans Mitch neemt. En u bewapent de balans en u kunt kapitaal inzetten in beide GP-verplichtingen, alle partners in de digitale economie die de meest succesvolle eerste keer ooit SEC-fondsen waren; en twee waar we die balans effectief kunnen gebruiken voor magazijntransacties zoals we deden met Andean Tower Partners; en drie waar we een stapje verder kunnen gaan en we de balans kunnen gebruiken om gedeelten of meerderheidsbelangen van bedrijven te verwerven die in elke maatstaf presteren in een superieur facet als het gaat om wat we traditioneel hebben gedaan in industriële gezondheidszorg of accommodatie. En dus zijn er 3 manieren om het balanskapitaal te gebruiken. Als we effectief zijn in het gebruiken van dat balanskapitaal Mitch en het inzetten van kapitaal op die 3 verschillende manieren die ik zojuist heb genoemd. Wij geloven dat er 2 dingen zullen gebeuren: een dat we in staat zullen zijn om meer kapitaal van derden op te halen en daarmee ons platform voor investeringsbeheer te laten groeien. Het is – we hebben een heel erg duidelijke strategie die we begin december aan u en de rest van de wereld zullen onthullen die dit overduidelijk zullen maken. Ten tweede, als we nadenken over hoe we het bedrijf kunnen laten groeien, is het geen geheim dat digitale activa tegen een veel hogere premie worden verhandeld dan waar we vandaag handelen.

En als we erover nadenken waarom ze met een premium handelen, is het omdat de bedrijven die we vandaag de dag bezitten en beheren bij Colony en / of beheren op langere termijn hogere concentraties verhuren naar een investment-grade laag rendement en vooral veel sterkere fundamentele organische kasstroomgroei . Uiteindelijk is elke REIT, of het nu een digitale REIT is of dat het een ontluikend territorium is, de belangrijkste factor dat Mitch je vermogen is om lege ruimte te leasen en door te gaan met het groeien van de vrije kasstroom. De manier waarop we dit schip omdraaien zoals we uw vertrouwen terugkrijgen, is door dat te doen door activa te bezitten en bedrijven te bezitten die hogere organische groeipercentages impliceren. En zoals we de afgelopen 25 jaar hebben aangetoond in de bedrijven die we bezitten en exploiteren, zijn we erin geslaagd dat te doen. En naarmate dit businessplan en dit stratplan duidelijker worden voor u en de rest van de wereld, geloven we dat mensen dit bedrijf willen bezitten. En mensen zullen deze aandelen willen bezitten als de eerste echt gediversifieerde digitale REIT en digitale beleggingsbeheerder. Dat is waar we heen gaan. En hoewel we je die specifieke kleur vandaag niet hebben kunnen geven. I can assure you when we do unveil that that it will be very transparent and it will be something that we believe that others will want to partake in and join that journey with us.

Mitch GermainJMP Securities – Analyste

Are there any considerations whether it be debt covenants or balance sheet or other that prohibit you from pursuing sales over the course of the next 12 to 18 months of healthcare and lodging?

Tom BarrackChairman and Chief Executive Officer

No no.

Mitch GermainJMP Securities – Analyste

D'accord Can you just maybe socialize the — A the industrial sale process in terms of how it turned out with regards to the demand bidding? And then I guess you're holding back now after previously announcing the sale. It looks like you're holding back the bulk industrial side of that? Can you just kind of elaborate what's going on there?

Tom BarrackChairman and Chief Executive Officer

Yes Darren — it's where Darren ran the process. Darren do you want to comment on….

Darren J. TangenPresident

Yes Mitch it's Darren. So I mean the process — sale process itself was incredibly robust as you might imagine. I mean there was a tremendous amount of interest. I think we had over 10 submissions on a $5-plus billion portfolio in the first round. We brought several groups through to the second and as you now know Blackstone prevailed. As it relates to the — there's a $200 million component into the $5.9 billion that was originally announced which is the bulk portfolio component and as we announced back in September when the deal was printed there is some third-party consents that were associated with that because we were selling a 51% interest in a partnership. So the expectation — we are engaged in other sale discussions relating to that full portfolio. It may be somewhat delayed from the end of the year. It could be a January February type closing. But something that we still expect to happen pretty quickly. But again it's $200 million of a $5.9 billion trade so it's somewhat immaterial in terms of size.

Mitch GermainJMP Securities – Analyste

And as those third-party consents are realized is it a new sale process that is launched? Or does it go to Blackstone?

Darren J. TangenPresident

Not Blackstone. So the original deal was that Blackstone was going to buy the 51% interest in the partnership. So it's going to end up being sold to a different party. But it's not an entirely new sale process that's being launched? No it's involving some of the affiliated parties in the deal today. So it's something that we expect we can document and close quite quickly.

Mitch GermainJMP Securities – Analyste

Got you. Last for me maybe Mark Hedstrom. How should I think of a clean run rate? You've got a whole bunch of NRE noise you've got a whole bunch of noise in OED so one-timers in almost every single segment what's core earnings absent one-timers?

Mark HedstromChief Operating Officer and Chief Financial Officer

I think we're looking at rates that are going to be slightly down from this quarter on a run rate basis. With the sale of industrial and the sale of NRE how quickly we deploy that capital. And in other investments as well as give the benefit of the digital platform and the digital investments — those investment management economics — those are going to be accretive. So I think we don't really have a lot of guidance there for you right now. We think this quarter is a good quarter. We expect the fourth quarter to be a good quarter for us as well. But I think run rate going forward there's still a lot to do with the strategic plan to develop a real firm number for that.

Mitch GermainJMP Securities – Analyste

D'accord So we don't know what the real number is.

opérateur

Merci Our next question comes from the line of Randy Binner with B. Riley FBR. Proceed with your question.

Randy BinnerB Riley FBR — Analyst

Hi, good morning. So I wanted to just try and scope out a better understanding of this December event. Is it — you said early December mid-December I think planning for these things is helpful. So is there a firmer time frame you can give us can you lay out what the format is going to be. Do you plan to resegment or otherwise restate the financials?

Tom BarrackChairman and Chief Executive Officer

Randy its Tom. The format's is going to be — we're going to post on our website a definitive strategic plan. It doesn't have anything to do with restating the financials. It has to do with setting forth sources and uses of capital which is what you're going to be the most interested in and we've created a tremendous amount of liquidity and everybody is saying that's terrific where does it go? Oui You have a number of options of course. We've got liability management on one side. We've got the deployment of balance sheet capital for digital and new acquisitions. We have the deployment of balance sheet capital on at least 3 new digital limited partner products that we're about to launch. And we have all of the usual frameworks of discern between stock buyback special dividend the timing of what we do with that liquidity.

And what that means to the existing silos going forward. We're not abandoning legacy businesses. So we've got shareholders. We have limited partners in legacy business we've got substantial cash flow from things that the market hates like hospitality and healthcare and we're moving on all those fronts and we're going to give you a bird's-eye view of the optionality of where those legacy assets go and the growth of what digital is in third-party capital and balance sheet acquisitions going forward and we'll do that by the middle of December.

Randy BinnerB Riley FBR — Analyst

Okay, And then I can presume there'll be a call and other ways to interact with management around that? Yes?

Tom BarrackChairman and Chief Executive Officer

Absolutely, look — once we do that we're going to have — it's a series — we're a digital company and we're going into digital age and what we do is have phone calls text but we're going to start a new program. So in addition to non-deal roadshows we're anticipating webinars town halls a series of communication events that will also give all of you a better view of what is this digital brick what is this digital highway. Everybody knows what's happening in digital REITs and are all defined within their own lanes. And what's happening of these new kind of digital nation states that make them the best counterparty for somebody like us which is a hard asset investor — it's complicated. So in addition to our strategic plan of saying here's the math and here's where we're going. Here's the time frame of how we're getting there on the existing Colony businesses and the 2 pre acquired Colony businesses is really a teach-in in the assets that we're buying. So we anticipate the last part of this year and the first quarter of next year to roll out a new communications format and plan we think it'll be performing…

Randy BinnerB Riley FBR — Analyst

Yes that transparency will be welcomed. And then I guess I'd take it from your comments if I'm hearing it correctly then it's — and I know you can't commit to this but it feels like you're saying it's less likely to be kind of a core versus noncore separation and more likely to be what's going on with the existing business and then the addition of the digital pivot. Is that fair?

Tom BarrackChairman and Chief Executive Officer

Oui

Mark HedstromChief Operating Officer and Chief Financial Officer

Oui

Tom BarrackChairman and Chief Executive Officer

But with specifics right? The initial parts of it are — what is the gauging of monetizations. And what's the balance of dividend and total return. And that's what you're trying to gauge and that's what we're always trying to gauge. So one foot on the brake and one foot on the gas — and these hiccups are difficult for you to understand. And we look at every day and say you know what it's not easy being an owner. It's much easier to be an investor because all of you can vote with your feet. You like it you buy more you don't like it you're out. We're making decisions across the board as an owner that have three year four year five year consequences and sometimes that's difficult. And that's where we've been. So we're not envisioning gigantic distortion. It moves in the strategic plan which you're going see is our view of the very carefully thought strategic realignment. We're calling it 2.0 what we do with the legacy assets the cash flow that we have the liabilities that we have on balance and the deployment of that capital in a logical way. And what you've seen in CLNC is our view as a shareholder of saying how do we streamline these confusing interest in a way that in the short term caused some turbulence to our share price. Again as an investor that's not desirable. But we know we're going to get back to book value. As soon as we get back to book value we have a different day on the chart because we love our management team and we love where we are in the space. So we're going to give you I think the arithmetic that you want to go to the good questions you're all asking. It's taken us a while to get there because as you know it's not simple.

Randy BinnerB Riley FBR — Analyst

I just had another question. On the interest rate swap if I understand this correctly you took a loss of $91 million. And that is a lot of money but it was actually somewhat better than we expected. And so I just want you to clarify if that matter is entirely resolved or if there's some ongoing exposure.

Mark HedstromChief Operating Officer and Chief Financial Officer

The matter is entirely resolved. The swap is settled and closed. There's a small payment due in the beginning of December but that's reflected and accrued in our financials. The total cost of getting out of that swap was $365 million of which I think about $240 million is reflected in the current year there was some of that that was taken for GAAP purposes in 2018. So it is completed. It's all reflected in the financials and closed out except for this cash transfer that occurs early December.

Randy BinnerB Riley FBR — Analyst

D'accord I understand that better now. That's all I had. Merci

opérateur

There are no further questions left in the queue. I would like to turn the floor back over to management for any closing remarks.

Tom BarrackChairman and Chief Executive Officer

Thanks everybody for your participation and thanks for your patience and we will be back to you in mid-December to put more flesh on the skeleton of what we talked about. Thanks everybody. Have a good weekend.

opérateur

(Remarques pour la fermeture de l'opérateur).

Duration: 49 minutes

Appelez les participants:

Lasse GlassenRelations investisseurs

Tom BarrackChairman and Chief Executive Officer

Mark HedstromChief Operating Officer and Chief Financial Officer

Darren J. TangenPresident

Jade RahmaniKBW – Analyste

Mitch GermainJMP Securities – Analyste

Randy BinnerB Riley FBR — Analyst

More CLNY analysis

Tous les appels de revenus pour les transcriptions


Logo AlphaStreet