Rachat De Credit

rachat de crédits: Genco Shipping & Trading Limited annonce les résultats financiers de GNSE pour le troisième trimestre -Simulation


Initie une politique de dividende en espèces trimestrielle régulière de 0,175 $ par action

Déclare un dividende spécial de 0,325 $ par action

NEW YORK, 6 novembre 2019 (GLOBE NEWSWIRE) – Genco Shipping & Trading Limited (NYSE: GNK) ("Genco" ou "la société"), la plus grande société de transport maritime de marchandises sèches aux États-Unis dont le siège est axé sur le transport de gros et de petits produits en vrac dans le monde entier, a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour les trois mois et neuf mois clos le 30 septembre 2019.

Le récapitulatif financier suivant présente les résultats pour les trimestres et les neuf mois clos le 30 septembre 2019 et le 30 septembre 2018.

Faits marquants troisième trimestre 2019 et cumul de l'année

  • Mise en place d'une politique de dividende trimestriel régulier avec un dividende de 0,175 USD par action pour le troisième trimestre de 2019
    • Abordable, le ou vers le 5 décembre 2019, pour tous les actionnaires inscrits à partir du 21 novembre 2019.
  • Annonce d'un dividende spécial de 0,325 USD par action, utilisant le produit net en espèces tiré de la vente de navires récemment convenue après le paiement de la dette associée
    • Payable le ou vers le 5 décembre 2019 à tous les actionnaires inscrits à compter du 21 novembre 2019
  • Après avoir versé ce dividende total de 0,50 USD par action, Genco prévoit de maintenir un bilan de premier plan avec l'une des positions de levier net les plus faibles du groupe de référence.
  • Nous avons modifié nos facilités de crédit pour offrir plus de flexibilité en ce qui concerne la répartition du capital.
  • Notre vaste stratégie OMI 2020 s'est poursuivie
    • Jusqu'à présent, des systèmes d'épuration des gaz d'échappement ("épurateurs") ont été installés sur 12 de nos 17 navires Capesize.
  • En octobre 2019, nous avons finalisé la vente de deux de nos plus anciens navires Handysize.
    • Genco Challenger, construit en 2003, livré aux acheteurs le 10 octobre 2019
    • Genco Champion, construit en 2006, livré aux acheteurs le 21 octobre 2019
  • Nous avons également convenu de vendre nos deux navires Panamax restants
    • Genco Raptor et Genco Thunder, tous deux construits en 2007, sont vendus pour un prix total de 20,6 millions de dollars
    • Les deux navires devraient livrer à leurs nouveaux acheteurs au quatrième trimestre de 2019.
  • Une perte nette de 14,6 millions de dollars enregistrée pour le troisième trimestre de 2019
    • Perte simple et diluée par action de 0,35 $
    • Perte nette ajustée de 2,4 M $ ou perte de base et diluée par action de 0,06 $, excluant les dépréciations de 12,2 M $ pour les navires autres que les navires de trésorerie.
  • Les ventes nettes (revenus de voyages moins les frais de voyage et les coûts de location de charter) se sont élevées à 55,3 millions de dollars au troisième trimestre de 2019
  • Notre équivalent journalier moyen d'affrètement d'affrètement de flotte ou TCE1, pour le troisième trimestre de 2019, une augmentation de 11 687 $ de 58% par rapport au deuxième trimestre de 2019
  • Sur la base des résultats actuels à ce jour, nous estimons notre quatrième trimestre de 2019 à ce jour à 14 041 USD pour 64% de nos jours disponibles à l'échelle du parc, soit une amélioration de 20% par rapport au troisième trimestre de 2019.
  • BAIIA ajusté ajusté de 22,7 millions de dollars au troisième trimestre de 20191

John C. Wobensmith, président-directeur général, a déclaré: «Nous sommes ravis de remettre des liquidités aux actionnaires, en nous concentrant sur les facteurs fondamentaux favorables du marché du drybulk, les perspectives attrayantes de Genco et la vigueur de notre bilan et position de liquidité. Avec la déclaration d'un dividende exceptionnel important et le lancement d'une politique de dividende trimestrielle régulière, nous sommes bien placés pour créer une valeur significative pour les actionnaires tout en maintenant la solidité de notre bilan. Le développement important d’aujourd’hui, qui a suivi l’acquisition de navires modernes et économes en carburant de l’année dernière, fait progresser notre stratégie d’allocation du capital et témoigne du travail acharné accompli par notre équipe au cours des dernières années pour optimiser notre plate-forme de pointe. "

M. Wobensmith poursuit: «Au cours du troisième trimestre, nous avons pris des mesures supplémentaires pour renforcer les perspectives de Genco. Après l’achèvement de notre plus important trimestre de cales sèches de l’histoire de Genco, nous avons équipé plus des deux tiers de notre flotte Capesize de systèmes d’épuration des gaz d’échappement, ce qui nous permet de tirer parti du renforcement du marché du vrac sec au quatrième trimestre. en 2020. Même si nous continuons à mettre en œuvre notre stratégie globale d'OMI et à nous rapprocher de notre objectif d'installation de lavage à 100% prévue sur nos navires Capesize avant le 1er janvier 2020, nous n'aurons pas prévu de cales sèches pour cette partie de notre flotte d'ici 2020. En ce qui concerne l’investissement dans notre flotte, nous sommes prêts à saisir le côté positif des fondamentaux de l’offre et de la demande à venir, en maximisant l’utilisation pour l’ensemble de la flotte sur un marché du vrac sec qui s’est progressivement amélioré au cours des trois dernières années. "

1 Nous estimons que la mesure non conforme aux PCGR présentée offre aux investisseurs un moyen de mieux évaluer et comprendre la performance opérationnelle de la société. Voir le résumé financier consolidé et autres données ci-dessous pour une coordination plus poussée.

Mise en place de la politique de dividende trimestriel régulier en espèces et déclaration d'un dividende spécial

Modifications de la facilité de crédit pour plus de flexibilité dans l'affectation du capital

Genco a mis en place une politique de dividende en espèces trimestrielle régulière de 0,175 USD par action, qui s'appuie sur son bilan sans précédent sur le marché, et a restitué des liquidités aux actionnaires. La société a annoncé le versement de son premier dividende de 0,175 USD par action pour le troisième trimestre de 2019. Ce dividende est payable le ou vers le 5 décembre 2019 à tous les actionnaires inscrits à compter du 21 novembre 2019.

En utilisant le produit net en espèces tiré de la vente convenue récemment annoncée de quatre navires après le remboursement de la dette correspondante, Genco a fixé un dividende spécial de 0,325 USD par action. Ce dividende est payable le ou vers le 5 décembre 2019 à tous les actionnaires inscrits à compter du 21 novembre 2019.

La direction et le conseil d’administration ont tenu compte de diverses considérations relatives au dividende spécial et à l’ouverture d’un dividende trimestriel. Celles-ci incluent le bilan solide et la forte position de liquidité de Genco ainsi que le renforcement des fondamentaux du marché du drybulk. Après avoir versé ce dividende cumulatif de 0,50 USD par action, Genco prévoit de maintenir l’une des positions de levier financier les plus faibles de son groupe de pairs.

En ce qui concerne le versement de dividendes, nous avons modifié les restrictions antérieures en matière de dividendes et de rachat d’actions de nos facilités de crédit, donnant à Genco la possibilité d’utiliser sa solide position de liquidité pour améliorer le rendement des actionnaires sous forme de dividendes ou de rachat d’actions. Nous avons ajusté les accords de dividende et de mise en pension d’actions de nos facilités de crédit afin que Genco puisse verser des dividendes comme suit: 1) dans la mesure où notre trésorerie et nos équivalents de trésorerie illimités totaux dépassent 100 millions de dollars et 18,75% de la dette totale, si elle est supérieure ; 2) si la maintenance test pour la maintenance des garanties est supérieure à 200%, ou 3) pour un montant limité à 50% du résultat net du trimestre précédent. Les dividendes resteront dorénavant soumis à l'approbation de notre performance financière tous les trimestres après l'approbation de notre conseil d'administration et dépendront de divers facteurs, notamment les restrictions prévues par nos contrats de crédit et les dispositions applicables de la loi des Îles Marshall.

Pour l’impôt sur le revenu fédéral américain, nous estimons actuellement que le dividende spécial et le dividende trimestriel récemment annoncés seront d’abord traités comme un rendement non imposable du capital des actionnaires jusqu’à concurrence de leur base en actions ordinaires, puis comme un gain en capital, bien que le traitement fiscal des dividendes sera basé en partie sur nos revenus et bénéfices pour l’année se terminant le 31 décembre 2019, qui ne seront déterminés qu’après la fin de l’année. Pour plus d'informations, veuillez vous reporter à notre rapport actuel sur le formulaire 8-K, qui a été soumis aujourd'hui et dont le présent communiqué est une exposition.

Mise à jour de l'OMI 2020

À ce jour, nous avons installé des laveurs sur 12 de nos 17 navires Capesize, ce qui représente un taux d'achèvement de 71%. Nous avons actuellement trois autres navires au chantier naval équipés de laveuses à gaz et nous nous attendons à ce que les deux navires restants Capesize entrent dans le chantier naval pour commencer l'installation dans les prochaines semaines. Nous nous attendons donc à ce que notre programme d'installation de laveurs soit achevé avant le 1er janvier 2020, date de conformité avec l'Organisation maritime internationale («OMI»), qui limite la teneur en soufre du carburant consommé par les navires de 3,5% à 0,5% à l'échelle mondiale. Nous nous attendons à ce que, en plus du respect de la date de conformité, ces derniers aient l'expérience de l'utilisation de ces systèmes avant l'entrée en vigueur de la réglementation. Nous nous attendons à ce que notre flotte restante de vrac plus petits utilise un carburant conforme à la teneur ultra-basse en soufre après la mise en œuvre de la réglementation de l'OMI.

Le troisième trimestre de 2019 a été notre trimestre le plus occupé en cale sèche et un record pour l'entreprise. Nous avions 22 navires sur le site pour les installations d'épuration, les installations de traitement des eaux de ballast, des enquêtes spéciales prévues et d'autres réparations, ce qui a entraîné une période d'inactivité de 601 jours pour le trimestre.

Avec notre flotte entière de 17 navires Capesize entrant dans le chantier naval pour l'assemblage de laveurs cette année, en plus des examens spéciaux prévus et des usines de traitement des eaux de ballast, 2019 a fourni une année d'investissement important dans cette partie essentielle de notre flotte. Cela a également limité nos opportunités commerciales à court terme. En conséquence, notre flotte Capesize est restée dans le bassin du Pacifique, une région où les tarifs étaient négociés à rabais par rapport au bassin de l'Atlantique, malgré notre stratégie commerciale à long terme consistant à positionner les navires de manière plus dynamique pour améliorer les fondamentaux du marché. conquérir. Nous considérons cela comme un investissement dans notre flotte Capesize cette année, car nous voulons maximiser l'utilisation de Capesize en 2020, car nous n'avons pas prévu de cales sèches pour ces navires, ce qui permet à Genco d'exploiter le potentiel du marché à l'avenir. .

Sur la base des résultats actuels à ce jour, nous estimons que notre TCE pour le quatrième trimestre de 2019 correspond aux données suivantes. Ces premiers résultats pour cette période reflètent une structure des échanges plus normalisée, en particulier sur nos navires Capesize, qui compte plus de 70 % sont complets avec notre programme de réglage de l’épurateur.

  • Capesize: 19 779 $ pour 62% des jours disponibles du T4 2019
  • Panamax: 12 322 $ pour 51% des jours disponibles du T4 2019
  • Ultramax et Supramax: 12 113 $ pour 67% des T4 disponibles pour 2019 jours
  • Manuel: 11 838 $ pour 62% des jours disponibles du T4 2019
  • Moyenne de la flotte: 14 041 $ pour 64% des jours disponibles du T4 2019

Mise à jour de la flotte

Nous continuons à disposer de notre ancien tonnage, moins efficace, dans le cadre de nos efforts pour renouveler notre flotte tout en réduisant notre empreinte carbone. En octobre 2019, la société a finalisé la vente de deux navires Handysize. Nous avons notamment vendu le Genco Challenger, un navire Handysize construit en 2003 le 10 octobre 2019, et le Genco Champion, un navire Handysize construit en 2006 le 21 octobre 2019. Ces navires ont été vendus à des prix bruts respectifs de 5,3 et 6,6 millions de dollars.

Nous avons également convenu de vendre nos deux derniers Panamax qui devraient être livrés à leurs nouveaux propriétaires au quatrième trimestre 2019. Nous avons notamment conclu des accords en vue de la vente des Genco Thunder et Genco Raptor, deux Panamax construits en 2007, pour un prix brut de 20,6 millions de dollars. Après l’achèvement de ces deux ventes, Genco aura complètement quitté le secteur Panamax, tandis que nous poursuivrons la mise en œuvre de notre approche barbell en matière de composition de la flotte et la création d’une flotte plus ciblée.

Aperçu financier: troisième trimestre de 2019

La société a enregistré une perte nette pour le troisième trimestre de 2019 de 14,6 millions de dollars, soit 0,35 dollar, et une perte nette diluée par action. À titre de comparaison: pour le trimestre clos le 30 septembre 2018, la société a enregistré un bénéfice net de 5,7 M $, soit 0,14 $, ainsi qu'un bénéfice net dilué par action.

Les produits de la société ont augmenté pour atteindre 103,8 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 septembre 2019, comparativement à 92,3 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 septembre 2018. L'augmentation des produits tient principalement à L'augmentation de l'emploi des navires sur les charters de marché, partiellement compensée par les effets du négoce de nos navires Capesize, principalement dans le bassin du Pacifique et en dehors du territoire, en ce qui concerne les installations d'épuration, les installations de traitement des eaux de ballast et les enquêtes spéciales susmentionnées. L’équivalent-temps journalier moyen de location offert par la flotte de la société était de 11 687 USD par jour pour le trimestre clos le 30 septembre 2019, contre 10 696 USD par jour pour le trimestre clos le 30 septembre 2018. Au troisième trimestre Le marché du drybulk s'est considérablement amélioré en 2019 et a atteint des sommets sur plusieurs années. L'indice Baltic Capesize a été soutenu notamment par la production d'acier record en Chine et par l'augmentation des expéditions de minerai de fer brésilien dans un contexte de capacité de navire limitée en raison de la préparation de la flotte mondiale avant l'OMI 2020.

Les coûts d'exploitation totaux se sont établis à 111,5 M $ pour le trimestre clos le 30 septembre 2019, comparativement à 80,2 M $ pour le trimestre clos le 30 septembre 2018. Au cours du trimestre clos le 30 septembre 2019, 12,2 M $ dépréciations non monétaires liées à la vente prévue du Genco Thunder, du Genco Champion et du Genco Raptor. Au cours des trois mois clos le 30 septembre 2018, un gain de 1,5 million de dollars sur la vente de navires a été enregistré. Les frais de déplacement se sont établis à 43,0 M $ pour le trimestre clos le 30 septembre 2019, comparativement à 31,5 M $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, principalement en raison de la croissance de l'emploi de navires sur des vols charters de voyage au comptant dans le cadre de notre stratégie commerciale. nos frais de déplacement sont considérablement plus élevés que ceux des charters à la carte, des chartes du temps liées au marché et des forfaits de pool. Les coûts d'exploitation du navire ont diminué pour s'établir à 24,7 M $ pour le trimestre clos le 30 septembre 2019, comparativement à 25,2 M $ pour le trimestre clos le 30 septembre 2018, principalement en raison de la diminution du nombre de navires détenus, partiellement contrebalancée par des coûts plus élevés liés à la cale sèche. . Les frais généraux et administratifs ont augmenté pour s'établir à 6,1 millions USD pour le troisième trimestre de 2019, comparativement à 5,0 millions USD pour le troisième trimestre de 2018, principalement en raison d'une augmentation des coûts liés aux honoraires et des honoraires professionnels. La dotation aux amortissements a augmenté pour passer de 17,3 millions USD pour le trimestre clos le 30 septembre 2018 à 18,2 millions USD pour le trimestre clos le 30 septembre 2019, principalement en raison de l'amortissement des six navires livrés au troisième trimestre de 2018. , partiellement compensée par une diminution des coûts d'amortissement des huit navires vendus au cours du deuxième semestre de 2018 et du premier trimestre de 2019, ainsi que par une diminution pour les cinq navires amortis aux deuxième et troisième trimestres de 2019.

Les coûts d'exploitation quotidiens des navires, ou SIEG, se sont élevés à 4 631 USD par navire et par jour pour le troisième trimestre de 2019, contre 4 434 USD par navire et par jour pour le troisième trimestre de 2018. L'augmentation du SIEG est principalement due à la hausse des coûts liés aux cales sèches. Nous estimons qu'il est préférable de mesurer les coûts d'exploitation quotidiens des navires aux fins de comparaison sur une période de 12 mois afin de prendre en compte tous les coûts que chaque navire de notre flotte supportera pendant une année complète d'exploitation.

Apostolos Zafolias, Directeur financier, a déclaré: «En adaptant avec succès nos facilités de crédit, nous avons offert à Genco la possibilité de tirer parti de sa solide situation de liquidité pour restituer des liquidités aux actionnaires. Plus précisément, nous avons assoupli les restrictions précédentes en matière de dividendes et de rachat d’actions, nous permettant ainsi de verser un dividende spécial et d’initier un dividende trimestriel. Nous apprécions le soutien continu de notre groupe bancaire et sa confiance en notre plate-forme de leader, notre force d’équilibre et nos fondamentaux sectoriels. "

Aperçu financier: neuf mois 2019

La société a enregistré une perte nette de 56,9 millions de dollars, ou 1,36 dollar par action, pour les neuf mois clos le 30 septembre 2019, soit une perte nette de base et diluée. Cette perte est comparable à une perte nette de 51,2 millions de dollars ou de 1 milliard de dollars. 37 Perte nette par action de base et diluée pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2018. La perte nette pour la période de neuf mois se terminant le 30 septembre 2019 comprend des dépréciations hors trésorerie de 26,1 millions de dollars pour les navires, un montant de 0,2 million de dollars – une dépréciation de contenu de l'actif lié à un contrat de location simple, ainsi qu'un gain sur la vente de navires pour un total de 0,6 M $. La perte nette pour la période de neuf mois se terminant le 30 septembre 2018 comprend une dépréciation hors caisse de 56,6 millions de dollars de navires, un gain de 1,5 million de dollars sur la vente de navires, ainsi qu'une perte de 56,6 millions de dollars sur la dette liée aux emprunts. 4,5 millions. Les produits ont augmenté pour s'établir à 280,8 M $ pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2019, comparativement à 255,3 M $ pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2018, principalement en raison de la croissance de l'emploi de navires sur des vols charters de voyage au comptant, partiellement compensée en raison de l’effet des échanges sur nos navires Capesize principalement dans le bassin du Pacifique et hors-piste sur des installations d’épuration, des systèmes de traitement des eaux de ballast et des relevés spéciaux mentionnés ci-dessus au troisième trimestre de 2019. Les frais de voyage ont augmenté pour atteindre 127,8 millions de dollars pour les neuf premiers mois. se terminant au 30 septembre 2019, sur un montant de 78,6 millions de dollars pour la même période en 2018. Cela s'explique principalement par l'augmentation de l'emploi de navires sur des vols charters de voyages au comptant sur le marché au comptant en 2019 dans le cadre de notre stratégie commerciale, qui entraîne des coûts de déplacement nettement plus élevés. par rapport aux chartes de temps, aux chartes de temps liées au marché spot et forfaits piscine. Les taux de TCE de la société ont diminué pour s'établir à 9 405 USD par jour pour la période de neuf mois se terminant le 30 septembre 2019, contre 10 710 USD par jour pour la période de neuf mois se terminant le 30 septembre 2018, en raison des taux plus bas obtenus par la majorité des navires. dans notre flotte. Les coûts d'exploitation totaux pour les neuf mois clos les 30 septembre 2019 et 2018 s'élevaient à 316,8 millions de dollars et à 280,8 millions de dollars, respectivement. Les coûts d’exploitation totaux comprennent une dépréciation hors caisse de 26,1 millions de dollars pour les navires, ainsi qu’un gain sur vente de navires de 0,6 million de dollars pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2019. Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre En 2018, les coûts d’exploitation totaux de 56,6 millions de dollars liés aux dépréciations sans effet sur la trésorerie des navires se rapportaient à la réévaluation de certains navires qui incluent notre plan de renouvellement de la flotte à leur juste valeur respective, ainsi qu’un gain sur la vente de navires de 1,5 million de dollars . Les frais généraux et administratifs pour la période de neuf mois se terminant le 30 septembre 2019 ont augmenté pour s'établir à 18,3 M $, comparativement à 16,8 M $ pour la même période de 2018. Le DVOE s'élevait à 4 556 $, contre 4 394 $ pour les périodes correspondantes. L’augmentation du DVOE est principalement due à la hausse des coûts liés à la cale sèche ainsi qu’aux coûts liés à l’équipage. Le BAIIA pour les neuf mois clos le 30 septembre 2019 s'est établi à 18,9 M $, comparativement à 20,9 M $ pour la période précédente. Au cours des neuf mois de 2019 et 2018, le BAIIA comprenait les radiations sans effet sur la trésorerie, un contrat de location simple, la réduction de valeur en trésorerie, les gains sur les navires et les pertes liées à l’élimination de la dette, comme mentionné ci-dessus. Sans ces éléments, notre BAIIA ajusté pour les périodes respectives se serait chiffré à 44,6 millions de dollars et à 80,5 millions de dollars.

Liquidités et ressources en capital

Flux de trésorerie

La trésorerie nette générée par les activités d'exploitation pour les neuf mois clos le 30 septembre 2019 s'est établie à 28,8 M $, comparativement à 43,4 M $ pour les neuf mois clos le 30 septembre 2018. La perte nette des neuf mois clos le 30 septembre 2018 Les exercices 2019 comprenaient des réductions de valeur hors trésorerie de 26,1 millions de dollars, un gain de 0,6 million de dollars découlant de la vente de Genco Vigor, des coûts de location sans effet de trésorerie de 0,9 million de dollars et une perte de 0,2 million de dollars. millions de dollars liés à la dépréciation sans incidence financière de notre société de droits d’utilisation des droits de location. La perte nette au cours des neuf mois clos le 30 septembre 2018 comprenait des dépréciations hors caisse de 56,6 millions de dollars, ainsi qu'une perte sur annulation de dette de 4,5 millions de dollars, un gain de 1,5 million de dollars provenant de la vente. deux navires et un paiement de 5,3 millions de dollars sur la facilité de crédit de 400 millions de dollars. Les amortissements pour la période de neuf mois se terminant le 30 septembre 2019 ont augmenté de 3,9 millions $, principalement en raison de l’amortissement des six navires livrés au troisième trimestre de 2018, partiellement contrebalancé par une diminution des coûts d’amortissement des huit navires. vendus au cours du deuxième semestre de 2018 et du premier trimestre de 2019. En outre, la fluctuation des expéditeurs a augmenté de 8,2 millions de dollars en raison du calendrier des paiements reçus des expéditeurs et d'une augmentation de 5,3 millions de dollars du la fluctuation des charges payées d'avance et des autres actifs courants en raison du calendrier des paiements. Enfin, il y a eu une augmentation de 21,2 millions de dollars de la fluctuation des stocks associée aux navires affrétés à des vols nolisés. Ces augmentations ont été partiellement contrebalancées par une augmentation de 9,7 millions de dollars des coûts reportés de la cale sèche, car un plus grand nombre de navires ont achevé la mise en cale sèche au cours de la période de neuf mois se terminant le 30 septembre 2019 par rapport à la même période en 2018. 5,1 millions de dollars et 3,1 millions de dollars de la fluctuation des produits reportés et des créanciers, respectivement, des coûts attribuables en raison du calendrier des paiements.

La trésorerie nette utilisée pour les activités d'investissement s'est établie à 31,8 M $ pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2019, comparativement à 226,5 M $ pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2018. La trésorerie nette utilisée pour les activités d'investissement Au cours des neuf mois se terminant le 30 septembre 2019, 24,7 millions de dollars avaient principalement été consacrés à l'achat d'épurateurs-laveurs pour nos navires, 10,4 millions de dollars à l'achat de navires principalement liés aux systèmes de traitement des eaux de ballast et 3,6 millions de dollars au achat d’autres immobilisations résultant de l’achat d’équipements marins. Ces sorties de trésorerie au cours des neuf mois clos le 30 septembre 2019 ont été partiellement compensées par des produits de 6,3 millions de dollars provenant de la vente d'un navire au premier semestre de 2019. Les flux de trésorerie nets utilisés pour les activités d'investissement au cours des neuf mois clos le 30 septembre 2019 L’exercice 2018 a principalement consisté en l’achat de 239,7 millions de dollars de navires liés aux six navires qui nous ont approvisionnés au troisième trimestre de 2018. Ces sorties de trésorerie au cours des neuf mois clos le 30 septembre 2018 ont été partiellement compensées par des produits de 10,6 millions de dollars provenant de la vente de deux navires au troisième trimestre de 2018 et par des produits de 3,5 millions de dollars perçus au titre de sinistres d’appareils et de machines principalement liés à: a cessé de recevoir le régime d'assurance restant pour la réclamation relative à la réparation du moteur principal du Tigre Genco.

La trésorerie nette utilisée dans les activités de financement au cours des neuf mois clos le 30 septembre 2019 s'est établie à 33,5 M $, comparativement à une trésorerie nette générée par les activités de financement de 144,2 M $ au cours des neuf mois clos le 30 septembre 2018. La trésorerie nette utilisée sur des activités de financement de 33,5 M $ pour la période de neuf mois se terminant le 30 septembre 2019, les principaux éléments étaient les suivants: un remboursement de dette de 49,6 M $ au titre de la facilité de crédit de 495 M $; Remboursement de 4,7 millions de dollars de dettes aux termes de la facilité de crédit de 108 millions de dollars; Paiement de 0,6 million de dollars de frais de financement reportés; et paiement de 0,1 million de dollars des coûts d’émission réguliers. Ces flux de trésorerie sortants ont été partiellement contrebalancés par des retraits totaux de 21,5 millions de dollars sur la facilité de crédit de 495 millions de dollars au cours de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2019. La trésorerie nette générée par les activités de financement de 144,2 millions de dollars pour la période de neuf mois terminée Le montant de l’exercice clos le 30 septembre 2018 comprend principalement le tirage de 460,0 M $ sur la facilité de crédit de 460 M $, le tirage de 108,0 M $ sur la facilité de crédit de 108 M $ et le produit net tiré de l’émission d’actions ordinaires le 19 juin 2018. 109,8 millions $ partiellement contrebalancés par ce qui suit: rachat de 399,6 millions $ de dette aux termes de la facilité de crédit de 400 millions $; Remboursement de dettes de 93,9 millions de dollars sur la facilité de crédit de 98 millions de dollars; Remboursement de dettes de 25,5 millions de dollars aux termes des facilités de crédit à terme 2014; Paiement de 11,5 millions de dollars de frais de financement reportés; et 3,0 millions de dollars en paiement des coûts d’allégement de la dette. Le 14 août 2018, nous avons conclu une facilité de crédit de 108 M $ pour financer une partie du prix d'achat des six navires acquis au troisième trimestre de 2018. Le 5 juin 2018, la facilité de crédit de 495 M $ a refinancé les trois facilités de crédit existantes suivantes avec la tranche initiale de 460 M $; la facilité de crédit de 400 millions de dollars, la facilité de crédit de 98 millions de dollars et les facilités de crédit à terme de 2014. En outre, la facilité de crédit de 495 millions de dollars a été modifiée le 28 février 2019 afin d'ajouter une tranche de 35 millions de dollars pour l'achat d'épurateurs en plus des 460 millions de dollars tranche de un million utilisée pour le refinancement le 5 juin 2018.

Dépense en capital

Nous investissons de temps en temps dans le cadre d’acquisitions de navires. À compter du 6 novembre 2019, notre flotte sera composée de 17 navires Capesize, deux navires Panamax, six navires Ultramax, 20 navires Supramax et 11 navires Handysize d'une capacité totale d'environ 5 018 000 tpl et d'un âge moyen de 9,6 ans.

Outre les acquisitions que nous pourrons entreprendre dans les périodes à venir, nous effectuerons des investissements supplémentaires grâce à des études spéciales et à la mise en cale sèche de notre flotte, ainsi qu’à des investissements pour l’installation d’appareils de lavage sur nos 17 navires Capesize. Jusqu'au 30 septembre 2019, nous avons versé 24,7 millions de dollars en espèces pour notre programme de lavage et avons inclus 21,5 millions de dollars dans la tranche de nettoyage dans le cadre de notre facilité de crédit de 495 millions de dollars. Nous prévoyons verser des versements supplémentaires d’environ 13,5 millions de dollars pour notre programme d’épuration, pour lesquels nous pouvons retirer environ 11,5 millions de dollars en vertu de notre facilité de crédit.

Au cours des neuf premiers mois de 2019, 17 navires ont achevé leurs cales sèches respectives. Sept autres de nos navires ont commencé leur cale sèche au troisième trimestre et n'ont été achevés qu'au quatrième trimestre de 2019. En plus de ces sept navires, nous estimons que neuf autres de nos navires seront en cale sèche dans le reste de 2019.

Nous estimons nos dépenses en immobilisations liées aux cales sèches, y compris les coûts capitalisés engagés au cours des cales sèches en ce qui concerne les actifs et l'équipement des navires, les coûts des systèmes de traitement des eaux de ballast, les coûts de l'épurateur-laveur et les jours d'absence d'intérêt planifiés de notre flotte pour le reste de 2019 et 2020:

T4 2019 2020
Estimation des coûts de la cale sèche (1) 6,0 millions de dollars 10,5 millions de dollars
Estimation des coûts BWTS (2) 1,6 million de dollars 4,7 millions de dollars
Estimation des coûts de traitement du gaz (3) 13,5 millions de dollars
Estimation hors jours (4) 423 290

(1) Les estimations sont basées sur les coûts budgétés pour la mise en cale sèche de nos navires en Chine. Les coûts réels varient en fonction de divers facteurs, notamment ceux de la mise en place des cales sèches. Nous prévoyons de financer ces coûts avec des fonds en caisse. Ces coûts n'incluent pas les coûts de cale sèche qui sont reflétés dans les coûts d'exploitation du navire.
(2) Les coûts estimés liés à l’installation de systèmes de traitement des eaux de ballast devraient être financés avec des fonds en caisse.
(3) Nous prévoyons de financer l’acquisition et l’installation de dépoussiéreurs pour le reste de notre flotte Capesize par le biais d’une combinaison de dettes bancaires et de liquidités.
(4) La longueur réelle variera en fonction de l'état du navire, des horaires du navire et d'autres facteurs.

Résumé des informations financières et autres consolidées

Le tableau ci-dessous résume les données financières consolidées et autres données sélectionnées sélectionnées de Genco Shipping & Trading Limited pour les périodes indiquées ci-dessous.

Trois mois se terminant le 30 septembre 2019 Trois mois se terminant le 30 septembre 2018 Neuf mois se terminant le 30 septembre 2019 Neuf mois se terminant le 30 septembre 2018
(En milliers de dollars, sauf les données pour les pièces et par part) (Dollars in duizenden, behalve gegevens voor delen en per aandeel)
(Gecontroleerd) (Gecontroleerd)
INKOMSTENVERKLARINGGEGEVENS:
inkomsten:
Reisinkomsten $ 103.776 $ 92.263 $ 280.790 $ 255.336
Totale omzet 103.776 92.263 280.790 255.336
Bedrijfskosten:
Frais de déplacement 42.967 31.475 127.789 78.551
Operationele kosten van het schip 24.711 25.155 72.260 72.642
Frais de location de la charte 5475 723 12.743 1231
Algemene en administratieve kosten (inclusief niet-belegde afschrijvingskosten van respectievelijk $ 0,6 miljoen, $ 0,6 miljoen, $ 1,6 miljoen en $ 1,8 miljoen) 6144 5033 18.253 16.761
Technische beheerskosten 1885 2028 5710 5926
Amortissement 18.184 17.269 54.532 50.605
Bijzondere waardevermindering van scheepsactiva 12.182 26.078 56.586
Winst uitverkoop van schepen (1509 ) (611 ) (1509 )
Totale bedrijfskosten 111.548 80.174 316.754 280.793
Operationele (verlies) inkomsten (7,772 ) 12.089 (35.964 ) (25.457 )
Overige (kosten) opbrengsten:
Ander inkomen 86 213 523 272
Rentebaten 892 1062 3292 2743
Rentekosten (7797 ) (7656 ) (24.496 ) (24.249 )
Bijzondere waardevermindering van activa voor gebruiksrecht (223 )
Perte sur dette (4533 )
Andere kosten (6819 ) (6381 ) (20.904 ) (25.767 )
Revenu net (perte) $ (14.591 ) $ 5708 $ (56.868 ) $ (51.224 )
Netto (verlies) winst per aandeel – basis $ (0,35 ) $ 0.14 $ (1,36 ) $ (1,37 )
Netto (verlies) winst per aandeel – verwaterd $ (0,35 ) $ 0.14 $ (1,36 ) $ (1,37 )
Gewogen gemiddelde uitstaande gewone aandelen – basis 41.749.200 41.618.187 41.739.287 37.263.200
Gewogen gemiddelde uitstaande gewone aandelen – verwaterd 41.749.200 41.821.008 41.739.287 37.263.200
30 september 2019 31 december 2018
BALANSGEGEVENS (Dollars in duizenden): (Gecontroleerd)
Middelen
Vlottende activa:
Trésorerie et équivalents de trésorerie $ 165.876 $ 197.499
Beperkte hoeveelheid cash 4947
Verschuldigd van bevrachters, netto 20,391 22.306
Vooruitbetaalde kosten en andere vlottende activa 9996 10.449
voorraden 22.982 29.548
Schepen aangehouden voor verkoop 21.819 5702
Totaal vlottende activa 241.064 270.451
Vaste activa:
Schepen, na aftrek van de gecumuleerde afschrijvingen van respectievelijk $ 272.074 en $ 244.529 1.290.741 1.344.870
Uitgesteld droogdok, netto 16.039 9544
Vaste activa, netto 5229 2290
Activa voor gebruiksrecht van operationele lease 8576
Beperkte hoeveelheid cash 315 315
Totaal vaste activa 1.320.900 1.357.019
Total des actifs $ 1.561.964 $ 1.627.470
Verplichtingen en eigen vermogen
Kortlopende verplichtingen:
Schulden en overlopende rekeningen $ 41.145 $ 29.143
Huidig ​​gedeelte van lange-termijnschuld 70.111 66.320
Uitgestelde omzet 6325 6404
Huidige operationele leaseverplichtingen 1655
Totaal kortlopende verplichtingen 119.236 101.867
Langlopende verplichtingen
Langlopende operationele leaseverplichtingen 10.253
Uitgestelde huur 3468
Langlopende schulden, na aftrek van uitgestelde financieringskosten van respectievelijk $ 14.054 en $ 16.272 434.440 468.828
Totaal langlopende verplichtingen 444.693 472.296
Total du passif 563.929 574.163
Beloften en onvoorzienbare situaties
Équité:
Actions ordinaires 416 416
Extra capital versé 1.741.759 1.740.163
Ingehouden tekort (744.140 ) (687.272 )
L'équité totale 998.035 1.053.307
Totaal passiva en eigen vermogen $ 1.561.964 $ 1.627.470
Negen maanden eindigend op 30 september 2019 Negen maanden eindigend op 30 september 2018
KASSTROOMOVERZICHT (Dollars in duizenden): (Gecontroleerd)
Kasstroom uit operationele activiteiten
Nettoverlies $ (56.868 ) $ (51.224 )
Aanpassingen om het nettoverlies in overeenstemming te brengen met de nettokasmiddelen uit operationele activiteiten:
Amortissement 54.532 50.605
Afschrijving van uitgestelde financieringskosten 2828 2110
PIK rente, netto (5341 )
Niet-contante operationele leasekosten 911
Afschrijving van niet-belegde voorraadcompensatiekosten 1596 1776
Bijzondere waardevermindering van activa voor gebruiksrecht 223
Bijzondere waardevermindering van scheepsactiva 26.078 56.586
Winst uitverkoop van schepen (611 ) (1509 )
Perte sur dette 4533
Verzekering gaat op voor bescherming en schadevergoedingsclaims 413 268
Verzekeringsopbrengst voor verlies van huurclaims 58
Verandering in activa en passiva:
Daling (toename) van schulden door bevrachters 1915 (6329 )
Toename van vooruitbetaalde kosten en andere vlottende activa (655 ) (5.966 )
Daling (toename) van voorraden 6566 (14,647 )
Daling van overige vaste activa 514
Toename van crediteuren en overlopende rekeningen 5061 8169
(Decrease) increase in deferred revenue (79 ) 5,017
Decrease in operating lease liabilities (1,187 )
Increase in deferred rent 988
Deferred drydock costs incurred (11,965 ) (2,233 )
Netto contanten verstrekt door operationele activiteiten 28,758 43,375
Cash flows from investing activities
Purchase of vessels, including deposits (10,392 ) (239,695 )
Purchase of scrubbers (capitalized in Vessels) (24,736 )
Purchase of other fixed assets (3,590 ) (888 )
Net proceeds from sale of vessels 6,309 10,626
Insurance proceeds for hull and machinery claims 612 3,466
Netto contanten gebruikt voor investeringsactiviteiten (31,797 ) (226,491 )
Cash flows from financing activities
Proceeds from the $108 Million Credit Facility 108,000
Repayments on the $108 Million Credit Facility (4,740 )
Proceeds from the $495 Million Credit Facility 21,500 460,000
Repayments on the $495 Million Credit Facility (49,575 )
Repayments on the $400 Million Credit Facility (399,600 )
Repayments on the $98 Million Credit Facility (93,939 )
Repayments on the 2014 Term Loan Facilities (25,544 )
Betaling van schuldbluskosten (2,962 )
Proceeds from issuance of common stock 110,249
Payment of common stock issuance costs (105 ) (496 )
Payment of deferred financing costs (611 ) (11,499 )
Netto contanten (gebruikt in) verstrekt door financieringsactiviteiten (33,531 ) 144,209
Net decrease in cash, cash equivalents and restricted cash (36,570 ) (38,907 )
Cash, cash equivalents and restricted cash at beginning of period 202,761 204,946
Cash, cash equivalents and restricted cash at end of period $ 166,191 $ 166,039
Three Months Ended September 30, 2019
Adjusted Net Loss Reconciliation (Gecontroleerd)
Net loss $ (14,591 )
+ Impairment of vessel assets 12,182
Adjusted net loss $ (2,409 )
Adjusted net loss per share – basic $ (0.06 )
Adjusted net loss per share – diluted $ (0.06 )
Weighted average common shares outstanding – basic 41,749,200
Weighted average common shares outstanding – diluted 41,749,200
Weighted average common shares outstanding – basic as per financial statements 41,749,200
Dilutive effect of stock options
Dilutive effect of restricted stock awards
Weighted average common shares outstanding – diluted as adjusted 41,749,200
Three Months Ended September 30, 2019 Three Months Ended September 30, 2018 Nine Months Ended September 30, 2019 Nine Months Ended September 30, 2018
(Dollars in thousands) (Dollars in thousands)
EBITDA Reconciliation: (Gecontroleerd) (Gecontroleerd)
Revenu net (perte) $ (14,591 ) $ 5,708 $ (56,868 ) $ (51,224 )
+ Net interest expense 6,905 6,594 21,204 21,506
+ Amortissement 18,184 17,269 54,532 50,605
EBITDA(1) $ 10,498 $ 29,571 $ 18,868 $ 20,887
+ Impairment of vessel assets 12,182 26,078 56,586
+ Impairment of right-of-use asset 223
Gain on sale of vessels (1,509 ) (611 ) (1,509 )
+ Perte sur dette 4,533
EBITDA ajusté $ 22,680 $ 28,062 $ 44,558 $ 80,497
Terminé trois mois Negen maanden beëindigd
September 30, 2019 September 30, 2018 September 30, 2019 September 30, 2018
FLEET DATA: (Gecontroleerd) (Gecontroleerd)
Total number of vessels at end of period 58 64 58 64
Average number of vessels (2) 58.0 61.7 58.1 60.6
Total ownership days for fleet (3) 5,336 5,673 15,861 16,533
Total chartered-in days (4) 430 65 1,071 114
Total available days for fleet (5) 5,165 5680 15,984 16,505
Total available days for owned fleet (6) 4,735 5,615 14,914 16,391
Total operating days for fleet (7) 5,130 5,623 15,737 16,318
Fleet utilization (8) 98.9 % 98.5 % 97.9 % 98.5 %
AVERAGE DAILY RESULTS:
Time charter equivalent (9) $ 11,687 $ 10,696 $ 9,405 $ 10,710
Daily vessel operating expenses per vessel (10) 4,631 4,434 4,556 4,394
Terminé trois mois Negen maanden beëindigd
September 30, 2019 September 30, 2018 September 30, 2019 September 30, 2018
FLEET DATA: (Gecontroleerd) (Gecontroleerd)
Ownership days
Capesize 1,564.0 1,334.5 4,641.0 3,687.5
Panamax 184.0 497.1 573.2 1,583.1
Ultramax 552.0 455.2 1,638.0 1,179.2
Supramax 1,840.0 1,932.0 5,460.0 5,733.0
Handymax 92.0 273.0
Handysize 1,196.0 1,362.1 3,549.0 4,077.1
Total 5,336.0 5,673.0 15,861.2 16,532.9
Chartered-in days
Capesize 103.5 182.9
Panamax
Ultramax 96.3
Supramax 247.5 529.3 49.4
Handymax 37.0 17.4 37.0
Handysize 79.2 27.6 244.8 27.6
Total 430.2 64.5 1,070.7 114.0
Available days (owned & chartered-in fleet)
Capesize 1,220.2 1,288.0 4,258.9 3,608.0
Panamax 183.7 496.1 572.9 1,582.1
Ultramax 532.9 448.8 1,715.1 1,172.5
Supramax 1,955.1 1,928.6 5,686.2 5,775.4
Handymax 129.0 17.4 299.9
Handysize 1,273.1 1,389.5 3,733.9 4,067.5
Total 5,165.0 5,680.0 15,984.4 16,505.4
Available days (owned fleet)
Capesize 1,116.7 1,288.0 4,076.0 3,608.0
Panamax 183.7 496.1 572.9 1,582.1
Ultramax 532.9 448.8 1,618.8 1,172.5
Supramax 1,707.6 1,928.6 5,156.9 5,726.0
Handymax 92.0 262.9
Handysize 1,193.9 1,361.9 3,489.1 4,039.9
Total 4,734.8 5,615.4 14,913.7 16,391.4
Operating days
Capesize 1,213.5 1,286.1 4,219.0 3,606.0
Panamax 183.7 472.0 565.4 1,547.9
Ultramax 530.9 445.4 1,672.7 1,152.3
Supramax 1,940.5 1,911.5 5,609.5 5,707.3
Handymax 124.0 17.4 292.9
Handysize 1,261.2 1,383.9 3,652.9 4,011.8
Total 5,129.8 5,622.8 15,736.9 16,318.2
Fleet utilization
Capesize 98.3 % 98.5 % 98.3 % 99.2 %
Panamax 99.9 % 94.9 % 98.6 % 97.8 %
Ultramax 99.6 % 97.8 % 97.5 % 97.7 %
Supramax 99.0 % 98.9 % 97.8 % 98.7 %
Handymax 96.2 % 94.5 %
Handysize 99.1 % 99.6 % 97.8 % 98.3 %
Fleet average 98.9 % 98.5 % 97.9 % 98.5 %
Average Daily Results:
Time Charter Equivalent
Capesize $ 16,311 $ 15,168 $ 11,549 $ 14,716
Panamax 14,747 9,319 10,935 9,513
Ultramax 12,634 8,063 10,298 9,930
Supramax 9,989 10,014 8,588 10,115
Handymax 11,948 10,965
Handysize 8,945 8,719 7,488 8,655
Fleet average 11,687 10,696 9,405 10,710
Daily vessel operating expenses
Capesize $ 5,174 $ 5,172 $ 5,065 $ 4,849
Panamax 4,809 4,039 4,538 4,149
Ultramax 4,841 4,879 4,628 4,518
Supramax 4,550 4,246 4,426 4,338
Handymax 3,928 5,012
Handysize 3,920 4,008 4,060 4,078
Fleet average 4,631 4,434 4,556 4,394

1) EBITDA represents net income (loss) plus net interest expense, taxes, and depreciation and amortization. EBITDA is included because it is used by management and certain investors as a measure of operating performance. EBITDA is used by analysts in the shipping industry as a common performance measure to compare results across peers. Our management uses EBITDA as a performance measure in consolidating internal financial statements and it is presented for review at our board meetings. We believe that EBITDA is useful to investors as the shipping industry is capital intensive which often results in significant depreciation and cost of financing. EBITDA presents investors with a measure in addition to net income to evaluate our performance prior to these costs. EBITDA is not an item recognized by U.S. GAAP (i.e. non-GAAP measure) and should not be considered as an alternative to net income, operating income or any other indicator of a company's operating performance required by U.S. GAAP. EBITDA is not a measure of liquidity or cash flows as shown in our consolidated statement of cash flows. The definition of EBITDA used here may not be comparable to that used by other companies.
2) Average number of vessels is the number of vessels that constituted our fleet for the relevant period, as measured by the sum of the number of days each vessel was part of our fleet during the period divided by the number of calendar days in that period.
3) We define ownership days as the aggregate number of days in a period during which each vessel in our fleet has been owned by us. Ownership days are an indicator of the size of our fleet over a period and affect both the amount of revenues and the amount of expenses that we record during a period.
4) We define chartered-in days as the aggregate number of days in a period during which we chartered-in third-party vessels.
5) We define available days as the number of our ownership days and chartered-in days less the aggregate number of days that our vessels are off-hire due to familiarization upon acquisition, repairs or repairs under guarantee, vessel upgrades or special surveys.  Companies in the shipping industry generally use available days to measure the number of days in a period during which vessels should be capable of generating revenues.
6) We define available days for the owned fleet as available days less chartered-in days.
7) We define operating days as the number of our total available days in a period less the aggregate number of days that the vessels are off-hire due to unforeseen circumstances. The shipping industry uses operating days to measure the aggregate number of days in a period during which vessels actually generate revenues.
8) We calculate fleet utilization as the number of our operating days during a period divided by the number of ownership days plus chartered-in days less drydocking days.
9) We define TCE rates as our voyage revenues less voyage expenses and charter hire expenses, divided by the number of the available days of our owned fleet during the period, which is consistent with industry standards. TCE rate is a common shipping industry performance measure used primarily to compare daily earnings generated by vessels on time charters with daily earnings generated by vessels on voyage charters, because charterhire rates for vessels on voyage charters are generally not expressed in per-day amounts while charterhire rates for vessels on time charters generally are expressed in such amounts. Our estimated TCE for the fourth quarter of 2019 is based on fixtures booked to date. Actual results may vary based on the actual duration of voyages and other factors. Accordingly, we are unable to provide, without unreasonable efforts, a reconciliation of estimated TCE for the fourth quarter to the most comparable financial measures presented in accordance with GAAP.

Three Months Ended September 30, 2019 Three Months Ended September 30, 2018 Nine Months Ended September 30, 2019 Nine Months Ended September 30, 2018
Total Fleet (Gecontroleerd) (Gecontroleerd)
Voyage revenues (in thousands) $ 103,776 $ 92,263 $ 280,790 $ 255,336
Voyage expenses (in thousands) 42,967 31,475 127,789 78,551
Charter hire expenses (in thousands) 5475 723 12,743 1,231
55,334 60,065 140,258 175,554
Total available days for owned fleet 4,735 5,615 14,914 16,391
Total TCE rate $ 11,687 $ 10,696 $ 9,405 $ 10,710

10) We define daily vessel operating expenses to include crew wages and related costs, the cost of insurance expenses relating to repairs and maintenance (excluding drydocking), the costs of spares and consumable stores, tonnage taxes and other miscellaneous expenses. Daily vessel operating expenses are calculated by dividing vessel operating expenses by ownership days for the relevant period.

About Genco Shipping & Trading Limited

Genco Shipping & Trading Limited transports iron ore, coal, grain, steel products and other drybulk cargoes along worldwide shipping routes. As of November 6, 2019, Genco Shipping & Trading Limited’s fleet consists of 17 Capesize, two Panamax, six Ultramax, 20 Supramax and 11 Handysize vessels with an aggregate capacity of approximately 5,018,000 dwt and an average age of 9.6 years.

The following table reflects Genco’s fleet list as of November 6, 2019:

Vessel DWT Year Built
Capesize
1 Genco Resolute 181,060 2015
2 Genco Endeavour 181,060 2015
3 Genco Constantine 180,183 2008
4 Genco Augustus 180,151 2007
5 Genco Liberty 180,032 2016
6 Genco Defender 180,021 2016
7 Baltic Lion 179,185 2012
8 Genco Tiger 179,185 2011
9 Genco London 177,833 2007
10 Baltic Wolf 177,752 2010
11 Genco Titus 177,729 2007
12 Baltic Bear 177,717 2010
13 Genco Tiberius 175,874 2007
14 Genco Commodus 169,098 2009
15 Genco Hadrian 169,025 2008
16 Genco Maximus 169,025 2009
17 Genco Claudius 169,001 2010
Panamax
1 Genco Thunder 76,588 2007
2 Genco Raptor 76,499 2007
Ultramax
1 Baltic Hornet 63,574 2014
2 Baltic Mantis 63,470 2015
3 Baltic Scorpion 63,462 2015
4 Baltic Wasp 63,389 2015
5 Genco Weatherly 61,556 2014
6 Genco Columbia 60,294 2016
Supramax
1 Genco Hunter 58,729 2007
2 Genco Auvergne 58,020 2009
3 Genco Rhone 58,018 2011
4 Genco Ardennes 58,018 2009
5 Genco Brittany 58,018 2010
6 Genco Languedoc 58,018 2010
7 Genco Pyrenees 58,018 2010
8 Genco Bourgogne 58,018 2010
9 Genco Aquitaine 57,981 2009
10 Genco Warrior 55,435 2005
11 Genco Predator 55,407 2005
12 Genco Provence 55,317 2004
13 Genco Picardy 55,257 2005
14 Genco Normandy 53,596 2007
15 Baltic Jaguar 53,474 2009
16 Baltic Leopard 53,447 2009
17 Baltic Cougar 53,432 2009
18 Genco Loire 53,430 2009
19 Genco Lorraine 53,417 2009
20 Baltic Panther 53,351 2009
Handysize
1 Genco Spirit 34,432 2011
2 Genco Mare 34,428 2011
3 Genco Ocean 34,409 2010
4 Baltic Wind 34,409 2009
5 Baltic Cove 34,403 2010
6 Genco Avra 34,391 2011
7 Baltic Breeze 34,386 2010
8 Genco Bay 34,296 2010
9 Baltic Hare 31,887 2009
10 Baltic Fox 31,883 2010
11 Genco Charger 28,398 2005

Conference Call Announcement

Genco Shipping & Trading Limited will hold a conference call on Thursday, November 7, 2019 at 8:30 a.m. Eastern Time to discuss its 2019 third quarter financial results. The conference call and a presentation will be simultaneously webcast and will be available on the Company’s website, www.GencoShipping.com. To access the conference call, dial (323) 794-2598 or (800) 479-1004 and enter passcode 3702137. A replay of the conference call can also be accessed for two weeks by dialing (888) 203-1112 or (719) 457-0820 and entering the passcode 3702137. The Company intends to place additional materials related to the earnings announcement, including a slide presentation, on its website prior to the conference call.

Website Information

We intend to use our website, www.GencoShipping.com, as a means of disclosing material non-public information and for complying with our disclosure obligations under Regulation FD. Such disclosures will be included in our website’s Investor Relations section. Accordingly, investors should monitor the Investor Relations portion of our website, in addition to following our press releases, SEC filings, public conference calls, and webcasts. To subscribe to our e-mail alert service, please click the “Receive E-mail Alerts” link in the Investor Relations section of our website and submit your email address.  The information contained in, or that may be accessed through, our website is not incorporated by reference into or a part of this document or any other report or document we file with or furnish to the SEC, and any references to our website are intended to be inactive textual references only.

"Safe Harbor" Statement Under the Private Securities Litigation Reform Act of 1995

This presentation contains forward-looking statements made pursuant to the safe harbor provisions of the Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Such forward-looking statements use words such as “anticipate,” “budget,” “estimate,” “expect,” “project,” “intend,” “plan,” “believe,” and other words and terms of similar meaning in connection with a discussion of potential future events, circumstances or future operating or financial performance. These forward-looking statements are based on management’s current expectations and observations. Included among the factors that, in our view, could cause actual results to differ materially from the forward looking statements contained in this report are the following: (i) declines or sustained weakness in demand in the drybulk shipping industry; (ii) continuation of weakness or declines in drybulk shipping rates; (iii) changes in the supply of or demand for drybulk products, generally or in particular regions; (iv) changes in the supply of drybulk carriers including newbuilding of vessels or lower than anticipated scrapping of older vessels; (v) changes in rules and regulations applicable to the cargo industry, including, without limitation, legislation adopted by international organizations or by individual countries and actions taken by regulatory authorities; (vi) increases in costs and expenses including but not limited to: crew wages, insurance, provisions, lube, oil, bunkers, repairs, maintenance and general, administrative, and management fee expenses; (vii) whether our insurance arrangements are adequate; (viii) changes in general domestic and international political conditions; (ix) acts of war, terrorism, or piracy; (x) changes in the condition of the Company’s vessels or applicable maintenance or regulatory standards (which may affect, among other things, our anticipated drydocking or maintenance and repair costs) and unanticipated drydock expenditures; (xi) the Company’s acquisition or disposition of vessels; (xii) the amount of offhire time needed to complete maintenance, repairs, and installation of equipment to comply with applicable regulations on vessels and the timing and amount of any reimbursement by our insurance carriers for insurance claims, including offhire days; (xiii) the completion of definitive documentation with respect to charters; (xiv) charterers’ compliance with the terms of their charters in the current market environment; (xv) the extent to which our operating results continue to be affected by weakness in market conditions and charter rates; (xvi) our ability to maintain contracts that are critical to our operation, to obtain and maintain acceptable terms with our vendors, customers and service providers and to retain key executives, managers and employees; (xvii) the completion of documentation for vessel transactions and the performance of the terms thereof by buyers or sellers of vessels and us; (xviii) the terms of definitive documentation for the purchase and installation of scrubbers and our ability to have scrubbers installed within the price range and time frame anticipated; (xix) our ability to obtain any additional financing we may seek for scrubbers on acceptable terms; (xx) the relative cost and availability of low sulfur and high sulfur fuel or any additional scrubbers we may seek to install; (xxi) our ability to realize the economic benefits or recover the cost of the scrubbers we plan to install; (xxii) worldwide compliance with IMO 2020 regulations; (xxiii) our financial results the year ending December 31, 2019 and other factors relating to determination of the tax treatment of the recently declared special dividend and quarterly dividend and other factors listed from time to time in our public filings with the Securities and Exchange Commission including, without limitation, the Company’s Annual Report on Form 10-K for the year ended December 31, 2018 and our subsequent reports on Form 10-Q and Form 8-K. Our ability to pay dividends in any period will depend upon various factors, including the limitations under any credit agreements to which we may be a party, applicable provisions of Marshall Islands law and the final determination by the Board of Directors each quarter after its review of our financial performance. The timing and amount of dividends, if any, could also be affected by factors affecting cash flows, results of operations, required capital expenditures, or reserves.  As a result, the amount of dividends actually paid may vary.  We do not undertake any obligation to update or revise any forward‑looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise.

CONTACT:
Apostolos Zafolias
Chief Financial Officer
Genco Shipping & Trading Limited
(646) 443-8550