Rachat De Credit

rachat de crédits: Stantec Inc (STN) Transcription de l'appel des résultats du troisième trimestre 2019 -Simulation


Logo du bonnet de bouffon avec bulle de pensée.

Source de l'image: The Fool Motley.

Stantec Inc (NYSE: STN)
Appel des résultats du troisième trimestre 2019
7 novembre 2019, 9h00 HE

Contenu:

  • Commentaires préparés
  • Questions et réponses
  • Appelez les participants

Remarques préparées:

opérateur

Bienvenue au congrès de Stantec. Résultats du troisième trimestre de 2019: Gord Johnston, président et chef de la direction; et Theresa Jang, vice-présidente exécutive et chef de la direction financière. L'appel du jour est diffusé sur le Web et Stantec invite les personnes qui appellent à visionner le diaporama disponible dans la section réservée aux investisseurs sur stantec.com.

Toutes les informations fournies au cours de cette téléconférence sont subordonnées à la qualification pour les déclarations prospectives énoncées dans la diapositive 2, décrites en détail dans la discussion et l'analyse de la direction de Stantec et entièrement incluses pour les besoins de l'appel du jour.

Je suis donc heureux de transférer la conversation à M. Gord Johnston *** Partie 4 ***

Gord Johnstonprésident et directeur

Bonjour et merci d'être venu. Je vais commencer notre appel aujourd'hui par un aperçu de notre performance au 3ème trimestre. Theresa fournira ensuite des détails sur nos résultats. Après cela, je regarderai nos activités plus en détail. Au troisième trimestre, nos ventes nettes ont augmenté de 12,4% sur une base annuelle, avec une croissance organique de 7,4% dans toutes les régions.

En particulier, nous avons assisté à d'importantes contributions des États-Unis et de nos activités mondiales; Les services et infrastructures environnementaux ont généré une croissance organique à deux chiffres et les secteurs de l’eau et des bâtiments ont enregistré une forte croissance de 7,4% et 4,5% respectivement. L'énergie et les ressources ont en revanche connu une modeste contraction au cours de ce trimestre, principalement en raison de grands projets presque achevés, mais il convient de noter que les chiffres comparatifs de l'année dernière étaient très élevés.

Les acquisitions ont entraîné une hausse de 4,8% de nos ventes nettes, principalement dans nos activités de construction mondiales. La marge brute, qui reflète le mix de projets et la qualité de notre exécution, a augmenté de 13,4%. Au 30 septembre, nos arriérés de contrats consolidés sont demeurés à un niveau record de 4,4 milliards, soit 5,4% de plus qu'à la fin. 2018 et représente environ 11 mois de travail.

Nous avons fait de très bons progrès dans la réforme de notre organisation et continuons de nous concentrer sur la promotion de l'efficacité. Nous avons réduit les coûts administratifs et marketing et amélioré l'utilisation par rapport au premier semestre de cette année. Comme le montrent les résultats obtenus ce trimestre, notre initiative de réforme n'a pas affecté notre capacité à atteindre une croissance organique, à mettre en œuvre des projets ou à accumuler des arriérés.

Nous avons même remporté plusieurs projets majeurs au second semestre de cette année et nous recrutons activement dans des régions et des entreprises à forte croissance organique. Nous sommes également sur la voie de réaliser des économies de coûts annuelles d'environ 40 millions de dollars à 45 millions de dollars ou de 0,26 à 0,29 dollars par action, conformément à notre estimation du deuxième trimestre.

Et avec cela, je vais le remettre à Theresa.

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

Merci Gord. Comme nous l’avons fait cette année, nous avons présenté les résultats du troisième trimestre 2019 avant et après l’application d’IFRS 16. Vous trouverez un rapprochement des déclarations relatives au troisième trimestre de 1999 dans notre rapport de gestion, en pièce jointe au diaporama et dans les informations supplémentaires affichées dans la section investisseurs de notre site Web.

Le résultat net ajusté pour le trimestre a augmenté de 29,5% pour atteindre 66,3 millions de dollars et le résultat net ajusté par action a augmenté de 31,1% pour atteindre 0,59 $ par action. Cela est dû en grande partie à la croissance des ventes nettes, qui a augmenté de 12,4% *** Partie 5 ***

Jusqu'à 952,6 millions de dollars au cours du trimestre. Comme Gord l'a décrit plus tôt, 7,4% de cette augmentation correspond à la croissance organique et à 4,8% du nombre d'acquisitions; La marge brute pour le trimestre a augmenté de 13,4% pour atteindre 516,1 millions de dollars en pourcentage des ventes nettes. La marge brute est passée de 53,7% à 54,2%, ce qui reflète notre volonté de toujours améliorer le la mise en œuvre du projet et notre mélange varié de projets.

Les coûts de gestion et de marketing se sont élevés à 355,6 millions de dollars, ce qui représente 37,5% du chiffre d’affaires net et un impact de 0,3% sur les services liés à nos initiatives de réforme. Si nous excluons les indemnités de licenciement, le montant total de la commercialisation, exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires, est conforme à celui de l’exercice précédent, conformément à la version antérieure à IFRS 16, qui constitue une indication de notre cycle normal. Le BAIIA ajusté a augmenté de 46,9% pour atteindre 159,1 millions de dollars, représentant 16,7% du chiffre d’affaires net.

En regardant nos résultats jusqu'à présent, nous avons atteint nos objectifs pour toutes nos mesures. Je vous rappelle que nous observons généralement un ralentissement de l’activité au 4ème trimestre sous l’effet du climat nordique (incompréhensible) et de la période des fêtes, ce qui entraîne une augmentation des coûts d’administration et de commercialisation en pourcentage des ventes nettes, par rapport au 3ème trimestre. Nous prévoyons donc que nos principales statistiques financières se situeront dans les limites de notre fourchette cible et qu’elles changeront considérablement par rapport à leur situation actuelle (impossible à déchiffrer) d’ici la fin du troisième trimestre.

Notre délai de règlement est resté inchangé par rapport au deuxième trimestre (non déchiffrable) ou à 91 jours, y compris le revenu reporté. Nous avons déployé des efforts considérables pour réduire cette valeur et cela reste une priorité pour nous. Nous avons dit que notre analyse indique que le rendement que nous générons sur notre fonds de roulement est comparable à celui de nos collègues et relativement cohérent par rapport aux années précédentes. En d’autres termes, nous sommes généralement rémunérés pour la période plus longue requise pour facturer et recouvrer nos créances; mais nous savons néanmoins que nous pouvons améliorer ce retour en réduisant le nombre de jours en attente. S'agissant des liquidités et des ressources en capital, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation des activités poursuivies ont augmenté de 115,8%, passant de 64,4 millions de dollars à 139 millions de dollars.

Ceci est principalement dû à l'augmentation des liquidités reçues des clients et à IFRS 16, partiellement compensée par la hausse des coûts liés aux fournisseurs et au personnel liée aux flux de trésorerie opérationnels liés à la croissance des acquisitions (non chiffrable), qui ont atteint 212,8 millions USD. En ce qui concerne notre utilisation du capital pour les activités d’investissement, nous avons utilisé 20 *** partie 6 ***

Millions de dollars au cours du trimestre, y compris des versements de 14,8 millions de dollars liés à des acquisitions précédentes et à notre état de l'art typique en matière d'immobilier et d'équipement. Les flux de trésorerie affectés aux activités d’investissement ont totalisé 165,5 millions de dollars pour l’exercice à ce jour. Nos activités de financement nettes s’élevaient à 54,7 millions de dollars, y compris 26 millions de dollars et les remboursements sur la facilité de crédit renouvelable, 16,2 millions de dollars pour les dividendes et 12,2 millions de dollars en rachat d’actions.

Depuis le début de l’année, nous avons utilisé des activités de refinancement en espèces de 66,7 M $. Nous continuons de renforcer notre bilan tandis que nous passons tout au long de l’année de la dette nette à l’EBITDA ajusté sur 12 mois à la fin du trimestre de 1,6 fois à la fin du trimestre, ce qui est bien dans notre objectif interne de moins de 2 fois. .

Notre liquidité reste donc solide. À la fin du trimestre, nous avions une capacité inutilisée d’environ 160 millions de dollars sur notre facilité de crédit. La modification de nos facilités de crédit en juillet a entraîné une amélioration (non déchiffrable), notamment une réduction de notre écart et de notre augmentation de taux d’intérêt et une augmentation de notre accès à des fonds supplémentaires de 400 M $ à 600 M $, tandis que la date de rotation de la la facilité a été prolongée d'un an.

Et avec cela, je vais retourner l'appel à Gord pour qu'il en fasse le point sur ses opérations.

Gord Johnstonprésident et directeur

Merci Thérèse. Au Canada, les résultats restent conformes aux attentes avec le ralentissement de la croissance économique. Les ventes nettes ont augmenté de 2,9% au cours du trimestre, dont 2,2% en croissance organique. Nos sociétés minières et de transport pour les services environnementaux (à ne pas déchiffrer) au cours du trimestre. Nos travaux sur les projets de GNL et dans le secteur pétrolier et gazier de taille moyenne ont conduit à une croissance des services environnementaux; Les progrès réalisés dans les grands projets dans les provinces des Prairies ont entraîné une croissance de l’industrie minière, et la croissance des transports était en grande partie attribuable à la poursuite des travaux sur les grands projets de train léger sur rail.

L'énergie et les ressources se sont retirées lorsque divers projets énergétiques, pétroliers et gaziers ont été achevés – ou presque. Mais nous continuons à travailler sur les projets de Trans Mountain et de GNL et prévoyons d’augmenter nos efforts là-bas. En ce qui concerne les victoires clés du trimestre, notre équipe achèvera la conception préliminaire et l'évaluation environnementale d'un projet d'élargissement de route le long de la route 401 en Ontario.

Et (Technical Issues), l'un des plus importants fournisseurs de télécommunications au Canada, a également retenu les services pour améliorer la conception de 1 300 sites en Amérique du Nord. Les opportunités de projets aux Etats-Unis restent fortes. Les ventes nettes ont augmenté de 12,1% au cours du trimestre, ce qui correspond presque entièrement à la croissance organique.

Avec une croissance à deux chiffres des transports, des services environnementaux et de l’eau. Notre pratique des transports est toujours motivée par les travaux sur les grands projets ferroviaires et de transport en commun, les travaux et les sources d’énergie renouvelables et la croissance de l’énergie hydroélectrique dans les services environnementaux et dans l’eau *** Partie 7 ***

Nos efforts pour accroître notre part de marché en Californie et au Texas ont porté leurs fruits. D'un point de vue sectoriel, nous constatons des opportunités accrues dans le secteur des transports et des eaux usées; Les grands projets américains comprennent un contrat-cadre de service de trois ans pour les services environnementaux et de licence et les sites d’énergie solaire dans tout le pays. Nous sommes également récompensés pour le renforcement de nos capacités sur l’une des routes Turnpike de la Floride. Nous avons réalisé une forte croissance de nos activités mondiales.

Le chiffre d’affaires net a augmenté de 34,8% au cours du trimestre, principalement en raison d’acquisitions, principalement Wood & Grieve en Australie et Peter Brett au Royaume-Uni, deux éléments qui renforcent nos pratiques mondiales en matière de construction et d’infrastructures. Nous avons également réalisé une croissance organique de 6%. Toutes nos activités mondiales ont connu une croissance organique, à l'exception du secteur de l'hydroélectricité et des barrages, où quelques grands projets ont été presque achevés.

Nos activités d'exportation minière continuent de bien se comporter grâce à nos pratiques en matière d'eau et de construction au Moyen-Orient. Nous avons également remporté un important projet avec City of Gold Coast Australia, un partenariat a été sélectionné pour assurer une planification et une gestion nouvelles et améliorées des infrastructures d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées. Avant de commencer les questions et réponses, j’ajoute que Theresa et moi notre plan stratégique 2020 publiquement au début de décembre.

Nous fournirons des informations sur nos opportunités de croissance et des informations supplémentaires sur les directives 2020 et nos objectifs à l'horizon 2023. Je les redonne ensuite à notre opérateur pour la période de questions / réponses.

Questions et réponses:

opérateur

Merci (Instructions pour l'opérateur) Nous répondons à notre première question de Mark Neville à la Banque Scotia.

Participant non identifié

Salut bonjour Peut-être que je voulais juste parler de la réforme de la main-d'œuvre. Je suis donc un peu curieux de savoir où vous en êtes, ce qu'il vous reste à faire. Peut-être juste commencer par là.

Gord Johnstonprésident et directeur

Super bien. Merci Mark. Bonne question. Donc, le personnel est en train de réformer l'initiative. La part du lion est complète. Au début du troisième trimestre, nous avons commencé très tôt et nous sommes convaincus que nous sommes en train de réaliser les économies de coûts annuelles comprises entre 40 et 45 millions de dollars dont nous avons parlé au deuxième trimestre.

Participant non identifié

D'accord Entre ces 40 millions et 45 millions de dollars, il y a une façon de déterminer de façon approximative le résultat négatif du compte de résultat à ce stade, ou quelque chose du genre, en essayant simplement de déterminer ce qui est supplémentaire jusqu'en 2020 et ce qui est déjà reflété dans les chiffres *** partie 8 ***

Participant non identifié

Si tu peux faire ça.

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

Oui Alors, Mark, nous estimons que pour le second semestre de l’année, nous économiserions entre 16 et 20 millions de dollars avant impôts et avant le départ, et je dirais donc que nous sommes sur la bonne voie pour cela.

Et comme les initiatives (Problèmes techniques) sont un peu plus tard dans l’année, c’est pourquoi il ne s’agit pas d’un simple doublement lorsque nous atteignons de 40 à 45 millions de dollars pour l’année prochaine, mais nous sommes sur la bonne voie pour le second semestre de cette année. dans cette fourchette allant de 18 millions à 20 millions de dollars.

Participant non identifié

D'accord Mais je pense que ce ne sont que des calculs et des progrès, il n’y aurait pas grand-chose en Q3, vous en verrez plus en Q4 et probablement une plus grosse part de l’année prochaine, du moins en P & L, je pense à cela, non?

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

Oui c'est vrai.

Participant non identifié

D'accord Je pense que c'est peut-être juste une question de croissance organique. Vous avez parlé – vous avez dit que vous parleriez de plans 2020, le mois prochain, mais je suis curieux de voir si vous voyez quelque chose qui est fondamentalement en train de changer, à la hausse ou à la baisse, en quelque sorte ce que l'entreprise fera jusqu'à l'année prochaine.

Gord Johnstonprésident et directeur

Nous sommes satisfaits de l’arriéré accumulé au cours de l’année et qui reste à un niveau record. Donc, si nous déménageons l'année prochaine, je pense que nous examinons toujours ce chiffre bas à moyen.

Participant non identifié

D'accord Je vais le laisser là. Je vais faire la queue à nouveau. Mais merci

opérateur

(Instructions pour l'opérateur) Nous répondons à notre prochaine question de Derek Spronck avec RBC.

Participant non identifié

D'accord Merci les gars et félicitations pour le grand trimestre là-bas, uniquement dans le domaine de l’A & M, comment devrions-nous penser à la gamme l’année prochaine si nous pouvons continuer à la voir baisser en pourcentage des ventes et de toute couleur où cela pourrait être – je suppose mathématiquement que nous pouvons être une sorte d'ingénieur en sens inverse, mais –

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

Oui, j'apprécie la question de Derek, et ce n'est peut-être pas la réponse la plus satisfaisante, mais ce que nous voulons vraiment faire en ce qui concerne 2020, c'est commenter cela lors de la mise en œuvre de notre plan stratégique. Je pense qu'il est important que nous mettions un peu de contexte sur ce que nous attendons pour les statistiques financières et donc si cela ne vous dérange pas d'arrêter cela, et vous avez raison, vous pouvez faire quelques calculs en arrière et probablement aller de l'avant proposer quelque chose, mais de notre point de vue, nous voulons attendre décembre pour mettre en place le plan stratégique.

Participant non identifié

D'accord Assez juste. Vous avez eu une belle croissance en croissance organique. Était-ce seulement une question annulée qui a été publiée ou voyez-vous plus de *** partie 9 ***

Participant non identifié

Tendances de croissance organique plus durables et plus durables ici.

Gord Johnstonprésident et directeur

Comme vous le dites, vous avez constaté une assez bonne croissance organique dans toutes nos régions. Bonne croissance organique ce trimestre et dans toutes nos divisions, à l'exception de l'énergie et des ressources. Lorsque nous avons examiné un certain nombre de services environnementaux, nous avons constaté une forte croissance dans toutes les régions. Est-ce que cela (non déchiffrable) d'ici 2020 disparaîtra? Je penserais que ce serait probablement un peu; dans les infrastructures, notre secteur des transports a connu une renaissance majeure ce trimestre, à deux chiffres dans toutes nos régions. Et donc, ce dont nous avons parlé récemment, alors que nous avons une forte génération d’arriéré et de moyens de transport, nous avons évoqué quelques-uns des projets majeurs sur lesquels nous travaillons actuellement (non déchiffrables) au milieu d’une conception lourde. .

Je pense que nous sommes le plus satisfaits de ce trimestre, de la croissance organique de l’eau. Nous avons déclaré pendant plusieurs trimestres que, même si nous générions un bon carnet de commandes dans le secteur de l’eau, nous avions le sentiment que cela n’avait pas encore été traduit en croissance organique. Nous avons certes constaté que, globalement, le chiffre était de 7,4% au troisième trimestre, avec une croissance très forte aux États-Unis, ce qui est vraiment un atout pour certains des projets sur lesquels nous nous sommes concentrés en Californie et en Floride. .

Participant non identifié

Ok, c'est génial, merci Gord, peut-être une dernière chose: voyez-vous une sorte de vent contraire venant de la répulsion des eaux ou avez-vous encore l'impression d'être relativement ramifié entre la conception et la construction côté eau?

Gord Johnstonprésident et directeur

Bien sûr, bon point. Et juste avant de répondre à cette question, l'opérateur vient de me demander si je peux dire à quiconque fait la queue pour une raison quelconque, ces personnes faisant la file, ont été mis hors ligne. On dirait donc que Mark est de retour dans la ligne, il y a maintenant Jacob. Donc, si vous devez vous mettre à nouveau dans la file d'attente, faites-le. D'accord

opérateur

(Chevauchement de voix)

Gord Johnstonprésident et directeur

Merci beaucoup. Merci à tous pour cela.

Concernant votre question concernant les constructeurs; En fait, Theresa et moi sommes au Royaume-Uni cette semaine et nous rencontrons certains de nos clients et employés, et l'une des questions dont nous avons discuté concernait l'impact du désinvestissement de la construction ici.

Nous n'avons certainement pas vu cela. Mais en réalité, nous travaillons toujours ici avec nos activités de construction lorsque cela fait sens et nous avons récemment remporté un AMP7 qui les rivalise avec l’un des clients ici.

Nous travaillerons donc avec eux là où cela est logique, mais ni en Amérique du Nord ni ici n’avons été confrontés à un vent négatif important en raison de la *** partie 10 ***

Rejet

Participant non identifié

Ok, c'est génial. Je vais le retourner.

Gord Johnstonprésident et directeur

Merci.

opérateur

Nous répondons à notre prochaine question de Mark Neville à la Banque Scotia.

Participant non identifié

Bonjour, désolé, je ne voulais pas voir toutes les questions ici, mais je pense que quelque chose ne va pas. Je pense que seules les fusions et les acquisitions ont été un peu plus calmes au cours des derniers trimestres. Donc, je suis juste curieux de savoir si ce genre de chose est liée à la réforme de la main-d'œuvre ou s'il se passe autre chose ou si ce n'est qu'une coïncidence, je pense …

Gord Johnstonprésident et directeur

Oui, cela – oui, le ralentissement des fusions et acquisitions de cette année n’était certainement pas intentionnel. Nous avons fermé en mars (ne peut pas être déchiffré) et cela n'a pas eu lieu depuis. Mais comme nous le sommes toujours – nous sommes toujours impliqués dans de nombreuses discussions et en fait, nous attendons simplement qu’une discussion se déclenche. Nous n'avons tout simplement pas eu le bon mélange de compatibilité culturelle et d'opportunités, mais notre programme de fusions et acquisitions ne change pas.

Participant non identifié

D'accord, merci Je vais le laisser là. Merci.

opérateur

Nous répondons à notre prochaine question de Devin Dodge avec BMO Marchés des capitaux.

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

Est-ce que l'opérateur est toujours là?

Participant non identifié

Bonjour

Participant non identifié

Bonjour tu m'entends

Gord Johnstonprésident et directeur

Bonjour

Participant non identifié

Bonjour Gord, tu m'entends?

Gord Johnstonprésident et directeur

Gord et Theresa sont ici, mais nous ne pouvons pas vous entendre maintenant.

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

(Indéchiffrable) nous vous avons perdu. Mais ils peuvent entendre Chris.

Participant non identifié

Je peux t'entendre. Je ne suis pas sûr si vous pouvez me trouver ici.

Analyste

(Déchiffrer)

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

(Problèmes techniques) Pouvez-vous nous entendre maintenant?

Participant non identifié

Je peux t'entendre. Peux-tu m'entendre?

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

Nous pouvons vous entendre.

Participant non identifié

Ok super. D'accord

Gord Johnstonprésident et directeur

Nous avons toujours des problèmes techniques ici, peut-être que je rappellerai via une autre ligne téléphonique.

Participant non identifié

Donc si tu peux m'entendre. Je continue juste et pose ma question.

Gord Johnstonprésident et directeur

Donc si vous pouvez nous entendre. (Chevauchement de voix)

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

Nous allons rompre notre connexion et appeler, nous nous en excusons.

Gord Johnstonprésident et directeur

Ok, nous nous en excusons, nous vous recontacterons immédiatement.

Participant non identifié

Premièrement, je ne sais pas si vous avez entendu dire que Theresa et Gord se souviennent de la partie 11 *** ***

Gord Johnstonprésident et directeur

(Problèmes techniques) Bonjour, c'est Gord Johnston ici, vous pouvez nous entendre.

Participant non identifié

Salut Gord, je suis là, c'est Devin (Phonetic). Peux-tu m'entendre?

Gord Johnstonprésident et directeur

Devin je suis tellement désolé. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais oui, nous pouvons vous entendre. Merci

Participant non identifié

D'accord

Gord Johnstonprésident et directeur

Je m'excuse pour le problème informatique.

Participant non identifié

C'est bien. Je voulais juste revenir à la croissance organique au troisième trimestre. J'essaie juste d'avoir une idée de ce que le conducteur était. Je pense que vous avez discuté des verticales et de la provenance de ce puissant pouvoir. J'essayais simplement de comprendre si cela ressemblait à des changements dans la comptabilisation des revenus spécifiques à un projet ou à un nombre plus élevé d'employés ou d'utilisation, ou quel était le moteur de la croissance organique au troisième trimestre.

Gord Johnstonprésident et directeur

Certes, certains des projets que nous attendions pour bien démarrer ont réellement atteint une accélération élevée. Il y a certainement une composante saisonnière dans le troisième trimestre et nous avons plus de personnes sur le terrain et ces programmes sont un peu plus solides. Ce n’est donc vraiment pas à cause de ces problèmes, mais plutôt très répandu dans toutes les régions. ; s et nous sommes satisfaits du quartier.

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

Et simplement, pour confirmer, nous n’avons pas changé notre approche en matière de comptabilisation des produits pour le trimestre. Donc, d’un point de vue comptable, rien n’a été la cause de cela. Je pense que c'est probablement un peu de cette *** partie 12 ***

Nous avons constaté que nous entrions lentement sur le terrain cette année en raison du froid hivernal, etc., et nous avons constaté des problèmes techniques dans nos résultats aux premier et deuxième trimestres. Donc, je pense aussi à certains égards (non déchiffrable) la possibilité d’aller de l’avant et elle était donc plus prononcée au 3ème trimestre.

Participant non identifié

D'accord, c'est logique, alors vous pouvez peut-être continuer dans cette équipe, mais la croissance organique des activités canadiennes a été positive au troisième trimestre, elle est restée inférieure ou légèrement inférieure, voire légèrement inférieure sur une base annuelle. Simplement avec ce que vous voyez dans l'arriéré, ce que vous voyez dans le pipeline des enchères. Je me demande simplement comment nous devrions penser au rythme de la croissance organique au Canada dans la période à venir – disons de 2 à 4 trimestres.

Gord Johnstonprésident et directeur

Tout en regardant la croissance organique canadienne à l'avenir. Ce trimestre, nous étions environ 2%, nous avons vu un nombre similaire au cours des trimestres suivants.

Si nous – cela apporte une année assez plate. Et je pense que cela correspond un peu aux attentes que nous avons pour le Canada cette année; L'année prochaine, nous nous verrions réaliser les mêmes progrès, une croissance organique quelque peu positive mais pas énorme, certainement pas dans les chiffres les plus élevés.

Participant non identifié

D'accord Et peut-être une dernière pour Teresa, les progrès de la réduction des DSO, je veux dire, nous sommes bloqués à 104 jours. Il semble simplement que l'objectif de 98 jours devienne moins probable. Comment devrions-nous penser à un objectif raisonnable vers la fin de l'année?

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

Donc, l’objectif 98 jours que nous avions annoncé au début de l’année. Je suis d’accord avec vous, il est toujours peu probable que nous y parvenions d’ici la fin de l’année. Je – le travail que nous avons accompli et un effort énorme a été fait, cela nous indiquerait qu’un jour ou deux est préférable jusqu’à la fin de l’année, les raisons sont les mêmes que celles que j’ai mentionnées lors d’appels téléphoniques précédents. , une grande partie de notre activité concerne nos activités hors de l’Amérique du Nord et une partie de cet accord met fin à certains de ces contrats, certes à mesure que nous progressons et, comme Gord l’a dit, nous sommes au Royaume-Uni, nous discutons avec nos dirigeants mondiaux. lors de la conclusion de nouveaux contrats, les conditions de paiement sont très fortement centrées sur les nouveaux contrats, mais il faudra un certain temps avant que ces autres contrats ne prennent effet.

Participant non identifié

D'accord Donc un jour ou deux d'ici la fin de l'année. Et il semble y avoir un peu plus de place, peut-être qu'en 2020, c'est juste.

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

Vous savez que nous allons *** partie 13 ***

Nous continuons d'essayer. Et je pense que DSO est clairement l'une de ces choses sur laquelle chaque organisation, en particulier en tant que société de services professionnels, devrait travailler pour réduire cela. J'ai déjà commenté le travail que nous avons effectué pour examiner notre rendement du fonds de roulement. Et cela nous indiquerait que ces dernières années, même lorsque DSO a grimpé et que nous sommes encore au bout de quelques jours, le rendement que nous générons a été constant.

Donc, je ne veux pas minimiser le problème, je ne veux pas dire que nous n'allons pas nous concentrer parce que nous sommes sûrs. Je dirais aussi que vu le retour c'est bien. C’est-à-dire qu’il est important pour nous de réduire le nombre, mais il est plus important de nous concentrer sur la génération de revenus rentables et que la valeur mesurée déplace le rendement beaucoup plus que de façonner un ou deux jours de notre DSO, si cela a du sens – c'est toujours important pour nous, mais dans une perspective plus large, la mesure qui est importante pour notre retour, ce chiffre est bon.

Participant non identifié

Ok, c'est pratique. Félicitations pour le bon trimestre. Je vais le retourner.

Gord Johnstonprésident et directeur

Merci beaucoup

opérateur

Nous passons à la prochaine question de Chris Murray avec AltaCorp Capital.

Participant non identifié

Merci aux gens, juste Gord, – nous sommes juste en croissance et l’entreprise canadienne Energy & Resources, je veux dire, nous avons eu un peu de reprise. Maintenant, un peu inquiet de ce qui se passe. Je me demandais donc si vous pouviez nous dire comment nous devrions penser à cette entreprise et si vous pouviez aussi nous donner des mises à jour sur la façon dont vous vous en sortez.

Nous venons donc d'entendre différentes histoires sur le rythme autour de choses comme (Uncipherable) et Coastal GasLink et de certains des défis, je me demandais simplement si vous pouviez mettre un peu de couleur à ce sujet de votre point de vue.

Gord Johnstonprésident et directeur

Sans aucun doute. Absolument une bonne question, alors vous aviez raison, nous avons chuté de 2,7% au troisième trimestre de l’Energie et des Ressources, mais là encore, cela provient d’une composition d’environ 26% aux T3 et 18. Donc, c'est un comp assez élevé. Mais pour ce qui est de votre propos, il est spécifiquement question de quelques emplois dans le pipeline, du gaz à terre. En plus du travail environnemental que nous faisons depuis un moment. Nous avons également cela – nous avons récemment travaillé sur certains projets de type compression et, à la TMX, nous continuons à soutenir ce projet (Indecipherable) avec des projets d'extension. Nous continuerons à le soutenir à l'avenir, nous avons eu plusieurs réunions de lancement pour commencer. Alors maintenant, nous continuons à travailler sur l'ingénierie de détail.

Nous travaillons sur la gestion de projet, la surveillance et l'inspection de bâtiments et permettons aux travaux de ne pas être déchiffrés. Si occupé là-bas et *** partie 14 ***

Et puisque cet emploi ou ces emplois ne cessent d'augmenter, notre implication augmentera également.

Participant non identifié

D'accord Voyez-vous quelque chose d'inhabituel dans l'environnement réglementaire, parce que je sais que vous êtes un peu à l'avant, nous venons d'apprendre que le démarrage d'une partie de la construction a posé de nombreux problèmes.

Gord Johnstonprésident et directeur

Oui, je pense que nous avançons le plus rapidement possible avec nos clients. Mais je ne vois rien d'inhabituel ici pour l'instant.

Participant non identifié

Ok, assez bien. Et puis juste pour revenir, je pose la question organique de 2020, mais je pense que vous tous – mais seulement pour les attentes, pouvez-vous nous donner un peu plus de couleur sur ce que votre plan est de publier votre stratégie ou comment devrions-nous Attendez-vous à un communiqué de presse et une téléconférence, ou – Journée Investisseurs, tout type de précision supplémentaire au moment où vous prévoyez de publier des communiqués serait formidable.

Gord Johnstonprésident et directeur

Oui Grande question. Nous vérifions quelques calendriers et nous prévoyons le faire début décembre. Nous pensions que ce serait un événement de type webcast où nous ne ferions que définir notre vision à 3 ans pour la société, où nous prévoyons de: utiliser à la fois les statistiques commerciales et financières pour 2020, mais également là où nous voyons que nous pourrons peut-être utiliser certaines de ces statistiques sur une période de trois ans.

Participant non identifié

D'accord Merci les gars, je vais le retourner.

Gord Johnstonprésident et directeur

Merci beaucoup

opérateur

Nous répondons à notre prochaine question de Jacob Bout à la Banque CIBC.

Participant non identifié

Bonjour

Gord Johnstonprésident et directeur

Bonjour

Theresa JangVice-président exécutif et directeur financier

Salut.

Participant non identifié

Oui, j'avais quelques questions sur le secteur de l'eau. On dirait que vous faites de l'arriéré. Si vous parlez de la question de la pénurie de personnel aux États-Unis. Je sais que vous avez mentionné le recours à du personnel canadien et au centre de distribution de l'Inde. Certains de ces problèmes ont-ils été résolus?

Gord Johnstonprésident et directeur

Ja, wanneer we zeker, terwijl we altijd hebben gewerkt aan het gebruik van ons personeel en over de grens en voordeel halen uit zelfs mensen in de watersector uit Australië of het Verenigd Koninkrijk, naast onze Pune, India-operatie, hebben we echt heeft dat de afgelopen kwartalen opgevoerd.

Dus dat heeft ons zeker geholpen toen het project van start ging dat ons hielp de middelen te krijgen die we nodig hadden om ze verder te helpen.

Niet-geïdentificeerde deelnemer

En dan duidelijk een sterke organische groei in het kwartaal. Maar het klinkt alsof het misschien begint te dalen naarmate we verder gaan, maar denk je dat je terug zult gaan naar waar de industrie groeit met zo'n 4% tot 5%.

Gord Johnstonpresident en directeur

Vooral uit water?

Niet-geïdentificeerde deelnemer

Correct.

Gord Johnstonpresident en directeur

Ja, absoluut. Het *** deel 15 ***

Er is een achterstand van projecten en een aantal van de projecten die we net beginnen aan te gaan met onze grote meerjarenprojecten, dus zodra ze aan de gang zijn, hebben we vertrouwen in dat soort bereik dat 4% tot 5% zal bedragen .

Niet-geïdentificeerde deelnemer

En dan misschien alleen in de VS, dus daar zie je wat extra grote groei. Het klinkt als een behoorlijk grote stap voorwaarts in transport, milieu, je hebt hier een paar projecten, het Long Island, de roodpaarse lijn, hoe gaat het met die projecten, een van de verwachte eindpunten en hoe denk je over de voortzetting groei in de VS.

Gord Johnstonpresident en directeur

Ja, en een geweldige vraag. We hebben die projecten zeker in het midden van het volledige ontwerp, we hebben middelen uit de hele Verenigde Staten en Canada die eraan werken, maar het zijn grote projecten. Dus dat zullen zeker de komende kwartalen gaan; in het geval van Long Island en in termen van volledig plat ontwerp en voor Chicago zelfs langer dan dat.

Maar terwijl dat afloopt, hebben we het tijdens de voorbereide opmerkingen gehad, het rijbaanproject in Florida komt op. En we hebben andere lightrailprojecten waaraan we werken in Canada. Dus we zien over het algemeen een goede achterstand in transport.

Niet-geïdentificeerde deelnemer

Ik zal het daar laten. Merci

Gord Johnstonpresident en directeur

Geweldig bedankt.

opérateur

We nemen onze volgende vraag van Benoit Poirier met Desjardins Capital Markets.

Benoit PoirierDesjardins Securities Inc. – Analist

Ja, goedemorgen. Gordon, Theresa en gefeliciteerd met het goede kwartaal. Eerste vraag over energie en hulpbronnen. I mean, when we look at Q4 last year, the growth was more pronounced. So would it be fair that you could probably turn the corner in Q4 and show some positive organic growth for Energy & Resources.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Our Energy & Resources group is made up of a number of different components, one of which of course is oil and gas. So if the pipeline projects get engaged in a larger way, certainly will see an uptake in that type of work In Canada; our mining space is also within our Energy & Resources Group and we're seeing good growth in mining in Canada and Australia in particular, as a result of our involvement (Indecipherable), but also some of the battery metals. So that feels good going forward over the next little bit as well. So I don't see Energy & Resources having a significant change to the positive in Q4, but I think what we are hoping to see some good growth there going forward.

Benoit PoirierDesjardins Securities Inc. — Analyst

D'accord And for enviro *** Part 16 ***

Environmental services you already provide some color, but if you look at the organic growth, it's been in the double-digit over the last 2 quarter, would you feel or is it reasonable to expect double-digit in Q4 again, but maybe kind of a more moderate growth for 2020 in the mid to high. How should we be thinking about 2024 Environmental Services.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Yeah, I would expect to see that growth to moderate 17% from this quarter was very high. So I would expect to see that growth moderate, we're still hopeful for double-digit growth going forward. But certainly it will moderate from that number.

Benoit PoirierDesjardins Securities Inc. — Analyst

Okay, perfect. And if we look at the province of Ontario. The recently released the market — the P3 market update — they highlighted about $65 billion of opportunity. So, could you provide some color on the potential upside for Stantec and whether it could boost the growth prospect in Canada for Stantec for the years to come Gord.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Yeah, certainly some great projects were identified on that list in Ontario. And so for a number of them we have begun working on teaming discussions already and certainly we believe we've got some strong positioning for those.

So we believe that that would bode well for us into the future, but we like the industry in general, where we are waiting for these projects to come to market and — we're looking forward to competing for them.

Benoit PoirierDesjardins Securities Inc. — Analyst

Okay, perfect. And for Theresa, may be question about the DSO you mentioned already some color on what we should expect by year-end, but when will be looking at the next 3 years, is it fair to assume that 98 it's still a number that could come out and be part of the plan or given the focus on profitability, it's less the end goal.

Theresa JangExecutive Vice President and Chief Financial Officer

The number for the 3 years notice is something that we will share when we roll-out our strategic plan in December.

Benoit PoirierDesjardins Securities Inc. — Analyst

D'accord Okay, that's great. And for free cash flow conversion in Q4, anything unusual we should expect or it will be kind of normal seasonality here Theresa.

Theresa JangExecutive Vice President and Chief Financial Officer

I expect it to be pretty normal. As Q3 tends to be the high point for us, generated really solid cash from operating activities and free cash flow for the quarter and for the year to date and really strong conversion of cash from operating activities to net income. So it should moderate some as we go into the 4th quarter. *** Part 17 ***

But I would expect that from a cash flow perspective and overall leverage perspective that those will both be in good shape in the fourth quarter.

Benoit PoirierDesjardins Securities Inc. — Analyst

Okay, perfect. And depreciation of lease asset is $29 million to $30 million, a good number on a run rate basis or the numbers should accelerate a little bit as you grow revenues Theresa.

Theresa JangExecutive Vice President and Chief Financial Officer

I don't think it would be that far from the guidance that we gave at the start of the year.

Benoit PoirierDesjardins Securities Inc. — Analyst

D'accord Okay and last one for me, when we look at the strategic plan that you are going to be providing in December. I'm wondering whether, how should we be thinking about management compensation and what are the compensation will be aligned with the plan.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Well, I think that our management compensation — always has been aligned with our plan, we have from a our LTIP long-term incentive metrics certainly are driven by specifically by financial metrics in the plan. So I don't see that that would change going forward.

Benoit PoirierDesjardins Securities Inc. — Analyst

Okay, thank you very much for the time.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Great, thank you.

opérateur

We'll take our next question from (Indecipherable).

Unidentified Participant

Hey, good morning everyone.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Goedemorgen.

Theresa JangExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Hoi.

Unidentified Participant

So just on the M&A side, I understand that you're going through a workforce reshaping and then there is cost saving initiatives there as well. How comfortable are you from operational perspective to absorb M&A activity in the future.

Theresa JangExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Is your question around funding?

Unidentified Participant

From operational perspective, bringing those M&A new companies in and making sure that they are aligning with the rest of the business.

Theresa JangExecutive Vice President and Chief Financial Officer

(Technical Issues) Okay.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

(Technical Issues) In fact, that's an area where we are very comfortable, certainly within North America we have well established operations. The biggest part for us with our, and we look for M&A firms to join us is cultural alignment. And so when we find firms that are very culturally aligned with Stantec, we do find that the that integration flows very smoothly. So now that we've got here in the UK where Theresa in I are, MWH has been with us for three years now. Peter Brett Associates were in their offices today, very good alignment and in fact that the team is really looking forward to having other firms to join, and to continue to grow our presence here. So from an operational and integration perspective, we feel good about that.

That would be a similar statement in Australia-New Zealand, also (Technical Issues) we continue to look. So *** Part 18 ***

Yeah, we feel very comfortable from an operational perspective in terms of bringing new firms into the fourth.

Theresa JangExecutive Vice President and Chief Financial Officer

We have as well. Then also last year, we completed our ERP system integration in Australia and New Zealand. And in the process of integrating systems here in the UK. And so again that just adds to our capacity and capability of being able to operationalize acquisitions and get them on the same system.

Unidentified Participant

That's great, thanks for that. And just if you could comment on the M&A pipeline and if you've seen any changes to the valuation of the prices has gone up.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Yeah, I would say that the pipeline still remains very robust in terms of both firms in North America, Australia, New Zealand, UK, Western Europe Nordics, we're always talking to the firms in these areas. From an overall valuation perspective, we're not seeing significant up creep in valuations from where we typically have seen over the last number of quarters, but it is a very active market, it is a very active market.

Unidentified Participant

Merci

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Merci

opérateur

We'll take our next question from Maxim Sytchev with National Bank Financial.

Unidentified Participant

Hi, good morning.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Good morning Max .

Theresa JangExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Hoi.

Unidentified Participant

I was wondering maybe if you can comment please about the UK, the operating environment, some of the global peers have witnessed some slowdown in the market, maybe any type of color you can provide please .

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Yeah, great question. And so, as I said, that's where we are this week. And so we've met with a number of the water clients, offset with water, and as we transition between AMP6 and AMP7 a number of those awards, as we've talked about before, we've been awarded a number of AMP7 contracts already, but in general, as the industry transitions from AMP6 to AMP7, 2019 seem to be sort of the lower year from an overall industry revenue generation perspective and next year, we're looking to see an uptick, so our water business was solid this year and we see that only continuing to improve next year and then to AMP7 as that gets rolling.

From buildings perspective, we've met with a number of our property development clients here and there is no concern with regards to projects being or certainly we've heard none of projects being canceled, but there is a little bit of a, let's just hold on for a bit and see what happens with Brexit. So we're seeing projects move to the right a little bit, still perhaps moving forward with a bit of plan *** Part 19 ***

And getting planning permissions and consent, but not moving into the next stage. So a little bit I think of trepidation — trepidation. Little bit of a wait and see on some of those properties on the project.

Analyst

Okay that's fair enough. And the other question I had was just in terms of capital allocation priorities. Do you have any thoughts incrementally speaking in terms of deploying capital via M&A versus share buybacks. Just in terms, if you have evolved you're thinking over the last little while. Just maybe any thoughts there please.

Theresa JangExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Sure, and it's really pretty consistent Max from what I shared in the earlier part of the year; from our perspective, allocating capital to make accretive acquisitions is our biggest priority. It drives growth and drive returns and so that remains a priority. Having said that, so long as there are opportunities that present itself where our share price get dislocated as it has been, and we remain well within our leverage metrics and for me that is also a good use of capital. So we have been active in the NCIB market for this past year, which had been an appropriate and valuable way for us to create shareholder value. But as I said, acquisitions are our priority and so at the moment, I'm not making one trade off over another.

Analyst

Okay, that's fair enough. That's it from me. Merci beaucoup.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Thanks.

opérateur

Thanks. We'll take our next question from Ben Cherniavsky with Raymond James.

Analyst

Hi guys. Most of my questions have been answered. And there have been a fair number of questions about organic growth, but if I could just maybe ask it in a different way. I mean the confidence you have in the sustainability of the kind of growth you put up, it sort of at odds with a lot of the leading indicators out there, I think Maxim asked about Brexit and you know the ABI index has been slowing. There have been other indicators, not just in Alberta, but elsewhere that activity is slowing and so how, what do you think explains your ability to sort of go against the grain with some of those trends.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

I do think that Q3 was a particularly good quarter for us. We had good seasonality, we got people (Indecipherable) field. A lot of the projects that we've been waiting to get going got started *** Part 20 ***

And so you can see that from a quarter on quarter basis throughout the year, organic growth increased significantly in Q3 over the previous quarters, our guidance I think is still in that low to mid single digits. So would we expect to see the type of growth that we saw this quarter in all of our quarters going forward, I don't think that that would be an accurate statement. I think our guidance would you still be in that low to mid single digits and something that is sustainable in the long term.

Unidentified Participant

Yeah. Okay, that's helpful. And I mean there is no question that you guys have put up some good numbers here and it's also no secret. In the last couple of quarters, if not the last couple of years you've been a little beaten up on your results. So before expectations get too far ahead of themselves. What do you feel like this is a turning point for you guys that things just sort of the work you've been doing is coming together here and beyond just a few projects getting released, what would you explain or what do you see this as an inflection point in your performance.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Yeah that's a good point. You know that we've been focused on a number of things for some time. Certainly the divestiture of Constructors was important for us, working through the reshaping initiative, working on some of the other internal efficiency type things that we've been working for building backlog. We do feel like we are ready to continue forward with more sustainable delivery, not spiking up, but not spiking in a negative direction either, we do feel like we've turned the corner, really certainly added a lot of focus from all of our leadership and employee based on that just at long-term sustainable delivery.

Unidentified Participant

But can you point to a couple of things if there any catalysts or anything in particular that's been working for you lately, you feel better about or is it a whole bunch of little things that — that are projects you've been focused on that are coming together.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Yeah, it's a combination, it certainly any number of a number of small things, but we certainly have seen that are reshaping initiatives. In addition to achieving that $40 million to $45 million of annualized cost savings that we talked about, it also has reenergized the organization to a large degree, there has been a number of people who now have stepped out into the sunlight (Indecipherable) better word that have an opportunity to really *** Part 21 ***

And show us what they can do and we've seen really a number of people step up to do that. So I think that while that was something we needed to do from a cost efficiency perspective, I think from an organizational perspective. It was also very positive.

Unidentified Participant

And what work remains to be done. What are you guys focused on. I mean I guess we'll hear more about this in the strategic plan. But what's occupying your focus right now Gord.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

For now, we're continuing to focus on getting ready to roll out our strategic plan to both internally and externally in early December. We're continuing to focus on the M&A pipeline and spending a lot of time there.

And then just overall working with the teams to ensure that long-term efficiency, long-term operating ability is there.

Unidentified Participant

Okay, great, thanks very much.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Okay, thanks.

opérateur

We apologize for the technical difficulties and thank everyone for their patience. There are no more questions in the queue at this time, I would like to turn it back over to today's speakers for closing remarks.

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

D'accord Well, thank you everyone for taking the time to join our call today. We look forward to providing you with some additional information in the near future. About the timing and the date for — when we roll out our strategic plan to you in early December. So thank you very much.

Duration: 53 minutes

Appelez les participants:

Gord JohnstonPresident and Chief Executive Officer

Theresa JangExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Unidentified Participant

Analyst

Benoit PoirierDesjardins Securities Inc. — Analyst

More STN analysis

Tous les appels de revenus pour les transcriptions


Logo AlphaStreet