Rachat De Credit

rachat de crédits: Transcription de l'appel des résultats du troisième trimestre 2019 de MGM Growth Properties LLC (MGP) -Simulation


Logo du bonnet de bouffon avec bulle de pensée.

Source de l'image: The Fool Motley.

MGM Growth Properties LLC (NYSE: MGP)
Appel des résultats du troisième trimestre 2019
5 novembre 2019, 12h30 HE

Contenu:

  • Commentaires préparés
  • Questions et réponses
  • Appelez les participants

Remarques préparées:

opérateur

Bonjour et bienvenue à la conférence téléphonique sur les résultats du troisième trimestre de MGM Growth Properties. James Stewart, président-directeur général, participe aujourd'hui à l'appel de la société. Andy Chien, directeur financier. (Manuel d'utilisation). Après les commentaires de l'entreprise, il y aura une session de questions et réponses. (Manuel d'utilisation). Je veux maintenant transférer l'appel à M. Andy Chien.

Andy H. ChienDirecteur financier

Merci, opérateur. Bonjour et bienvenue à l'appel du troisième trimestre 2019 de MGM Growth Properties. Cet appel est diffusé en direct sur Internet à l'adresse mgmgrowthproperties.com et nous avons communiqué notre communiqué de presse sur formulaire 8-K à la SEC ce matin.

Avec cet appel, nous ferons des déclarations prospectives conformément aux dispositions relatives à la sphère de sécurité des lois fédérales sur les valeurs mobilières. Les résultats réels peuvent différer sensiblement des résultats projetés dans les déclarations prospectives.

Vous trouverez des informations supplémentaires sur les facteurs susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels et ces déclarations prospectives dans le communiqué de presse d'aujourd'hui et dans nos documents périodiques déposés auprès de la SEC. Au cours de l'entretien, nous discuterons également de mesures financières non définies par les PCGR afin de discuter de notre performance. Vous trouverez le lien avec les mesures financières définies par les PCGR dans le communiqué de presse, qui est également disponible sur notre site Web.

Enfin, notez que cette présentation est en cours d’enregistrement. Je vais maintenant le donner à James.

James StewartDirecteur

Merci Andy. J'aimerais souhaiter à tous la bienvenue à la conférence téléphonique de MGP pour le troisième trimestre de 2019. Premièrement, nous sommes heureux d'annoncer que le troisième trimestre a été une nouvelle opportunité pour nous de mettre en œuvre notre stratégie de croissance durable pour notre dividende. , créer de la valeur pour nos actionnaires à long terme.

Ce trimestre, nous avons augmenté notre dividende pour la neuvième fois, soit une augmentation de 32% depuis notre introduction en bourse. Nous sommes fiers que le rendement total actuel pour les actionnaires depuis notre introduction en bourse du 16 avril soit de 87%, ce qui est toujours supérieur au rendement qui aurait été obtenu avec le Nasdaq 100, le S & P 500 ou la RMZ au cours de la même période.

Deuxièmement, je voudrais commenter ce que nous voyons sur les fusions et acquisitions. Je crois qu’il existe encore un volume important de transactions immobilières potentielles dans l’industrie du jeu et dans l’industrie des loisirs et de l’hôtellerie. Au cours du trimestre, nous avons continué à rechercher activement les opportunités de transaction et avons eu plusieurs conversations avec des vendeurs potentiels et des opérateurs externes.

Nous restons attachés à notre stratégie de croissance et à une allocation disciplinée des ressources et du capital. Notre priorité reste d'identifier et d'exécuter des transactions supplémentaires qui amélioreront notre capacité à restituer de la valeur à nos actionnaires et à augmenter nos FPAA et nos dividendes à long terme. J'aimerais maintenant parler de la vente et de la cession-bail récemment annoncées de la propriété Bellagio à Blackstone.

Cette transaction a été annoncée au taux de capitalisation le plus bas jamais payé pour un complexe de jeu intégré de 5,78%. Depuis notre introduction en bourse il y a trois ans et demi, nous sommes convaincus que nos 13 stations balnéaires intégrées bien diversifiées et nos principaux actifs régionaux bénéficieraient de la compression du taux de capitalisation et généreraient l'intérêt des sources de capital immobilier institutionnel pour ce type d'actif.

Je suis convaincu que la prime de prix obtenue dans le cadre de la transaction Bellagio augmentera la valeur de nos biens immobiliers, car les investisseurs réalisent la croissance fondamentale, la valeur et la stabilité des flux de trésorerie générés par notre portefeuille. Le secteur des centres de villégiature en est encore à ses débuts pour devenir une véritable classe institutionnelle de l'immobilier et cette transaction constitue une nouvelle étape dans cette évolution.

L’accord souligne également le marché robuste des actifs de grande qualité du Las Vegas Strip, valide la valeur de notre portefeuille unique de haute qualité et confirme notre stratégie d’acquisition visant à nous concentrer sur les principaux actifs du marché.

Par exemple, MGM National Harbor est l'actif le plus généreux (phonétique) de tout le centre du littoral de l'Atlantique et se trouve au centre de Washington, DC. Le Borgata est l'atout le plus important d'Atlantic City. MGM Northfield Park est la plus grande propriété de l'Ohio en termes de revenus de jeu et MGM Grand Detroit reste le numéro un à Detroit en termes de revenus de jeu bruts.

Ce ne sont là que quelques exemples au sein de notre portefeuille régional. Tandis qu'à Las Vegas, nous pensons que nous disposons des actifs les plus beaux et les plus performants pour chaque catégorie de clientèle ciblée. Je pense que le faible plafond payé pour Bellagio sera finalement atteint et dépassé par la valeur de notre portefeuille.

Nous bénéficions également de la garantie réciproque, d'une garantie mère, d'une couverture locative nette de premier plan dans l'industrie et de facteurs de progression annuels attrayants dans l'ensemble de notre portefeuille. Blackstone est clairement un investisseur très averti dans l'immobilier mondial et, grâce à cet accord, il accroît considérablement son exposition actuelle au Las Vegas Strip, qui représente plusieurs milliards de dollars de capital qui est maintenant utilisé dans le jeu par le biais de leur participation dans le cosmopolite, aujourd'hui Bellagio. immobilier.

Les deux logements sont à distance de marche de la plupart des actifs emblématiques de MGP. Cette transaction souligne également la puissance de MGM Resorts en tant que locataire de choix disposant d’une puissance génératrice de trésorerie importante.

MGM a récemment annoncé un effet de levier net national d'environ une fois d'ici à la fin de 2020, ce qui souligne son engagement à établir un bilan de l'enrichissement renforçant uniquement la valeur de nos revenus locatifs et de notre garantie de bail principal.

Je vais maintenant donner la parole à Andy pour qu'il discute de nos résultats financiers.

Andy H. ChienDirecteur financier

Merci James. Je vais maintenant donner quelques points saillants pour certains éléments de nos résultats financiers du troisième trimestre. Nous avons comptabilisé un revenu de location de 219,8 millions de dollars selon les PCGR et de 236,5 millions de dollars selon la comptabilité de caisse. Le résultat net s’est élevé à 68,6 millions de dollars et le montant des fonds provenant de l’exploitation ajustée, à 173,1 millions de dollars, soit 0,59 dollar par unité de partenariat opérationnel diluée.

Le BAIIA ajusté s’est établi à 232,6 millions de dollars, tandis que les dépenses en frais généraux et administratifs ont totalisé 4,5 millions de dollars pour le trimestre. Notre dividende a également atteint 0,47 $ par action au troisième trimestre, ce qui représente 1,88 $ sur une base annuelle et la neuvième augmentation de dividende depuis notre introduction en bourse.

Au cours du trimestre, nous continuons de bénéficier du climat favorable des intérêts. Nous avons conclu des swaps de taux d’intérêt totalisant 700 millions de dollars et / ou ajustés et étendus. En conséquence, nous avons réduit notre taux d’intérêt fixe moyen pondéré au 30 septembre à environ 1,7%. Et avec ces échanges, 93% de notre dette est actuellement fixée.

Notre effet de levier net pour le trimestre est de 5,1 fois, ce qui a entraîné une baisse des prix de nos emprunts à terme A, de revolver et de coûts inutilisés. Ces mesures bilantielles nous offrent des économies importantes et une augmentation des flux de trésorerie pouvant être utilisés pour restituer de la valeur aux actionnaires, ainsi qu’une capacité significative à mener à bien des transactions futures.

Sur ce, je veux le rendre à James.

James StewartDirecteur

Merci Andy. Opérateur, nous voulons maintenant être ouverts aux questions.

Questions et réponses:

opérateur

Nous commençons maintenant par la session de questions et réponses. (Manuel d'utilisation). La première question vient de Joe Greff de J.P. Morgan S'il vous plaît continuer.

Omer SanderJPMorgan – Analyste

Bonjour, bonjour. Je suis Omer Sander pour Joe. Merci d'avoir répondu à la question.

James StewartDirecteur

Bonjour

Omer SanderJPMorgan – Analyste

Vous avez eu des coûts de transaction immobilière de 9,9 millions de dollars au troisième trimestre, un montant relativement important. Pouvez-vous en parler? Ceci est probablement lié au flux des transactions et à votre diligence raisonnable. Alors précisément, combien de ce que vous recherchiez au 3e trimestre en ce qui concerne ces 9,9 millions de dollars est encore chaud au 4e trimestre? En d'autres termes, je suppose que cela concerne en grande partie Bellagio et Circus Circus, par rapport à MGM Grand et d'autres transactions? Et combien de cette quantité a été retirée des stations MGM?

Andy H. ChienDirecteur financier

En ce qui concerne les transactions immobilières, il s’agit de coûts non monétaires si nous examinons le portefeuille immobilier d’un point de vue comptable. Cela n’est pas lié aux coûts que nous avons engagés au cours du trimestre et c’est uniquement un coût comptable. Et donc ce n'est pas une activité de transaction ou quelque chose comme ça.

Omer SanderJPMorgan – Analyste

D'accord Et puis en général, je pense aux acquisitions. Vous souvenez-vous de la croissance minimale du nombre de FPAA par action et de la perception de la qualité des actifs dans ce calcul? Je pense que vous achèteriez quelque chose qui grandit à peine? Aimez-vous la qualité de la propriété?

Andy H. ChienDirecteur financier

Nous n'offrons pas d'objectif pour un dollar ou un pourcentage pour un accord spécifique. Ce que nous disons, c'est que nous aimerions voir ces transactions se développer et que chaque transaction est différente. Notre bilan est différent à chaque instant et chaque transaction doit être vue séparément.

Omer SanderJPMorgan – Analyste

Ok super. Merci.

opérateur

La prochaine question vient de Nick Yulico, de la Banque Scotia. S'il vous plaît continuer.

Greg McGinnisBanque Scotia – analyste

Salut bonjour. Ceci est Greg McGinnis avec Nick. James, comment devrions-nous lire les commentaires de l'appel de MGM selon lesquels il est apparemment plus que probable que MGP participe au grand accord MGM? Cela signifie-t-il une propriété à 100% de propco ou est-il possible que la transaction puisse être scindée entre plusieurs investisseurs? Pourriez-vous peut-être aussi commenter le calendrier d'un éventuel accord? Je sais que cela pourrait être difficile. Merci

James StewartDirecteur

Merci Greg. Eh bien, comme vous le savez, notre politique – notre politique n’est pas de commenter des transactions spécifiques et je pense que l’appel de MGM décrit assez clairement, plus ou moins, l’évolution de la situation. En termes de structure, l’un des atouts majeurs de MGP est sa capacité à structurer et à analyser de manière créative et rapide plusieurs types de transaction.

Ainsi, pendant que nous réfléchissons aux structures optimales pour chaque transaction, nous devons savoir comment nous finançons exactement la transaction, comment nous la rapportons, les conditions spécifiques qui l’entourent. Nous sommes toujours à la recherche d’idées créatives sur la manière de le structurer de manière à ce que l’amélioration de notre flux de dividendes sur AFFO et de notre valeur pour les actionnaires soit le plus possible.

Je dirais donc non seulement que, dans le cas d’un accord, un accord potentiel existe autour du MGM Grand, mais que nous sommes toujours ouverts et que nous recherchons des moyens de réaliser des transactions de manière à maximiser la valeur.

Greg McGinnisBanque Scotia – analyste

Alors, est-il juste de dire que ce que vous avez pu faire dans le passé n’est pas nécessairement la façon dont vous allez financer des transactions à l’avenir?

James StewartDirecteur

Non. Je dirais que cela a toujours été la philosophie de l'entreprise. Et cela dépend de nombreux facteurs qui échappent largement à notre contrôle, tels que les taux d'intérêt, l'environnement de la dette, l'évaluation des actions, l'admissibilité des investisseurs aux émissions, etc.

Jusqu'ici, nous l'avons fait dans une certaine structure qui, à notre avis, est la plus sensée pour nos actionnaires. Et c'est peut-être la structure qui va plus loin ou non, en fonction des détails de la transaction.

Greg McGinnisBanque Scotia – analyste

D'accord C'est juste. Merci. Je veux dire, juste suivre ici. Pouvez-vous parler d'autres investissements spécifiques que vous visualisez dans l'un des deux casinos? Vous pouvez également penser au Cosmopolitan, qui semble être une excellente occasion de travailler avec MGM et de renforcer les contrôles, à trois kilomètres du Strip de Las Vegas?

James StewartDirecteur

Greg, je pense que vous devriez passer de la recherche à la banque. Il s'agit d'une période très très active sur le marché pour les activités de jeu, de villégiature, de loisirs et autres. Donc nous sommes occupés. Nous examinons de nombreux types d'opportunités et tout ce qui répond à nos critères généraux et contribue à la valeur des AFFO et à sa valeur, c'est quelque chose que nous souhaitons faire.

Greg McGinnisBanque Scotia – analyste

D'accord Merci

opérateur

La prochaine question vient de Carlo Santarelli de Deutsche Bank. S'il vous plaît continuer.

Carlo SantarelliDeutsche Bank – Analyste

Bonjour les garçons, bon après-midi, bonjour. Andy, James, qui veut se dépêcher un peu, mais la transaction de Bellagio dans la structure de Blackstone, la structure de contrat de location et certains locataires et locataires qui ont suivi, était clairement différente de ce que certains ont vu dans d'autres transactions. Bien sûr, votre relation avec MGM, certains de vos collègues avec leurs locataires. Y at-il quelque chose dans la structure du bail et comment il a été mis en place que vous pourriez voir quelque chose que vous pourriez inclure dans les transactions à venir?

James StewartDirecteur

Oui, je dirais donc que nous aimions certaines choses à propos de ce bail ou certaines choses que nous préférerions dans notre propre type de bail. Et encore une fois, toutes les transactions que nous effectuons dépendent de la propriété, du moment choisi, du vendeur, de l’exploitant, etc. Il est difficile de dire exactement ce que nous ferions ou non avec des détails. Mais il y a certainement certaines composantes de ce bail que je trouve attrayantes et je ne développerai pas cela. Mais ce que nous pensions être créatif, de bonnes idées qui pourraient nous être bénéfiques à l’avenir.

Carlo SantarelliDeutsche Bank – Analyste

Super bien. C'est très pratique. Et tout simplement – Andy en ce qui concerne vos commentaires plus tôt, vous avez parlé un peu du jeu et des loisirs et de l’hospitalité au sens large, de deux manières différentes, pas totalement différentes des commentaires que vous avez faits dans le passé, mais vous avez remarqué quelque chose dans le domaine des non-joueurs. , cela a beaucoup changé par rapport à votre façon de voir les choses dans le passé ou à ce que d’autres dans cette industrie ont toujours regardé en dehors du monde du jeu?

Andy H. ChienDirecteur financier

Donc, je dirais qu'en termes de ressources autres que de jeu, c'est assez cohérent. Bien entendu, nous restons en contact avec les banquiers, les courtiers, etc. Ils examinent tous des transactions potentielles telles qu'une cession-bail pour nous. Du point de vue de l'hébergement, le coût de la réorganisation reste plus élevé. Mais les actifs loués sont sur le marché et nous l'avons vu. Donc, je pense que cela a été assez cohérent et nous continuons à évaluer ces opportunités.

James StewartDirecteur

Pour répondre à une dernière question, Carlo a dit, il y a peut-être neuf mois à un an, que le nombre de propriétaires, d'exploitants ou d'exploitants potentiels souhaitant nous parler de transactions potentielles n'a cessé de croître. un cercle toujours croissant du type d'opportunité.

Je pense donc que le succès de la société dans notre domaine (Phonetic) n’est pas perdu avec un certain nombre de joueurs, et nous commençons à regarder de plus en plus le potentiel de nos opérateurs. source des transactions, transactions et financements.

Carlo SantarelliDeutsche Bank – Analyste

Génial, James. Et pour établir de tels liens, vous dites que l'aspect de la recherche inversée a augmenté, ce qui signifie que vous êtes plus souvent approché par des partenaires non joueurs, des partenaires potentiels?

James StewartDirecteur

Oui certainement.

Carlo SantarelliDeutsche Bank – Analyste

D'accord Super bien. Merci beaucoup à vous deux.

James StewartDirecteur

Au Revoir.

opérateur

La prochaine question vient de Daniel Adam de Nomura Instinet. S'il vous plaît continuer.

Daniel AdamNomura Instinet – Analyste

Salut les gars, merci d'avoir répondu à mes questions. La semaine dernière, MGM semblait donc convaincue que vous ne souhaiteriez réellement acquérir que des actifs de qualité. Bien sûr, nous pourrions tous discuter de ce qu’ils entendaient par qualité. Mais quand ils lisent entre les lignes, leurs commentaires semblent indiquer que votre pipeline a peut-être été plus biaisé en faveur d'actifs comiques.

Je pense que vous vous en souciez – êtes-vous d'accord avec cette description ou existe-t-il peut-être des actifs régionaux ne impliquant pas de MGM qui sont également en cours de développement?

James StewartDirecteur

La qualité des actifs ne se limite en rien aux actifs détachés. Même pas cela – ce n'est certainement pas ainsi que nous voyons les choses. Cela dit, il existe un certain nombre d’actifs de qualité. Mais si vous regardez les cinq transactions majeures que nous avons effectuées, dont trois proviennent de vendeurs externes et deux de MGM, les trois actifs que nous avons achetés à des vendeurs externes sont vraiment le moteur de ce marché.

Et pour nous, la qualité est une combinaison de qualité de construction, d’ajustement et de finition, de sorte que l’actif ait une valeur durable qui dure pendant les 30 années de notre bail, puis une valeur significative, la capacité de se livrer à de multiples types d’activités au sein de la station. une clientèle plus large et plus diversifiée.

Et si vous proposez une seule activité, nous avons généralement refusé une chose, mais vous savez, de plus petites fonctionnalités offrant principalement une expérience des machines à sous. Nous préférons quelque chose qui offre beaucoup plus de types d'activités intérieures. Il attire plus de gens, apporte plus de sources de revenus, plus de bénéfices et devient emblématique et essentiel pour la ville dans laquelle il opère.

Nous nous sommes donc délibérément concentrés sur ce que nous pensons être des atouts tels que celui-ci, des leaders du marché, une très grande qualité, un très bon ajustement et une bonne finition. Et nous pensons que nous serons systématiquement récompensés au fil du temps car il existe toujours une demande pour ce type d'actif. Donc, ce n'est pas juste une bande, mais cela n'exclut certainement pas une bande. C'est – ça reste comme ça, mais nous aimons nous concentrer sur plus de choses de meilleure qualité.

Daniel AdamNomura Instinet – Analyste

Ok, c'est super pratique. Et puis je pense à mon autre. Jim a également fait allusion à dix soumissionnaires la semaine dernière à propos de l'accord immobilier conclu avec Bellagio. Une demi-douzaine signifierait qu'au moins (Phonetic) deux joueurs de plus que nous connaissons actuellement dans l'espace REIT pour les jeux, y compris Blackstone, étaient intéressés par cet accord. Je pense donc que ma question est la suivante: voyez-vous des changements dans le paysage concurrentiel par rapport à ce que vous avez vu il y a trois mois? Merci.

James StewartDirecteur

Je pensais depuis longtemps que nous pensions depuis longtemps que le marché va s'apprécier de plus en plus, avec le temps, la puissance des flux de trésorerie générés par ces actifs et leur valeur au fil du temps. Et je ne suis pas surpris du tout que nous ayons eu plus de concurrents. Et pour être honnête, nous nous félicitons de l’intérêt supplémentaire que suscite cet espace, car nous sommes plus luxueux dans l’immobilier de villégiature intégré, l’immobilier de villégiature que dans toute autre entreprise du monde. Et nous pensons que cela ira très bien pour nous avec le temps.

Daniel AdamNomura Instinet – Analyste

Ok super. Merci les gars.

opérateur

La prochaine question vient de Jordan Bender de Macquarie. S'il vous plaît continuer.

Jordan BenderMacquarie – Analyste

Merci d'avoir répondu à ma question. Ainsi, la semaine dernière, MGM a indiqué que les 17,3 fois n’auraient probablement pas été reçues plus tôt dans l’année, voire même l’année dernière. Je veux dire, vous avez dit que votre propriété passera 17,3 fois, espérons-le. Dans les conversations que vous avez eues, avez-vous peut-être augmenté les multiples au cours des derniers mois au cours des derniers mois?

James StewartDirecteur

Je dirais que je dirais que si vous revenez à notre introduction en bourse jusqu'à présent et que vous pouvez même remonter à une époque antérieure où vous n'aviez en fait que GLPI qui se concentrait sur des centres de villégiature comme celui-ci, il y aurait une augmentation constante de la valeur des multiples payé pour la propriété, mais aussi une augmentation proportionnelle, une augmentation encore plus grande des évaluations commerciales de ces actions.

Donc, ce n'est pas tellement, il est presque impossible de nommer une tendance sur une période de trois mois. Mais je pense que si vous regardez à plus long terme, puisque les valorisations de nos propres sociétés ont augmenté, les valorisations du marché privé ont également augmenté.

Donc, oui, il y a eu une augmentation constante de la valeur.

Jordan BenderMacquarie – Analyste

Magnifique. Merci

opérateur

La prochaine question vient de Rich Hightower of Evercore. S'il vous plaît continuer.

Richard HightowerEvercore ISI – Analyste

Hey, bonjour les gars là-bas.

James StewartDirecteur

Bonjour Rich.

Richard HightowerEvercore ISI – Analyste

Désolé, je – je n'ai pas pu m'empêcher d'observer le commentaire sur le pipeline, la largeur et le type de qualité disponible et éventuellement sur la composition (Phonetic) – le commentaire semble assez similaire à ce que vos gars ont dit le trimestre dernier . Je me demande donc, y a-t-il quelque chose de spécial qui semble avoir un calendrier pour certaines de ces annonces? S'agit-il d'un écart de financement entre la société de placement immobilier? Est-ce quelque chose d'autre qui est lié à la synchronisation là-bas et quelque chose que nous devrions être au courant?

Andy H. ChienDirecteur financier

Non, je dirais que ces transactions prennent beaucoup de temps, ce sont des transactions importantes. Ils ont des négociations de financement, uniquement des négociations entre acheteur et vendeur, des contrats de location, etc., mais prennent beaucoup de temps. Il n’ya donc rien de spécial à signaler, c’est différent pour nous de tout autre quartier.

Richard HightowerEvercore ISI – Analyste

Ok, c'est utile, Andy. Et puis, Andy, je voudrais revenir à certains de vos commentaires rapides dans les commentaires préparés sur le coût de la dette de MGP. Et je me demande si nous examinons les statistiques de crédit pour l’avenir, et leurs objectifs de levier financier, etc., dans quelle mesure, à votre avis, cette amélioration sera-t-elle attribuée au coût du MGP pour l’endettement selon cette façon de penser circulaire et vertueuse? Est-ce une attente réaliste de la façon dont nous envisageons le PPM à l'avenir?

Andy H. ChienDirecteur financier

Je le penserais certainement et je l’espère bien. En termes de – dans la mesure où il y a des améliorations de la solvabilité de chaque locataire, il devrait y avoir des améliorations de la qualité de la location. Et même si nous examinons toutes les sociétés, toutes les sociétés de crédit-bail réseau, à travers l’espace, la qualité du crédit est un aspect important. Récupérez l'actif plusieurs années et les paiements intermédiaires dépendent de l'entreprise qui les paie.

Donc, s’il ya une amélioration, en termes de MGM, et qu’ils ont communiqué un objectif unique d’effet de levier financier vers la fin de l’année prochaine, le rehaussement de crédit devrait nous parvenir et la valeur des flux de trésorerie payés L'embauche d'argent sur une base mensuelle s'améliore également. Nous pensons donc que cela nous serait bénéfique.

Richard HightowerEvercore ISI – Analyste

D'accord Mais spécifiquement, vous ne diriez pas qu’il existe encore des preuves tangibles à ce sujet.

Andy H. ChienDirecteur financier

Eh bien, la transaction doit être clôturée et je pense que les agences feront leur travail du point de vue de la notation. Mais à peu près dans le passé, je veux dire, cela fait vraiment une semaine que les actions se sont bien comportées et que les échanges se sont bien déroulés. Donc oui, pour un petit échantillon, oui.

Richard HightowerEvercore ISI – Analyste

Oui Compris. D'accord, merci

opérateur

(Instructions de l'opérateur) La question suivante vient de Thomas Allen de Morgan Stanley. S'il vous plaît continuer.

Thomas AllenMorgan Stanley – Analyste

Salut. J'ai répondu à la plupart de mes questions, juste une petite question: avez-vous utilisé le distributeur de billets au cours du trimestre? Merci.

James StewartDirecteur

Oui nous l'avons fait. Il y a – nous avons utilisé le distributeur automatique de billets au cours du trimestre. Notre Q sera affiché ici dans quelques heures. Donc, vous avez les détails ici.

Thomas AllenMorgan Stanley – Analyste

D'accord Merci

Merci Thomas.

opérateur

La prochaine question vient de John DeCree de Union Gaming. S'il vous plaît continuer.

John DeCreeUnion Gaming – Analyste

Bonjour les hommes. Merci d'avoir répondu à la question. James, je pense que pour répondre à une question précédente, vous avez parlé de la qualité des actifs de casino immobilier, à la fois sur le Strip de Las Vegas et à l'extérieur de Las Vegas. Et j'étais curieux de voir si vous pouviez voir une augmentation de la compression du taux de capitalisation entre le Strip de Las Vegas et certaines choses que vous pourriez posséder sur les marchés régionaux, en particulier l'actif iconique de la bande centrale (Bellagio) (Phonetic). Voyez-vous éventuellement une sorte d’évaluation des actifs de haute qualité, indépendamment de la convergence des emplacements? Ou pensez-vous que la bande serait régionale – une préférence pour des investisseurs supplémentaires, des investisseurs institutionnels?

James StewartDirecteur

Question vraiment intéressante, John, et je dirais que l’une des caractéristiques uniques du secteur des centres de jeu en ligne est la nature unique de chaque marché. Vous avez un marché à Las Vegas, qui est clairement connu dans le monde entier, qui attire un grand nombre de clients, des vols quotidiens, chaque jour souvent depuis plusieurs villes de Chine, des vols quotidiens au départ d’Oslo, des vols quotidiens au départ de Londres, etc. Donc, vous avez cette espèce distinctive que vous connaissez – le coin de Main et Main ici, à droite.

Cependant, lorsque vous voyagez aux États-Unis et que vous examinez chaque marché individuellement, il existe également des juridictions absolument fantastiques dans de grandes villes aux multiples facettes, avec de nombreux types d’industries et une population croissante qui possède également Casino Resorts. À présent, certains marchés sont moins vivants et moins passionnants pour nous.

Mais lorsque nous examinons l’ensemble du paysage, nous pensons qu’il existe de très nombreux atouts régionaux pour lesquels le taux de capitalisation devrait non seulement être équivalent à un complexe hôtelier de luxe comme le Bellagio, mais pourrait dépasser le potentiel.

Et je pense que si vous regardez cela, je veux dire, je dirai un texte qui a été dit auparavant, mais si vous regardez National Harbor au bord du Potomac et observez un certain nombre de monuments au milieu de Washington DC, c'est un atout unique qui constituera l'un des joyaux de toute la région de Washington DC pendant des décennies et des décennies.

Je dirais la même chose avec MGM Grand Detroit. Il n'y a aucun atout comme ça. C'est absolument fantastique. C'est le site de choix si vous avez quelque chose à faire dans cette ville et que vous avez et partagez beaucoup des mêmes caractéristiques. Par conséquent, en ce qui concerne les taux de capitalisation entre Vegas et les régions, je trouve qu'il est trop brutal de les afficher dans ce format isolé.

C'est vraiment marché par marché, ville par ville, juridiction par juridiction, étant donné le nombre de réglementations sur les modifications des taux d'imposition, etc. Tout cela – régimes de taux d'imposition, etc., qui couvrent l'environnement opérationnel de n'importe quelle région. Mais je ne vois pas – (chevauchement de voix)

Andy H. ChienDirecteur financier

Actif par actif et locataire par locataire aussi.

James StewartDirecteur

Tourner à droite Je ne vois aucun obstacle à ce que les atouts régionaux vont au – ou au même type de plafond que celui dont nous parlons pour l’immobilier de luxe à Las Vegas.

John DeCreeUnion Gaming – Analyste

C'est utile, James. J'apprécie vos pensées à ce sujet. Et puis peut-être un suivi rapide. S'il existe une sorte d'intérêt de tierce partie dans l'un de vos actifs, vous possédez actuellement l'un des actifs de jeu régionaux probablement les plus robustes aux États-Unis. Vous avez mentionné National Harbor et Detroit. Si un parti comme Blackstone suscitait de l'intérêt, seriez-vous disposé à pouvoir vendre l'une de vos propriétés par l'intermédiaire du bail principal si ces mesures d'évaluation étaient suffisamment attractives pour vous?

James StewartDirecteur

Nous pouvons certainement. Et vous savez, nous sommes dans la – nos objectifs ultimes sont de stimuler les FPAA, le dividende et la valeur pour les actionnaires. Donc, si quelque chose a du sens, nous sommes plus que capables et très disposés à agir de la sorte. Avec cet avertissement, il doit avoir du sens pour nos actionnaires à long terme et se développer de manière durable.

John DeCreeUnion Gaming – Analyste

Tourner à droite Merci encore pour tous les commentaires et questions.

opérateur

La prochaine question vient de Robin Farley d'UBS. S'il vous plaît continuer.

Robin M. FarleyUBS – Analyste

Merci beaucoup. Je voulais juste connaître votre opinion si nous examinons le flux de location 17 fois le loyer vendu par Bellagio. Pensez-vous que l'actif de MGM Grand est de la même qualité, compte tenu de sa taille et de son emplacement? Je voulais juste savoir.

James StewartDirecteur

Robin, écoute, chaque transaction est différente. Chaque locataire, chaque bail est différent. Il est difficile de commenter quelque chose comme ça. Et si vous regardez uniquement les endroits où nous négocions, où d’autres actifs sont négociés ou ont négocié d’autres transactions, ils auront leurs propres caractéristiques en ce qui concerne les aspects que j’ai mentionnés. Le prix de chacun est donc défini en conséquence et nous ne commentons bien sûr pas les transactions sur lesquelles nous pourrions travailler ou non.

Robin M. FarleyUBS – Analyste

Est-il raisonnable de conclure que, puisque MGP n'était pas entièrement impliqué (phonétique) dans la transaction Bellagio, cela – que vous n'étiez pas disposé à payer un multiple aussi élevé pour Bellagio? Je veux dire, je pense que si nous pouvons – c'est une conclusion raisonnable.

James StewartDirecteur

Nous ne commentons pas les transactions que nous n'avons pas nécessairement effectuées. Donc, je vais en rester là.

Robin M. FarleyUBS – Analyste

D'accord D'accord J'essaie juste d'y penser – ce sera ma dernière tentative d'ajouter de la couleur à cela. Et quand vous parlez des caractéristiques de la transaction, c'est vrai, il y a des choses que vous aimiez dans cette structure et que vous n'avez pas aimées ou je pense que vous avez dit un commentaire similaire à celui du début de la transaction. conversation. Is er iets, weet je – ik weet niet of je een waarde zou toekennen in termen van hoeveel huurbewegingen als een verkoper de lening voor de koper garandeert of zoiets waar je zou zeggen als je kijkt bij de veelvouden, kan een deel hiervan het gevolg zijn van die factoren versus puur een huurstroom?

James StewartDirecteur

We kijken naar alle aspecten van een transactie, en bepaalde dingen hebben waarde, sommige doen afbreuk aan de waarde. Maar we houden die dicht bij het vest, omdat we aan de ene kant van de onderhandelingstafel zullen staan ​​en iemand anders aan de andere kant kan zijn, en we willen die graag voor onszelf houden.

Robin M. FarleyUBS – Analist

Oke. Oké, geweldig. Nou, heel erg bedankt. Dank je.

James StewartDirecteur

Bedankt, Robin.

operator

De volgende vraag komt van John Massocca van Ladenburg Thalmann. Ga verder alsjeblieft.

John MassoccaLadenburg Thalmann – Analist

Goedemorgen.

James StewartDirecteur

Hé John, goedemorgen.

John MassoccaLadenburg Thalmann – Analist

Er zijn dus enkele recente transacties die op dezelfde koper-opco-propco-basis zijn afgerond en die meer gericht waren op een herontwikkeling of herpositionering van bepaalde gaming-eigenschappen. In het licht daarvan, op welk punt zou je je op je gemak voelen, misschien koop je objecten die een herpositionering ondergaan, of heb je een soort van significant capex-element? Op een soort – op korte termijn vooruit?

James StewartDirecteur

Voor transacties die zich nog niet hebben gestabiliseerd, is er voor zover de verkoper op zoek is naar een vorm van inkomsten. We kunnen het evalueren, het is waarschijnlijk niet de beste keuze voor de verkoper noch voor ons alleen omdat niemand de uiteindelijke run rate, kasstromen kent om de opbrengst voor hen te maximaliseren of de transactiegrootte voor ons te maximaliseren. But to the extent there is an unique situation like that, we can certainly evaluate and underwrite something, but at least not our top choice.

John MassoccaLadenburg Thalmann — Analyst

Okay. And then how does MGM's kind of stated intention to pursue an asset-light model impact your thinking about doing additional deals with them? I'm kind of thinking in, let's say, a post-MGM Grand, post MGM Springfield world, doing something similar to like the Park NoMad transaction, but given the other transactions that are potentially in places, MGM goes to asset light might impact corporate coverage?

James StewartDirecteur

Well, one of the things that I think people have maybe not focused on quite enough is the superior credit that comes from that strategy, and this is what I mean. They're going to, if you — you know, run them sort of as I think of an asset-light strategy through to its end game. The amount of capital that's going to come into the organization is going to be very, very significant.

And, they've already stated, they're going to have a 1x financial leverage target. Lease obligations in my own opinion are much, much better for an operator to have than interest, amortization and repayment obligations. The lease last for 30 years, which is a very long time and the coverages are such that I think the operators are pretty safe in being able to pay it and most of the entities that have gotten into trouble in the gaming operating side have found themselves in trouble not due to an inability to pay sort of their ongoing quarterly payments to fund the business, but when they have a large debt maturity come due and the market has not — is not in their favor.

So, you know, many of the very well-known troubled times in the business have come from decline of business due to the recession, combined with a lack of capital flow, which is almost inevitable occurs in a recession, such that they can't get a refinancing. By putting themselves into a position of increasing lease obligations and decreasing financial obligations, the credit is much, much stronger.

John MassoccaLadenburg Thalmann — Analyst

Okay. I appreciate the color. That's it from me. Thank you very much.

James StewartDirecteur

Bedankt.

Operator

The next question comes from Shaun Kelley of Bank of America. Please go ahead.

Shaun KelleyBank of America Merrill Lynch — Analyst

Hey guys, good morning. I just wanted to ask briefly. You touched upfront on the sort of Blackstone and then a little bit about sort of deal creativity in terms of one of the things you bring to the table. There are sort of this prototypical transaction out there where, you do a deal, you go out to the capital markets raise debt and equity to finance it.

But when you kind of start to play with the idea of private equity, my question is, are there sort of third-party equity partners out there that you think whether it's Blackstone themselves or other people that may be awoken by the sizable cash flows and a low yield environment?

Do you think there is an appetite out there for potential minority stakes in sort of public companies as a possible financing vehicle and is that something that MGP would look at?

James StewartDirecteur

I think there has been, there has been a lot of interest and a consistently increasing interest in the industry from capital sources going back to even a decade ago. If you go back to the — when we are in the mid-2000s, MGM Resorts itself brought in Dubai World as a potential partner — as a partner, pardon me, both as a shareholder of the Company as well as 50% partner in city centers.

So that was sort of the start of sovereign capital entering the business and it's only increased from there and I think the Blackstone transaction, it's high profile and we're in a fast news dissemination world. Well, continues that whole progression along.

That said, as Andy mentioned, these transactions are big and complex and there are many, many different decision factors that have to be worked out before when it gets done. So you're one has hit the tape and is highlighted, but it's not to say that there hasn't been, again, I would say a consistent drumbeat of increasing interest in the industry that we've talked about certainly on these earnings calls for 3.5 years and before that.

So, the industry is getting attention and its unique positive characteristics are — you know, they're going to continue to drive that.

Shaun KelleyBank of America Merrill Lynch — Analyst

Begrepen. Thanks James. And then the like — we've touched on this, or in a few different ways throughout the Q&A here, but just to be sort of more direct, when we think about transaction criteria, I think Andy specifically said on you like transactions to be accretive, but that doesn't mean they specifically have to be. So maybe to put you guys on the spot a little bit as it relates to a bit of a red line. Can you do or are you willing to do a deal based on let's say the merits of whatever the transaction may be, the lease features, etc. The quality of the real estate relative to your portfolio that is actually dilutive upfront with the idea that look it's enhancing to the overall portfolio and/or better real estate, and/or a better fee stream the way it's structured. Is that — or does it have to be accretive to dividend and AFFO to kind of do that deal?

James StewartDirecteur

Well, there is no, I mean, the devil is always in the detail. So I mean, if you had something that was accretive within six months, but not initially would that count as accretive? I mean, there's little structuring techniques that one can do to make cash flows higher later, or higher now or whatever.

But generally speaking, we don't see a lot of advantage doing a transaction that isn't accretive to our shareholders. We don't — we have very long-term leases and accretion to AFFO and ultimately to dividend is one of the core things that we focus on. So I think it'd be pretty unlikely to see us do some sort of stretch deal that hampers the income statement.

Shaun KelleyBank of America Merrill Lynch — Analyst

Begrepen. Thank you for that. And then last question would be, you know, you kind of talked about playing out the MGM kind of view to its end game. We think about the same a lot given our coverage of both sides here. And one thing we're trying to think about is the — the potential eventual deconsolidation of MGP.

Obviously I think there is a threshold of 30% as it stands today, where MGM would deconsolidate. Is there anything in restructuring terms, is this a negotiable element that could change that where that threshold would actually go up, meaning they could de-consolidated earlier then dropping to 30%.

James StewartDirecteur

The B share that they own is a — something that can always be opened up and discussed between the two parties. But I would caveat that we're seeing the two parties have to agree to transact. So it's just a contractual deal that we have. And just like any transaction like that, anything can be opened up. One of the things that I also would just mention on the deconsolidation angle is, deconsolidation is an accounting provision.

It doesn't make a difference to the economics of the business. And so, I think although one can, one thinks about such things, it's really just a portrayal of the cash flows that flow in and out of each entity, etc, and what the liabilities are as opposed to any real change in the economics.

Shaun KelleyBank of America Merrill Lynch — Analyst

Thank you very much.

James StewartDirecteur

Thank you, Shaun.

Operator

The next question comes from Barry Jonas of SunTrust. Please go ahead.

Barry JonasSunTrust Robinson — Analyst

Hey, guys. So look, clearly MGM Grand is in play, but curious how discussions around Springfield are progressing given where that property is in its ramp. Bedankt.

Andy H. ChienChief Financial Officer

Springfield was to have the remaining RoFo along with Empire City. The RoFos are things that we'll be discussing jointly with MGM to the extent it makes sense. And timing wise, obviously with their own real estate committee overlay, there is many things to evaluate there. So we'll throw it into the mix and see what transactions come out it all kind of depends on all parties coming to the table.

Barry JonasSunTrust Robinson — Analyst

Helpful. Okay and then just a second question. I want to make sure I've got this correct. Is the right way to think about MGM's Real Estate Committee analysis, did that essentially put you in a holding pattern or create an overhang to get deals done with third parties, and if so, is that now? I mean I would assume that's now removed.

Andy H. ChienChief Financial Officer

No, I wouldn't say so. Our discussions with third parties continue, transactions we evaluate continue. These things take a long time. So there is no point putting it in something like a holding pattern to weigh (Phonetic) on some other transaction. So we continue to work on those.

Barry JonasSunTrust Robinson — Analyst

Super goed. Thank you so much.

James StewartDirecteur

Thanks, Barrry.

Operator

This concludes our question-and-answer session. I would like to turn the conference back over to James Stewart for any closing remarks.

James StewartDirecteur

Dank je. I would like to leave you with some final thoughts. We continue to progress on executing our long-term business strategy and remain focused on creating a stable and growing income stream that we can enhance through disciplined acquisitions of quality assets.

Our rank (Phonetic) continues to be protected by our MGM parent guarantee and their superior and improving credit profile. Our priority is to sustainably grow our dividend and create long-term value for our shareholders.

We actively monitor the M&A market to identify assets that meet our criteria and we are committed to being thoughtful with our allocation of resources and capital as we continue to explore opportunities both within and outside of the gaming sector.

We believe that our iconic Las Vegas Strip real estate, our market leading regional portfolio and the value of our diversified cross-collateralized pool of assets, backed by our parent guarantee, our industry-leading net rent coverage, attractive annual escalators, and a 6% yield, MGP is a very attractive investment opportunity, and in my opinion, the most attractive real estate stock that is available in the public markets today, period.

Thank you for continued support of the Company. We look forward to our next call with you all for our fourth quarter and year-end results.

Operator

(Operator Closing Remarks).

Duration: 43 minutes

Call participants:

Andy H. ChienChief Financial Officer

James StewartDirecteur

Omer SanderJPMorgan — Analyst

Greg McGinnisScotiabank — Analyst

Carlo SantarelliDeutsche Bank — Analyst

Daniel AdamNomura Instinet — Analyst

Jordan BenderMacquarie — Analyst

Richard HightowerEvercore ISI — Analyst

Thomas AllenMorgan Stanley — Analyst

John DeCreeUnion Gaming — Analyst

Robin M. FarleyUBS — Analyst

John MassoccaLadenburg Thalmann — Analyst

Shaun KelleyBank of America Merrill Lynch — Analyst

Barry JonasSunTrust Robinson — Analyst

More MGP analysis

All earnings call transcripts


AlphaStreet Logo