Rachat De Credit

rachat de crédits: Transcription modifiée du revenu HTH par réunion téléphonique ou présentation du 1 au 19 novembre de 13h00 à 13h00 GMT -Simulation


DALLAS 3 novembre 2019 (Thomson StreetEvents) – Transcription modifiée de la téléconférence ou de la téléconférence sur les résultats de Hilltop Holdings Inc vendredi le 1er novembre 2019 à 13h00 GMT

Hilltop Holdings Inc. – SVP du développement des affaires

Hilltop Holdings Inc. – Président, PDG et administrateur

* William B. Furr

Hilltop Holdings Inc. – VP exécutif et directeur financier

* Brett D. Rabatin

Bonjour et bienvenue à la téléconférence pour le bénéfice du troisième trimestre de Hilltop Holdings. (Instructions de l'opérateur)

Veuillez noter que cet événement est en cours d'enregistrement. Je souhaite maintenant transférer la conférence à Erik Yohe. S'il vous plaît continuer.

Erik Yohe, Hilltop Holdings Inc. – Premier vice-président ou développement de l'entreprise (2)

Merci Avant de commencer, veuillez noter que certaines déclarations au cours de la présentation d'aujourd'hui qui ne sont pas des faits historiques, y compris des déclarations concernant des sujets tels que nos perspectives, notre stratégie commerciale, nos projets futurs, la situation financière et les modifications anticipées des documents déposés par la SEC, des déclarations prospectives les déclarations sont. Ces déclarations sont basées sur les attentes actuelles de la direction à l’égard d’événements futurs qui, de par leur nature, sont soumis à des risques et à des incertitudes. Nos résultats réels, notre capital et notre situation financière peuvent différer considérablement de ces déclarations en raison de divers facteurs, notamment les déclarations de sécurité mentionnées aujourd'hui dans notre discussion et incluses dans notre plus récent rapport annuel et notre rapport trimestriel soumis à la SEC. Sauf dans la mesure requise par la loi, nous déclinons expressément toute obligation de mettre à jour les déclarations antérieures à la suite de nouvelles informations.

En outre, cette présentation contient certaines mesures non définies par les PCGR, notamment la marge d’intérêts nette équivalente imposable, la marge d’intérêts imposables équivalente imposable, les capitaux propres corporels et la valeur comptable corporelle par action. Vous trouverez un lien entre ces mesures et la mesure GAAP la plus proche dans l’annexe de cette présentation, qui est affichée sur notre site Web à l'adresse ir.hilltop-holdings.com.

Sur ce, je vais maintenant passer la présentation à Jeremy Ford, président et chef de la direction de Hilltop.

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – Président, chef de la direction et administrateur (3)

Merci Eric et bonjour. Avant d’examiner les résultats financiers, je tiens à souligner que, dans le cadre de notre planification de la relève, nous avons récemment annoncé que Steve Thompson serait promu au poste de président et chef de la direction de PrimeLending à compter du 1er janvier 2020. Todd Salmans, président et chef de la direction de PrimeLending, reste président et offre une orientation stratégique continue. Todd dirige PrimeLending en tant que PDG depuis 2011 et a contribué au succès de la société. Nous sommes extrêmement reconnaissants pour son énorme contribution et son leadership visionnaire. Il a été un atout incroyable pour PrimeLending et pour l’ensemble de l’organisation Hilltop. C'est également un bon ami et nous sommes impatients de travailler avec eux à l'avenir en tant que président.

Steve a rejoint PrimeLending en 2011 et en est le président depuis 2017. Auparavant, il a occupé successivement les postes de chef de la production de la société aux niveaux régional, divisionnaire et national et il jouit d'un grand respect dans le secteur du crédit hypothécaire. Sous sa direction, la société a élaboré un plan de réussite durable axé sur la fourniture d’une expérience hypothécaire supérieure à nos précieux clients. Je suis enthousiasmé par les perspectives de PrimeLending et le succès futur du partenariat de Steve et Todd.

Continuez maintenant avec les résultats financiers. Pour le troisième trimestre de 2019, Hilltop a annoncé un bénéfice net de 79 millions de dollars, soit 0,86 $ par action diluée, ce qui représente une augmentation de 44 millions de dollars par rapport au même trimestre de l'exercice précédent et de 22 millions de dollars par rapport au trimestre précédent. quart. Hilltop a également généré un rendement de l'actif moyen de 2,26% et un rendement des fonds propres moyens de 15,6%. Ce trimestre, nous avons enregistré une croissance des revenus de 20% par rapport au troisième trimestre de 2018 et de 8% par rapport au trimestre précédent. À cet égard, les frais autres que d’intérêts, à l’exclusion de la rémunération variable, ont diminué de 8% par rapport au troisième trimestre de 2018 et de 4% par rapport au trimestre précédent. Cet effet de levier opérationnel positif résulte principalement de la baisse des taux et de la conjoncture du marché dans nos activités liées aux prêts hypothécaires, ainsi que de notre travail visant à améliorer les activités et les opérations commerciales et à améliorer l'efficacité de l'ensemble de l'organisation.

Notre modèle commercial diversifié nous permet de tirer parti des marchés de taux d'intérêt élevés et de volumes de prêts hypothécaires élevés de diverses manières, comme au cours du dernier trimestre, notamment la production de prêts hypothécaires, le prêt entrepôt national et via notre service de financement structuré et de marchés des capitaux chez HilltopSecurities. La force de Hilltop réside dans notre capacité à générer une croissance significative des bénéfices dans de tels environnements, tandis que nous restons solidement ancrés avec une base de bénéfices solide de PlainsCapital Bank, notre entité clé.

Ce trimestre, la moyenne des prêts détenus pour des placements, à l'exclusion des prêts de courtiers, a augmenté de 450 millions de dollars, ou 7%, par rapport au troisième trimestre de l'année dernière. La croissance est principalement attribuable à nos activités de crédit aux entrepôts nationaux susmentionnées et à l’impact de la baisse des taux et de l’augmentation des activités de refinancement.

De même, le développement des prêts hypothécaires chez PrimeLending au troisième trimestre a atteint 4,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 31% par rapport au troisième trimestre de 2018, en raison également d'une forte activité de refinancement. Le volume de refinancement de PrimeLending en pourcentage du volume des revenus de prêts au troisième trimestre est passé de 11% en 2018 à 29% en 2019.

Le résultat net de HilltopSecurities a augmenté de 28% par rapport au troisième trimestre de 2018, tandis que les bénéfices de négociation de l’activité Financements structurés ont augmenté de 15 millions USD. Par ailleurs, les conditions de marché favorables, combinées à de meilleures performances de trading, ont Augmentation de 53% du volume des transactions au cours de la période.

Au cours des neuf premiers mois de l’année, Hilltop a versé 73 millions de dollars pour racheter 3,4 millions d’actions ordinaires. Cela inclut la transaction d’August Hill Oak Capital Partners visant à racheter leurs 2,2 millions d’actions au prix de 22,25 $. Cet accord découle de dispositions relatives à la durée de vie des fonds chez Oak Hill Capital Partners et du conseil d’administration de Hilltop concernant son programme d’achat d’actions.

Nous restons satisfaits de notre situation actuelle en matière de capital avec un ratio de levier financier de première catégorie de 12,7%, un ratio de fonds propres de base de première catégorie de 16,2% et un capital excédentaire d’environ 500 millions de dollars. Prêts critiqués pour les trimestres de prêt – niveaux de critiques critiqués et APM restés stables.

Passons maintenant à la diapositive 4. Pour le troisième trimestre de 2019, PlainsCapital Bank a enregistré un bénéfice avant impôts de 52,7 millions de dollars, soit une augmentation de 37% par rapport au troisième trimestre de 2018. Croissance des soldes moyens et réduction des coûts d'exploitation augmentation de la rentabilité. Il convient de noter que les frais autres que d’intérêts du troisième trimestre de 2018 incluent les coûts de transaction de 6,6 millions de dollars liés à Bank of River Oaks. Le dernier trimestre est également un an depuis la conclusion de la transaction avec Bank of River Oaks. Et nous avons maintenant un leadership fort à Houston qui a été capable de stimuler une croissance significative des dépôts, d’améliorer la qualité et le montant de nos prêteurs et d’améliorer la rentabilité de la région en mettant en œuvre notre stratégie d’intégration.

Les réductions de salaires inattendues ont mis sous pression la croissance du crédit, bien que les relations avec la clientèle aient été globalement renforcées et, dans certains cas, étendues grâce à nos services supplémentaires et à la capacité de notre bilan. De manière générale, nous continuons de faire face à une concurrence féroce au Texas pour les prêts et les dépôts, ce qui a entraîné une pression sur les marges. Nous nous efforçons de rester compétitifs mais disciplinés dans notre approche en matière de tarification et de techniques d’assurance.

PrimeLending a généré un bénéfice avant impôts de 31,5 millions USD pour le troisième trimestre, contre 4,8 millions USD au T3 2018. Outre la croissance susmentionnée du volume d'origination, le bénéfice sur les écarts de ventes s'est amélioré de 5 points de base par rapport à l'an dernier et 2 points de base liés trimestre. Alors que la rémunération variable a augmenté par rapport au volume de production, la rémunération non variable et les coûts d’exploitation ont diminué de 2,8 millions de dollars par rapport à l’année précédente. Cela est dû à l’augmentation des effectifs et à une gestion rigoureuse des coûts d’exploitation.

Le bénéfice avant impôts de HilltopSecurities pour le troisième trimestre de 2019 s'est établi à 27 millions de dollars et la marge bénéficiaire s'est établie à 22%, contre 10 millions de dollars et 10% en 2018. Ce fut un autre trimestre vigoureux à la fois pour nos marchés de capitaux à revenu fixe et nos activités financières structurées, tirés à la hausse chaque année par des taux favorables. et les conditions du marché.

Dans les financements structurés, l'activité de TBA a été très active en raison de la faiblesse des taux d'intérêt hypothécaires. Les marchés des capitaux à revenu fixe ont connu un trimestre solide, principalement tiré par les activités de CMO et de crédit. Les finances publiques ont connu un meilleur trimestre à mesure que le nombre de transactions augmentait. Brad Winges est arrivé en tant que PDG de HilltopSecurities et a eu un impact majeur. Bien que les conditions de marché favorables aient contribué à nos résultats pour 2019, beaucoup de travail productif est en cours pour améliorer la structure de coûts et le profil de rendement global de l'entreprise.

Les résultats de National Lloyds se sont améliorés par rapport à l’année précédente, nous avons annoncé un bénéfice avant impôts de 6,5 millions de dollars pour le trimestre, avec un ratio combiné de 83%, contre 94% au troisième trimestre de 2018. Le ratio combiné résulte à la fois de la fréquence et de la gravité moins importantes des tempêtes et de la stratégie décrite précédemment de quitter les états non essentiels.

En résumé, le trimestre écoulé a été excellent pour chacune de nos sociétés et je tiens à remercier tous nos coéquipiers de Hilltop pour leur contribution à la mise en œuvre de notre vision commune. Nous constatons la puissance de notre modèle de services partagés et de notre coopération au sein de l’organisation. En général, notre plate-forme pour les initiatives de croissance et d’efficacité est en avance sur le calendrier et nous prévoyons de fournir une mise à jour financière de ces progrès au cours de notre appel du quatrième trimestre de 2019.

Sur ce, je vais maintenant passer la présentation à Will pour qu’il passe en revue les états financiers.

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Vice-président exécutif et directeur financier (4)

————————————————– ——————————

Merci Jeremy. Avant de passer en revue les résultats financiers du trimestre, je souhaite voir la divulgation faite hier soir.

Sur la base d'une évaluation récente, Hilltop a déterminé que nous n'avions ni conçu ni maintenu un contrôle interne efficace sur certains aspects de la détermination des facteurs qualitatifs que la direction prend en compte dans la provision pour estimation des pertes sur créances, en particulier quantitatives. soutien à de tels facteurs qualitatifs. La direction et le comité d'audit du conseil d'administration ont conclu que ce déficit de contrôle constituait une faiblesse importante au 31 décembre 2018. À la date du communiqué de presse, nous ne prévoyons pas que ce déficit de contrôle conduira à un ajustement de nos états financiers consolidés. Nous nous attendons à ce qu'un changement dans notre rapport annuel sur le formulaire 10-K pour l'exercice clos le 31 décembre 2018 et les rapports trimestriels sur le formulaire 10-Q pour les trimestres clos les 31 mars 2019 et 30 juin 2019 inclue des informations à fournir au sujet de cette faiblesse importante . De plus, nous prévoyons que le rapport de PricewaterhouseCoopers sur notre contrôle interne à l'égard de l'information financière sera révisé le 31 décembre 2018 afin de refléter l'identification de cette faiblesse importante. La direction de Hilltop et notre conseil d'administration s'efforcent de mettre en place un environnement de contrôle interne solide. La direction a évalué les faiblesses matérielles décrites ci-dessus et a considérablement progressé dans la mise à jour de la conception et de la mise en œuvre des contrôles internes afin de remédier à la pénurie de contrôles susmentionnée et d'améliorer notre environnement de contrôle interne à l'avenir.

Passons maintenant à la page 5. Comme Jeremy l'a mentionné, pour le troisième trimestre de 2019, Hilltop a déclaré un revenu de 79,4 millions de dollars attribuable aux actionnaires ordinaires, ce qui correspond à 0,86 $ par action diluée. Au troisième trimestre, la provision pour pertes sur créances incluait des recouvrements nets d’environ 380 000 $, l’amortissement demeurant faible pour le trimestre. Les produits tirés de l'administration des achats pour le troisième trimestre se sont élevés à 7,8 millions de dollars et les charges à 1,9 million de dollars, ce qui a eu un impact net avant impôts de 6 millions de dollars pour le trimestre. Au cours de la période considérée, les coûts de la comptabilité d’acquisition représentent en grande partie l’amortissement des dépôts et autres actifs incorporels lié aux acquisitions précédentes.

En ce qui concerne la croissance des prêts. Alors que les soldes du portefeuille d'achats continuent à diminuer, nous prévoyons que les intérêts créditeurs liés à la croissance des prêts au cours des prochains trimestres se situeront en moyenne entre 4 et 6 millions de dollars par trimestre. La position de capital de Hilltop reste solide avec le ratio des actions ordinaires de catégorie 1 à la fin de la période de 16,15% et un ratio de levier financier de catégorie 1 de 12,67%.

Passez à la page 6. Au troisième trimestre, le revenu d'intérêts net s'élevait à 113 millions de dollars, dont 7,9 millions de dollars de prêts. Le revenu net d’intérêts a augmenté de 3 millions de dollars ou 3% par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. La croissance du revenu net d’intérêts a été tirée par la croissance des prêts destinés à la vente dans le cadre de nos activités de crédit aux entrepôts nationaux. Les deux portefeuilles de prêts ont été positivement influencés par les conditions favorables des prêts hypothécaires au cours du trimestre. Nous prévoyons que les deux portefeuilles commenceront à baisser au cours du quatrième trimestre, l'activité hypothécaire entamant un cycle saisonnier plus traditionnel.

La marge d'intérêts nette était de 3,45% au troisième trimestre. La marge nette d'intérêts équivalant à l'impôt du pré-achat était égale à 3,2%, ce qui a diminué de 1 point de base par rapport à la même période de l'année précédente. Sur une base trimestrielle corrélée, la marge nette d'intérêts en équivalent imposable sur les achats a diminué de 6 points de base en raison de la baisse des rendements des prêts destinés à la vente et d'une augmentation de 1 point de base des dépôts portant intérêt. Au cours du troisième trimestre, le taux d’intérêt à long terme et plus directement le taux d’intérêt à 10 ans ont continué à baisser plus tôt dans l’année. Dans l’ensemble, le rendement moyen des prêts destinés à la vente a diminué de 46 points de base pour s'établir à 414 points de base au troisième trimestre, ce qui a exercé des pressions sur la marge nette d’intérêt au cours du trimestre. En outre, les rendements moyens à 10 ans ont chuté de 55 points de base au troisième trimestre, ce qui devrait continuer d'exercer une pression à la baisse sur les prêts destinés à la production et au rendement au quatrième trimestre. En ce qui concerne les coûts des dépôts productifs d’intérêts, nous pensons que le portefeuille a atteint des niveaux record pour ce cycle de taux d’intérêt au troisième trimestre et qu’il commencera à baisser légèrement au cours des prochains trimestres.

Compte tenu de la pression concurrentielle, les marges nettes d’intérêt pour la fin de l’année et les taux de bêta pour les dépôts au début de ce cycle de réduction des taux d’intérêt, et les taux de bêta inférieurs, doivent rester plus faibles pour les tendances à l’horizon 2020. Bien que ces facteurs puissent nous amener au plus bas de nos perspectives, nous maintenons nos prévisions pour la marge d'intérêts nette moyenne des états financiers annuels complets de 3,25% plus ou moins 3 points de base. Nous continuerons d'examiner nos hypothèses en fonction des résultats des fluctuations futures des taux d'intérêt fédéraux, des variations de la courbe de rendement et des flux d'actifs et de passifs d'un portefeuille à l'autre.

Nous passons maintenant à la page 7. Le total des revenus autres que d’intérêts pour le troisième trimestre de 2019 s’élève à 341 millions de dollars. Au troisième trimestre, les produits et les honoraires liés aux prêts hypothécaires ont augmenté de 52 millions USD par rapport au troisième trimestre de 2018. Au troisième trimestre de 2019, le climat du secteur bancaire hypothécaire s’est amélioré, en raison principalement de la baisse susmentionnée des taux d’intérêt à dix ans, qui sont passés en dessous de 150%. est tombé. points de base parfois pendant le trimestre. Cette baisse des taux a entraîné une augmentation significative de l'activité de refinancement, le volume des refinancements étant passé de 975 millions USD à 1,4 milliard USD au troisième trimestre 2019 au troisième trimestre 2019. Le bénéfice sur les marges des ventes a dépassé nos attentes pour le trimestre car ils ont augmenté à 335 points de base pour la période.

En ce qui concerne les marges bénéficiaires sur ventes, compte tenu de la dynamique concurrentielle actuelle, des mesures de tarification prises récemment par les agences et de nos attentes concernant les taux du marché, nous nous attendons à une réduction des marges bénéficiaires sur l'ensemble du solde de 2019.

Les autres produits ont augmenté de 19 millions $, principalement en raison de l’amélioration des activités de vente et de négociation dans les activités Marchés des capitaux et Financements structurés chez HilltopSecurities. Les conditions de marché favorables ont entraîné une augmentation de 29% des volumes de titres adossés à Structured Finance. Ces sociétés continuent de tirer parti des investissements que nous avons réalisés pour améliorer nos capacités de structuration et de distribution depuis le troisième trimestre de 2018. Et même si nous pensons que ces investissements continueront à offrir des avantages durables, il est important de reconnaître que ces sociétés peuvent être volatiles de temps à autre, car elles sont influencées par les taux d'intérêt, la liquidité générale du marché et les tendances de la production.

Nous passons maintenant à la page 8. Les frais autres que d’intérêt sont passés de 14 millions de dollars à 350 millions de dollars au cours de la même période de l’exercice précédent. L’augmentation des coûts par rapport à l’année précédente est imputable à l’augmentation de la rémunération variable de 34 millions de dollars de HilltopSecurities et de PrimeLending. Cette augmentation de la rémunération variable est liée à la forte croissance des revenus tirés des remboursements au cours du trimestre. Au cours des six derniers trimestres, nous avons continué à aligner nos activités sur les conditions actuelles du marché et à promouvoir l'efficacité dans l'ensemble de la franchise. À la suite de ces efforts, la main-d'œuvre, la rémunération non variable, les coûts des services professionnels et les coûts de marketing et de développement restent inférieurs, tandis que nous progressons vers nos objectifs d'efficacité. Au troisième trimestre, Hilltop a engagé des coûts de 3 millions de dollars liés à des améliorations continues du système principal.

Allez à la page 9. Le montant total moyen des prêts HFI a augmenté de 6% par rapport au troisième trimestre de 2018. La croissance par rapport à la même période de l’année précédente a été tirée par la croissance de nos activités d’entrepôts de prêts hypothécaires, qui ont enregistré une forte croissance de trimestre, où la croissance a pris fin. les soldes ont augmenté d’environ 80 millions de dollars – 180 millions de dollars sur une base trimestrielle liée. Sur la base de la croissance moyenne annuelle du crédit dans le portefeuille de prêts entrepôts nationaux, des tendances actuelles de la production, des paiements saisonniers et prévus, du contexte concurrentiel actuel et de notre volonté de conserver une acceptation prudente de haute qualité, nous nous attendons maintenant à des prêts moyens de HFI pour toute l'année. croissance de 6% à 8% en 2019.

Concernant la page 10. Comme indiqué précédemment et comme le montre le graphique en haut à droite de la diapositive, la banque a maintenu une qualité de crédit solide jusqu'au troisième trimestre de 2019, les actifs non performants ayant chuté de 21 millions USD par rapport à la même période de l'année précédente. année précédente. Au cours des derniers mois, nous avons constaté une certaine faiblesse dans notre portefeuille de prêts énergétiques, la performance des flux de trésorerie associée à la liquidité générale du marché du secteur de l’énergie étant sous pression. S'agissant des prêts énergétiques, le total des passifs à 9/30 s'élevait à environ 285 millions de dollars et l'encours total du prêt représentait environ 2,3% du total des prêts de la banque détenus pour le portefeuille de placements. La compensation de la banque pour perte de crédit par rapport au ratio de prêts HFI correspond à 82 points de base à la fin du troisième trimestre de 2019. Il est important de noter que nous avons des réductions restantes pour le groupe de prêts achetés et que ces réductions offrent perdre une couverture supplémentaire contre le futur.

En regardant à la page 11. Le dépôt total moyen s’élève à environ 8,6 milliards de dollars et augmente de 477 millions de dollars par rapport au troisième trimestre de 2018. Les coûts des dépôts porteurs d’intérêts sont restés relativement stables et ont augmenté de 1 point de base par rapport au deuxième trimestre de 2019, la pression concurrentielle reste. Comme on peut le voir sur le graphique, la banque a pu afficher une croissance soutenue des dépôts ne portant pas intérêt, tout en continuant de renforcer ses relations avec ses clients.

À la page 12. Au cours du troisième trimestre de 2019, PlainsCapital Bank a continué d'afficher une nette amélioration de sa rentabilité, générant un bénéfice avant impôts de 53 millions de dollars au cours du trimestre. Les résultats trimestriels reflètent les avantages de la croissance des prêts aux entrepôts nationaux ainsi que des économies de coûts substantielles par rapport à l'année précédente. Le total des frais autres que d’intérêts a diminué de 14 millions de dollars par rapport à la même période de l’exercice précédent en raison de la diminution des charges d’exploitation, de l’élimination des pertes de coûts pour les actions en 2018 et de la baisse des primes de la FDIC. Il convient de noter que les résultats du troisième trimestre de 2018 incluent des coûts non récurrents liés aux transactions de 6,6 millions USD liés à l'acquisition de Bank of River Oaks en août 2018. La banque a également comptabilisé 2,6 millions USD au cours du trimestre pertes sur la vente de certains titres disponibles à la vente. Le produit de ces transactions sera entièrement réinvesti dans le portefeuille de titres au cours du quatrième trimestre. L'objectif de PlainsCapital reste cohérent, offre un excellent service à nos clients, encourage la croissance rentable tout en maintenant un profil de risque modéré et fournit un effet de levier opérationnel positif en recherchant un équilibre entre croissance des revenus et rentabilité.

Concernant la page 13. PrimeLending a généré un bénéfice avant impôts de 32 millions de dollars pour le troisième trimestre de 2019, grâce à de forts volumes d'origination qui ont augmenté de 1,1 milliard de dollars, ou 31%, par rapport à l'année précédente. Comme indiqué précédemment, les marges bénéficiaires se sont améliorées du fait que les conditions difficiles du marché secondaire ont soutenu la rentabilité. Bien que les volumes totaux aient augmenté, la priorité accordée à l'efficacité opérationnelle n'a pas diminué, car PrimeLending a maintenu une stricte rigueur en ce qui concerne le personnel et les autres coûts de middle et back office liés à la plate-forme. L'objectif principal de PrimeLending est de générer un volume de prêts rentable, de continuer à mettre l'accent sur l'efficacité opérationnelle et de lancer avec succès notre nouveau système de prêts hypothécaires.

À la page 14. HilltopSecurities a dégagé un bénéfice avant impôts de 27 millions de dollars pour le troisième trimestre de 2019, tiré par une solide exécution des activités de financement structuré et de marchés de capitaux, qui ont bénéficié de nos investissements en cours dans la structuration, la vente et la gestion. distribution en tant que conditions de marché améliorées. Bien que l'activité ait été vigoureuse au cours du trimestre, les résultats des deux sociétés peuvent être volatils car les taux, les marges et les volumes du marché peuvent varier considérablement d'une période à l'autre.

En ce qui concerne les banques publiques, les ventes nettes ont augmenté de 3,9 millions de dollars par rapport à la même période de l’année précédente, et nous continuons d’investir dans notre franchise pour soutenir la croissance à long terme en embauchant des banquiers stratégiques. soutenir l'expansion et l'acquisition de clients. HilltopSecurities se concentre sur la croissance des revenus rentables, l’optimisation des coûts d’exploitation, la gestion du risque de marché et de liquidité dans un profil de risque modéré et la finalisation de la mise en œuvre du nouveau système d’exploitation principal.

Passez à la page 15. National Lloyds a enregistré un bénéfice avant impôts de 6,5 millions de dollars pour le trimestre, reflétant une fréquence et une gravité moins importantes des tempêtes et des dommages liés aux sinistres. La croissance prudente sur nos principaux marchés reste notre objectif principal pour 2019.

Vers la page 16. Pour 2019, nous augmentons les perspectives de croissance moyenne du crédit pour l'ensemble de l'année à 6,8% (sic) (6% à 8%), grâce à la solide performance de notre activité nationale de prêt entrepôts – en espérant que les soldes commenceront à baisser de manière saisonnière au quatrième trimestre. Les perspectives moyennes pour la croissance moyenne des dépôts restent cohérentes. En raison de l’augmentation des prêts détenus pour les soldes des ventes et des soldes des prêts aux entrepôts nationaux pour l’année, nous augmentons également nos attentes concernant le revenu net d’intérêts avec une croissance de 1% à portée de main. Afin de refléter la vigueur de nos activités de rémunération, nous ajustons nos perspectives de résultat ne portant pas d’intérêt afin de refléter les résultats des 3 premiers trimestres de 2019 et l’amélioration des conditions de marché. Notre fourchette pour les perspectives autres que de taux d’intérêt devrait être plus grande, car les coûts variables resteront en corrélation avec nos activités liées aux produits de rémunération. Ces perspectives représentent nos attentes actuelles en matière de marchés, de taux et d’activité économique générale. Toutefois, ceux-ci peuvent changer pendant le reste de l'année et nous fournirons les mises à jour nécessaires pour les prochains appels trimestriels.

En outre, nous souhaitons fournir une mise à jour sur l'impact attendu de l'approbation et de la mise en œuvre de la nouvelle norme comptable relative à l'évaluation de la provision pour pertes sur créances, mieux connue sous le nom de CECL. Sur la base de notre évaluation actuelle du risque de crédit du portefeuille, de nos attentes en matière de paiements anticipés et de notre scénario de base des perspectives économiques, nous estimons que la provision pour pertes sur créances, plus la réserve pour les passifs non capitalisés, se situera entre 80 et 110 millions de dollars. . Cela se compare aux réserves combinées d'environ 58 millions de dollars du troisième trimestre de 2019. Nous continuerons d'évaluer la qualité du crédit du portefeuille, les perspectives économiques actuelles et d'autres facteurs qui influenceront cette évaluation et la portée finale pour le reste de 2019, pendant que nous travaillons à la date de mise en œuvre du 1er janvier 2020.

Opérateur, concluant nos commentaires préparés, nous vous transférerons la conversation pour la partie questions-réponses de la conversation.

=========================================================== ==============================

Questions et réponses

————————————————– ——————————

Opérateur (1)

————————————————– ——————————

(Mode d'emploi) Notre première question vient de Brett Rabatin avec Piper Jaffray.

————————————————– ——————————

Brett D. Rabatin, Sociétés Piper Jaffray, Division de la recherche – Analyste principal de recherche (2)

————————————————– ——————————

Je voulais parler de l'orientation et réfléchir à la variation du revenu des coûts par rapport à la variation des coûts. Pourriez-vous peut-être nous donner plus d'informations sur l'ampleur de la compression de la marge sur ventes attendue au quatrième trimestre? Et puis je ne sais pas quand le Q sortira, mais est-ce que j’espérais un peu de couleur pour savoir quels créneaux horaires, quels services hypothécaires et quelle juste valeur étaient au troisième trimestre?

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – VP exécutif et directeur financier (3)

————————————————– ——————————

Oui Donc, voici Will, je vais vous donner un aperçu. Ainsi, du point de vue des bénéfices sur les ventes, comme nous l’avons noté, il a augmenté et a dépassé nos attentes pour le troisième trimestre, en raison de la vigueur du marché. Et du point de vue des perspectives, les marges devraient se réduire au quatrième trimestre. De toute évidence, étant donné qu’il s’agit de modifications apportées aux agences en termes de tarification et de la seule pression concurrentielle globale alors que les volumes diminuent de manière saisonnière, nous nous attendons à ce que le recul soit de 3,20.

————————————————– ——————————

Brett D. Rabatin, Sociétés Piper Jaffray, Division de la recherche – Analyste principal de recherche (4)

————————————————– ——————————

D'accord C'est utile. Et puis, bien sûr, je voulais parler des performances très solides du courtier et de Jeremy. Vous aviez l'habitude d'appeler ce chiffre d'affaires de 100 millions de dollars par trimestre, mais vous avez fait beaucoup d'investissements et vous avez assisté à une croissance de certains des éléments clés. Pouvez-vous nous donner un peu de couleur, je sais que vous ne voulez pas nécessairement donner des orientations avant 2020, mais pensez simplement à la manière dont les investissements peuvent influer sur le rendement des revenus d'ici, bien sûr, à la variabilité des taux d'intérêt de certains de ces éléments?

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – Président, chef de la direction et administrateur (5)

————————————————– ——————————

Sans aucun doute. Oui, nous ne sommes pas disposés à fournir des directives pour 2020, mais j'espère et espérer que nous générerons plus de 100 millions de dollars de revenus par trimestre. Je crois que nous devons continuer à renforcer nos flux de capitaux sur nos marchés financiers et nos finances publiques.

————————————————– ——————————

Brett D. Rabatin, Sociétés Piper Jaffray, Division de la recherche – Analyste principal de recherche (6)

————————————————– ——————————

D'accord Et puis peut-être une dernière pour moi. Revenez simplement à la marge et ajoutez peut-être un peu plus de couleur – vous serez occupé d'ici. Dans quelle mesure pouvez-vous penser au coût des fonds, le niveau de pression auquel vous vous attendez au quatrième trimestre est-il inférieur au troisième trimestre? Geef ons misschien een beetje meer informatie over hoe u denkt over de kosten van fondsen, misschien door het verloop van activarendement te compenseren?

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (7)

————————————————– ——————————

Oui En ik denk dat we vanuit ons perspectief het bereik van 3,25% plus of min 3 basispunten hebben bereikt, dus we willen niet meer detail geven. Wat echter weer de drijfveer is, is dat we wel een lening voor verkoop verwachten – leningen aangehouden voor verkoopopbrengsten zullen onder druk blijven staan, want ook in het derde kwartaal bleven we de daling van 10 jaar zien en uiteraard dat is een indicator. Het andere deel hiervan is vanuit het perspectief van de depositoprijzen, we zien zeker in onze concurrentiepositie een terughoudendheid om de tarieven te verlagen met, wat ik zou noemen, een verwacht tempo, gezien de gevoede rentedaling. En dus blijven we, zoals u zou verwachten, ons concentreren op het concurrentievermogen, terwijl we ervoor zorgen dat we de tarieven verlagen die in overeenstemming zijn met marktveranderingen zo snel als we kunnen. Maar we zien een terughoudendheid in de markt van deposito-dalingen, zeker bij sommige van onze belangrijkste concurrenten in sommige van onze belangrijkste markten. Dat – dat zullen de 2 belangrijke drivers van het soort NIM-compressie in de toekomst zijn.

————————————————– ——————————

Opérateur (8)

————————————————– ——————————

Ons volgende telefoontje komt van Michael Rose met Raymond James.

————————————————– ——————————

Michael Edward Rose, Raymond James & Associates, Inc., Research Division – MD of Equity Research (9)

————————————————– ——————————

Ik wilde alleen even over hypotheek praten. Als ik naar de gegevens van de MBA kijk, en ik weet dat jullie meer een inkoopwinkel zijn, maar dit kwartaal duidelijk een opleving in refi hadden, vragen de gegevens van de MBA om een ​​behoorlijk sterk refi-kwartaal. Begrijp de winst-op-verkoopmarge, maar moeten we minder van een seizoensgebonden daling van uw volumes verwachten dan we historisch gezien hebben, alleen gezien de daling van de tarieven en de voorspelling van de MBA?

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (10)

————————————————– ——————————

Ik denk dat we door onze vooruitzichten beter zouden presteren dan normale seizoensdalingen in de context van bescheiden hogere. Maar dat gezegd hebbende, als je de vorm van de curve aanneemt, zal het vierde kwartaal gewoon seizoensgebonden lager zijn. Dus dat is het niet – we verwachten niet dat de volumes van het vierde kwartaal eruit zullen zien als de volumes van het derde kwartaal. Ze zullen er seizoensgebonden afvallen, maar misschien in een iets langzamer tempo, gezien de kracht van de herfinancieringen.

————————————————– ——————————

Michael Edward Rose, Raymond James & Associates, Inc., Research Division – MD of Equity Research (11)

————————————————– ——————————

Dat is nuttig. De versnelling gewoon verleggen naar de groei van leningen, wat gezond was voor investeringen, is behoorlijk solide geweest. Kun je over het algemeen gewoon praten over je pijplijn, waar het nu is of misschien een kwartje geleden of een paar kwartalen geleden, waar je kracht ziet en waar enkele uitdagingen kunnen zijn? En misschien ken ik de gemiddelde groei dit jaar om de gids te begrijpen, maar is – moeten we denken aan volgend jaar, afhankelijk van wat er economisch gebeurt, dat de groei relatief dicht bij deze niveaus kan aanhouden?

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (12)

————————————————– ——————————

Oui Ik zou zeggen vanuit een pijplijnperspectief, ik denk dat zoals we in het verleden hebben opgemerkt, onze pijpleidingen sterk zijn. Het team werkt elke dag harder met onze klanten en prospects. What I would say is the pull through rate, our pull through rate has declined as we've seen market pressures as it relates to both pricing and structure, but I'd say probably more acutely structured. And so we are, from a pull through perspective, seeing a few of those deals actually get booked than you might otherwise have seen earlier in the cycle. So from our view, there's a lot of activity out there, but the competitive pressures, as we've noted and Jeremy noted in his comments, do persist, and we are seeing, again, some structural pressure on a lot of transactions as well as some very intense pricing pressure. As it relates to — as Jeremy mentioned, we're not going to provide kind of full year 2020 guidance here, but we continue to say we are going to be focused and rigorous about maintaining our credit underwriting standards as best we can while maintaining competitiveness through the cycle here.

————————————————– ——————————

Michael Edward Rose, Raymond James & Associates, Inc., Research Division – MD of Equity Research (13)

————————————————– ——————————

Understood. Maybe just last 1 for me. So last year, you guys earlier this year rolled out the $250 million PPNR by 2021. Now clearly, the interest rate backdrop has changed, but mortgage and the Capital Markets business, the broker-dealer has given you a boost. Understanding all the variables that go into it, is that still a good target at this point?

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (14)

————————————————– ——————————

I think that like we've tried to communicate that, that $250 million is not the target. The target is to generate $84 million of run rate efficiencies. And that's what we're going to report on after the next quarter.

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (15)

————————————————– ——————————

Dat is correct. So what we've said, just to be — what we've said is that was an all else equal 2018 roll forward. And to Jeremy's point, the $84 million is what we expect to be kind of run rate benefit from those initiatives, and then we'll provide an update where PPNR is as it relates to the 2021 year. But obviously, there will be substantial changes to macroeconomic environment, other drivers that weren't in there, but what we're tracking to is how we're executing against the 3 definitive programs we laid out and kind of the value we will be — we have extracted from those.

————————————————– ——————————

Michael Edward Rose, Raymond James & Associates, Inc., Research Division – MD of Equity Research (16)

————————————————– ——————————

And there's no changes to those 3 programs in terms of what you expect the $84 million?

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (17)

————————————————– ——————————

Dat is correct.

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (18)

————————————————– ——————————

None to report.

————————————————– ——————————

Operator (19)

————————————————– ——————————

Our next question comes from Michael Young with SunTrust.

————————————————– ——————————

Michael Masters Young, SunTrust Robinson Humphrey, Inc., Research Division – VP and Analyst (20)

————————————————– ——————————

I wanted to start with maybe just a follow up on the prior question. Just of that $84 million that you're targeting, can you give us a sense of maybe where we're at in terms of progression on that at least to date? I mean we've seen really good fixed cost reductions throughout the year, this year. So just trying to see how much of that we should expect to continue over the next 2 years?

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (21)

————————————————– ——————————

Well, as we've said, we rolled it out that we were planning on generating $84 million of run rate benefit from these platform for growth and efficiency initiatives. But we said that, we thought that a lot of that wouldn't be fully phased until 2021 with these systems, to put in context for the audience. But I think it's just like we said in our comments before is that I believe that we're ahead of schedule, and you see it in the numbers, and you're hearing it from a lot of what we're messaging as far as focusing on efficiency. But I can't give you anything definitive today — or we're not going to give you anything definitive today. We are planning on giving you a more fulsome update next quarter.

————————————————– ——————————

Michael Masters Young, SunTrust Robinson Humphrey, Inc., Research Division – VP and Analyst (22)

————————————————– ——————————

D'accord Maybe just digging in a little deeper. We've kind of seen a $1 million or so improvement in the broker-dealer, the mortgage business year-over-year, it's been a couple of million dollars, but the bank had a material drop in expenses this quarter. I know there was the FDIC assessment credit potentially this quarter. Can you give us a sense of how much was the assessment credit versus how much is just kind of run rate expense reduction there?

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (23)

————————————————– ——————————

The assessment credit was approximately $1 million. And again, of that change, as I tried to note in my comments, the $14 million change, $6.6 million of that was related to BORO-related expenses year-on-year. So we had those integration-related expenses last year that obviously haven't persisted this year.

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (24)

————————————————– ——————————

Oui So I mean, I think to Will's point, I mean, I think that there's — for the $14 million, a big chunk of it was BORO in that. But there's a significant jump there, give credit to the bank and what they're doing and generating efficiency. So there's some real core savings there.

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (25)

————————————————– ——————————

Oui The $14 million, we would — and I think we tried to call it out on the slide, of the $14 million, we would suggest approximately half to Jeremy's point is, what I'd call, core and recurring, and we had about $6 million to $7 million of items in the prior year period.

————————————————– ——————————

Michael Masters Young, SunTrust Robinson Humphrey, Inc., Research Division – VP and Analyst (26)

————————————————– ——————————

D'accord And maybe just on the mortgage volume side, you guys really held your own in the refi market this quarter. Historically, you have been more of a purchase money shop. So I was just curious if there have been any shift in sort of production stance or anything like that, that allows you to capture that market share? And should we expect that to continue going forward?

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (27)

————————————————– ——————————

No, there's not been a change in strategy. I think it's really just a credit to the folks, the loan originators in the field, and they were working overtime and tapping into their old customer base and been able to generate a lot of refinance volume when the market provided it.

————————————————– ——————————

Michael Masters Young, SunTrust Robinson Humphrey, Inc., Research Division – VP and Analyst (28)

————————————————– ——————————

D'accord And just last one on M&A appetite and kind of just what you're seeing out there in terms of pipeline? Have you guys seen any more interest than people looking for cash buyers at this point in the cycle?

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (29)

————————————————– ——————————

No, we don't really have any update than we've given in prior quarters and that we feel like the healthy economic environment, but we're in the later stages of a real estate cycle, we will see intense competition just on deposits and loan side of banking. So we're trying to be patient and cautious. I do think that with our outperformance on a relative basis, on an earnings basis, we are moderately better positioned, and we are seeing — we are receiving more inbound calls.

————————————————– ——————————

Operator (30)

————————————————– ——————————

Our next question comes from Woody Lay with KBW.

————————————————– ——————————

Wood Neblett Lay, Keefe, Bruyette, & Woods, Inc., Research Division – Associate (31)

————————————————– ——————————

So looking at the credit quality side, it was great to see NPAs remain steady outside of energy, are you seeing anything in your markets that are giving you a little bit of pause or any segments you're trying to pull back on at this time?

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (32)

————————————————– ——————————

We continue to look — so as we noted, and you noted here, energy is probably the one we would highlight. But as we look across the portfolio, we are focused on multi-family. We're looking at any retail, small retail exposures, looking at our real estate exposures really across the Texas footprint, I wouldn't say anything has systemically created — created any issues. But again, we do believe, as Jeremy just noted, and we've noted through our comments over time, we believe we're in the late part of the cycle. So we're on high awareness of kind of looking across the portfolio and doing that inspection.

————————————————– ——————————

Wood Neblett Lay, Keefe, Bruyette, & Woods, Inc., Research Division – Associate (33)

————————————————– ——————————

Good to hear. And then in the prepared remarks, you mentioned you saw some elevated payoffs this quarter. I was hoping you could quantify that on sort of how those payouts compared to last quarter?

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (34)

————————————————– ——————————

From a payout perspective without kind of they were this year, I'll just — I'll quantify more on a year-to-date basis. The payoff large loan — we'd say, kind of over $2.5 million average loan size payoffs this year, year-to-date have almost equated to what we saw all of last year. So that just gives you a sense of the speed and pace, and some of that is reflective of, as Jeremy mentioned, a healthy market, where things are turning over quickly, but also, I think, reflects a change in certain of the distribution, certain real estate markets where folks are taking things to the term markets faster than maybe the markets would have otherwise borne historically. So we're seeing a persistent kind of payoff headwind from our loan growth perspective. But again, we continue to watch it as a matter of kind of ongoing new business. And as I mentioned earlier, while our pipelines are strong, we continue to be focused on our underwriting standards.

————————————————– ——————————

Wood Neblett Lay, Keefe, Bruyette, & Woods, Inc., Research Division – Associate (35)

————————————————– ——————————

Okay, that's helpful color. And then last for me, you mentioned you got $1 million FDIC credit this quarter. Do you have any credit going forward or did you receive the full benefit this quarter?

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (36)

————————————————– ——————————

That is not a recurring benefit.

————————————————– ——————————

Operator (37)

————————————————– ——————————

Our next question comes from Chris Gamaitoni with Compass Point.

————————————————– ——————————

Edward Christopher Gamaitoni, Compass Point Research & Trading, LLC, Research Division – MD & Head of Research (38)

————————————————– ——————————

I want to start on the brokerage business. Were there any large inventory gains in the Structured Finance business like you saw in 1Q this quarter?

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (39)

————————————————– ——————————

Not as much, but…

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (40)

————————————————– ——————————

Yes, we had — we actually had a pipeline mark end of the quarter, a negative pipeline mark this quarter just because of kind of where rates ended at the end of about $4 million negative. So the 2 quarters — first 2 quarters, we had positive gains; third quarter, we had, I'd say, a modest negative mark of about $4 million.

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (41)

————————————————– ——————————

Oui So most of the strength in the TBA for the quarter was a result of increase in volumes of about 30% and then increase in spreads.

————————————————– ——————————

Edward Christopher Gamaitoni, Compass Point Research & Trading, LLC, Research Division – MD & Head of Research (42)

————————————————– ——————————

D'accord And I know it's a volatile business, well, this — and kind of call it the refinance environment. But if these more capital-light businesses continue to act well and you're being very conservative on the loan growth side, just what do you do with kind of the excess capital that's going to be created if the balance sheet isn't growing at the same time as earnings are doing so well?

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (43)

————————————————– ——————————

We're trying to stick to our plan, as I said, of maintaining about $500 million of excess capital and returning money to the shareholders, to the cycle. We've done a dividend, it's been pretty productive this year and $75 million of share repurchase.

————————————————– ——————————

Edward Christopher Gamaitoni, Compass Point Research & Trading, LLC, Research Division – MD & Head of Research (44)

————————————————– ——————————

Okay, that's great color. The other just a little nuance. It looked like the securities borrower deals went up a lot and the securities loan costs went up a lot as well quarter-over-quarter. Just wondering kind of what the nuance there? How we think about it going forward?

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (45)

————————————————– ——————————

That portfolio can be volatile and really is driven by the overall activity and accessibility of certain equities in the portfolio kind of opportunities as those become available and so we did see increase in the period. But again, our focus kind of in that business is generally for it to range in or around $1.5 billion to $1.6 billion over time from a balance perspective.

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (46)

————————————————– ——————————

Oui And the net pretax benefit of it is $700,000.

————————————————– ——————————

Operator (47)

————————————————– ——————————

Our next question comes from Matt Olney with Stephens.

————————————————– ——————————

Adam Paul Freyaldenhoven, Stephens Inc., Research Division – Research Associate (48)

————————————————– ——————————

This is Adam, on for Matt. So I wanted to ask on the insurance division. The loss and LAE ratio in insurance was down 10% year-over-year, you said due to lighter storm activity. But if we think about you exiting kind of the 5 noncore markets or core states during the quarter, what's a good run rate for that going forward? I know it's hard to predict, but just…

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (49)

————————————————– ——————————

You're asking what — I apologize, you didn't come through very clearly.

————————————————– ——————————

Adam Paul Freyaldenhoven, Stephens Inc., Research Division – Research Associate (50)

————————————————– ——————————

Sorry. So the loss and LAE ratio. I understand, you've exited those 5 noncore markets. Is this going to kind of stabilize around 40% ratio or is it — what's a good combined run rate with this now?

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (51)

————————————————– ——————————

Well, it's going to be seasonally volatile. But we think that the loss and LAE ratio for the year should be about — we want it to be probably in the — like 50% to low 50%.

————————————————– ——————————

Adam Paul Freyaldenhoven, Stephens Inc., Research Division – Research Associate (52)

————————————————– ——————————

D'accord That's helpful. And then I may have missed this, if it was asked earlier, mortgage banking, 2Q had a $13.5 million fair market gain included. What was that in 3Q?

————————————————– ——————————

William B. Furr, Hilltop Holdings Inc. – Executive VP & CFO (53)

————————————————– ——————————

We'll disclose that when we file our Form 10-Q.

————————————————– ——————————

Operator (54)

————————————————– ——————————

As we have no further questions, this concludes our question-and-answer session and also our conference call.

————————————————– ——————————

Jeremy Blue Ford, Hilltop Holdings Inc. – President, CEO & Director (55)

————————————————– ——————————

Thank you very much.

————————————————– ——————————

Operator (56)

————————————————– ——————————

Merci d'avoir assisté à la présentation d'aujourd'hui. Vous pouvez maintenant vous déconnecter.