Rachat De Credit

rachat de crédits: Un mécanisme de financement à l'exportation de 5 milliards de livres sterling lancé pour stimuler les exportations britanniques -Simulation


Le mécanisme de financement des exportations (ERF) permettra aux exportateurs basés au Royaume-Uni d'offrir un financement concurrentiel à long terme aux acheteurs étrangers qui ont besoin de prêts de plus de 50 millions de livres sterling pour acheter des biens d'équipement et des services au Royaume-Uni.

Afficher une infographie avec une explication de la nouvelle installation

Le ERF s'adresse aux promoteurs de projets sur les marchés émergents qui ont besoin de prêts à long terme pour financer des biens d'équipement et des services liés à l'investissement afin de saisir des opportunités de grande qualité telles que des projets de construction à grande échelle ou de développement d'infrastructures. Il offre aux acheteurs étrangers un financement hautement concurrentiel sur le marché du capital emprunté pour refinancer des prêts de financement à l'exportation après leur financement initial par les banques.

Le ERF soutiendra les offres du Royaume-Uni pour ces projets, qui impliquent généralement de longues négociations contractuelles. C'est la première fois que cette approche de financement est utilisée pour le financement de projets civils par un organisme de crédit à l'exportation.

Dans le cadre de cette nouvelle facilité, UK Export Finance garantit le remboursement des obligations émises par l’acheteur pour refinancer le prêt initial. Cela permet de fixer le prix des obligations à un taux d'intérêt fixe, en tenant compte de la solvabilité du Royaume-Uni. Si l'emprunteur ne peut pas refinancer le prêt, UK Export Finance devient le prêteur jusqu'à ce qu'un autre financement soit trouvé.

Le ministre du Commerce, Lord Livingston, a déclaré:

L'augmentation des exportations britanniques et le fait de fournir aux exportateurs britanniques le soutien dont ils ont besoin constituent la clé de notre plan économique à long terme pour promouvoir une croissance durable. Le mécanisme de refinancement des exportations aidera les entreprises britanniques à réussir à l’étranger en réduisant les coûts de financement des acheteurs qui choisissent des entreprises britanniques pour leurs grands projets.

Richard Adam, directeur financier du groupe de construction Carillion Plc, a déclaré:

Nous aimons le voir sur un marché de plus en plus concurrentiel UKEF lancement de ce nouveau produit innovant qui complète leur boîte à outils actuelle et nous permet de le proposer aux futurs sponsors de projets étrangers.

Irene Graham, directrice exécutive du service des finances à la British Bankers, a déclaré:

Les spécialistes du financement des exportations du BBA ont travaillé en étroite collaboration UKEF et le Trésor britannique pour le développement de cette installation et se réjouissent de son lancement. Prix ​​compétitifs à partir de UKEFLes prêts sont essentiels pour les exportateurs britanniques qui remportent des contrats d'exportation à long terme, et nous sommes favorables à un contrat flexible. ERF programme destiné à soutenir des projets à long terme et des options de financement à des taux compétitifs.

Le nouvel ERF fait partie de plans plus larges du Royaume-Uni, Finance Financière, visant à élargir la manière dont il soutient les exportations britanniques. Un autre exemple est l’amélioration de 3 milliards de livres sterling Facilité de crédit direct (DLF), également annoncé par le chancelier du Trésor dans le budget du mois dernier.

Le DLF UK Export Finance prête directement aux acheteurs étrangers aux taux d’intérêt les plus bas autorisés par les accords internationaux. Cette installation complète le ERF, devrait être opérationnel à la fin du mois de juin 2014 *. Compte tenu de l’assouplissement annoncé du volume des prêts éligibles, le DLF devrait être plus attrayant pour un plus grand nombre d’entreprises, y compris les moyennes entreprises, pour lequel UK Export Finance introduira des conseillers spécialisés dans le financement des exportations au Royaume-Uni en 2014.

David Godfrey, PDG de UK Export Finance, a déclaré:

Nous sommes plus ciblés et novateurs dans notre soutien aux exportateurs britanniques. En particulier, nous établissons des partenariats plus étroits avec des banques et des conseillers professionnels afin de veiller à ce que les exportateurs britanniques bénéficient de toute la gamme de services nécessaires au succès de leurs exportations.

Le fournisseur de services professionnels KPMG a collaboré avec UK Export Finance sur la contribution du département à la croissance et au programme commercial du Royaume-Uni. Jeremy Barker, directeur des finances d’entreprise de KPMG, a déclaré:

KPMG a collaboré avec UK Export Finance pour améliorer la compétitivité du Royaume-Uni sur les marchés étrangers. Nous croyons que le lancement de la ERF, avec d'autres UKEF développements annoncés dans le budget, placera le Royaume-Uni dans le cadre de grands projets à l'étranger.

Jon Coleman, président de la British Exporters Association, a déclaré:

BExA se félicite du lancement du mécanisme de refinancement des exportations. Cela contribuera à la disponibilité d'un financement à long terme pour soutenir les exportations de biens d'équipement et de biens d'équipement et les projets à l'étranger.

* Lire les détails de la disponibilité actuelle DLF.

Notes aux rédacteurs

  1. UK Export Finance est le nom de la société du département Garantie des crédits à l'exportation, de l'agence britannique de crédit aux exportations et d'un département gouvernemental. Elle complète le marché privé en aidant les entreprises britanniques, principalement sous la forme d'une assurance pour les exportateurs et de garanties aux banques. UK Export Finance travaille en étroite collaboration avec UK Trade & Investment (UKTI) pour soutenir la compétitivité et la croissance des exportations britanniques.

  2. Les informations disponibles sur le FER À www.gov.uk/export-refinancing-facility inclut: les questions fréquemment posées, la description des fonctions clés, une infographie de haut niveau sur le fonctionnement de l'installation, les critères d'éligibilité et le formulaire de candidature.
  3. Comment ERF fonctionne: un typique ERF L'accord donnerait à une banque un prêt de 150 millions de dollars à un acheteur étranger pour acheter des exportations britanniques. L'acheteur a le choix, à tout moment pendant la durée du prêt, de demander à UK Export Finance de garantir le refinancement du prêt. Cela se ferait normalement par l’émission d’obligations sur les marchés des capitaux empruntés. Grâce à la garantie de remboursement des obligations fournie par UK Export Finance, les prix des obligations peuvent être évalués à des prix très compétitifs, en tenant compte de la solvabilité du Royaume-Uni. Si l'acheteur ne peut pas refinancer le prêt dans la première année suivant la date du dernier paiement (le paiement du prêt est souvent étalé sur 3 à 4 ans), par exemple en raison d'un krach sur les marchés financiers. Royaume-Uni Export Finance s'engage à reprendre le prêt et à devenir le prêteur jusqu'à ce que les marchés des capitaux empruntés (ou une autre source de financement) deviennent disponibles. Si UK Export Finance reprend le prêt de cette manière, un taux d'intérêt plus élevé s'applique.
  4. Pourquoi ERF est nécessaire: après la crise financière internationale de 2007/2008 et plus tard, la crise de l'euro, les banques européennes ont rencontré de sérieuses difficultés pour financer en dollars les financements à l'exportation à moyen et à long terme. Cela s'est traduit par des problèmes d'accès au financement en dollars qui ont eu un impact négatif sur la compétitivité des exportateurs britanniques. Bien que la pression sur les financements en dollars ait diminué avec l’atténuation de la crise de l’euro, le manque de solutions de refinancement est le principal obstacle à l’ouverture de nouveaux crédits à l’exportation par les banques commerciales. On craint toujours qu'un événement similaire puisse se produire et provoquer une crise du financement bancaire. ERF est donc conçu pour relever les défis passés, présents et futurs.
  5. L’intention de développer un mécanisme de refinancement des exportations a été annoncée par le chancelier du Trésor en 2012, tandis que le budget 2014 ERF irait vivre en avril.
  6. Les exportateurs et les promoteurs de projets à l'étranger intéressés par le ERF peut contacter le centre d’aide UK Export Finance, au +44 (0) 20 7271 8010.
  7. UK Export Finance a mis en place 18 conseillers régionaux en financement du commerce pour conseiller les entreprises britanniques sur les crédits à l'exportation. Ce nombre sera bientôt porté à 24, y compris trois conseillers dédiés aux moyennes entreprises, dans le cadre d'une initiative gouvernementale plus large aux côtés de UKTI visant à assurer un soutien complet aux exportations des entreprises de services monétaires.